Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2018 6 17 /02 /février /2018 08:40

Bonjour les amis,

CALL ME BY YOUR NAME était le dernier film nommé pour les Oscars 2018 qu' il me restait à voir et c' est maintenant chose faite.

Voici le Synopsis:

Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

CALL ME BY YOUR NAME est un film qui est à la fois très sensible, sensuel, et qui possède aussi ( comme le montre la bande-annonce) un style très naturaliste avec de splendides images de la campagne italienne,des balades en bicyclettes,des parties de cartes au bistrot,des baignades dans la nature,des cueillettes d' abricots, des petits déjeuners familiaux en terrasse sous des soleils ardents.

Oliver, le jeune américain superbement interprété par Armie Hammer, est non seulement très séduisant,mais il est aussi très charismatique et ne laisse personne indifférent dans cette villa familiale ( ...et le spectateur aussi cède rapidement à son charme et à sa grande classe naturelle et spontanée) .Elio, au début du film, semble gêné par cette aura d' Oliver qui lui fait de l' ombre.

Elio qui est très intelligent et sensible vit un peu en dehors du monde réel, plongé dans ses lectures, ses études musicales,...Il est très égocentrique, très ado, souvent mal luné,timide aussi,parfois à la limite du comique.Les deux caractères ne peuvent être plus éloignés entre Oliver ( plus âgé) qui semble  toujours tout maîtriser et jouer de son charme, et Elio qui vit ses émotions de manière bien plus introvertie, gauche, et mal assurée...Timothée Chalamée interprète de manière extrêmement sensible le personnage troublé et tourmenté du jeune Elio.

Entre Elio et Oliver s' installe un jeu subtil et complexe, fait de lutte pour le pouvoir de la part d' Elio, mais aussi d' une attirance de plus en plus forte qui le submerge...

Le film dure 2 h 11 minutes et Luca Guadagnino prend le temps de nous installer dans ce jeu d' attirances mutuelles.C' est le moment de l' été, des longues introspections, du temps qui s' étire...

Je n' en dirai pas plus sur le scénario mais le film traite du désir,de la sensualité, du sentiment amoureux, des craintes et des doutes que provoquent la passion, de la tendresse, et de la douleur aussi...Ce n' est pas un film qui parle d' un amour de vacances, ni d' une simple histoire d' un été.C' est un film qui parle de grand amour, de passion qui marque pour toute une vie.

Le metteur en scène prépare très soigneusement l' épilogue de son histoire qui nous réserve une longue scène finale qui nous submerge d'émotions avec, entre autres,un échange très tendre entre Elio et son père qui a tout compris de la grande passion que celui-ci éprouve pour Oliver.

Cette fois-ci nous sommes en 1983, et ce n' est pas la société qui est ennemie de nos deux amants, mais ils vivent des temps différents,  et appartiennent à deux générations distinctes.En ce sens, la thématique du film de Guadagnino se veut universelle, et pas limitée à une histoire d' amours gays.

Enfin, et pour être sincère, le thème du film ne m' intéressait pas particulièrement à la base.J' ai vu CALL ME BY YOUR NAME car il était en lice pour les Oscars.

Donc, pour quelqu' un comme moi qui à priori n' était pas tenté par le thème, et s' agissant d' un film qui dure 2 h et 11 minutes ( c' est à dire interminable...), disons que j' ai bien tenu le choc, que le réalisateur a su maintenir mon attention et que la scène finale méritait que je patiente...Il y a dans les dialogues finaux des éléments qui m' ont frappé et des mots dont la portée universelle et intemporelle ont résonné quelques jours dans mon esprit.Le metteur en scène a atteint son objectif: il y a quelque chose dans l' histoire d' Elio et d' Oliver qui nous bouleverse.

 

 

 

CALL ME BY YOUR NAME...toute la force du premier grand amour.
CALL ME BY YOUR NAME...toute la force du premier grand amour.
CALL ME BY YOUR NAME...toute la force du premier grand amour.
CALL ME BY YOUR NAME...toute la force du premier grand amour.

Sachez enfin que le film est une adaptation d' un roman d' André Aciman édité en français sous le titre PLUS TARD OU JAMAIS.

Je ne tarderai pas à le lire et je vous dirai si l' adaptation de Guadagnino est fidèle au roman, et si, par ailleurs, celui-ci m' a plu...

 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 12:42

Bonjour les amis,

Vous savez tous ce qu' est une femme cougar...

Une femme cougar, ça n' a rien a voir avec la photo ci-dessous

Cougar, vous avez dit cougar ?

Non, une femme cougar c' est une femme d' âge mûr ( voire très mûr) qui aime consommer de la viande fraîche (voire très fraîche)...

Dans le monde du ciné et du show-biz y' en a plein.Et ça ne date pas d' hier.Hollywood était et est toujours un vivier de femmes cougars.

Alors, ces dames véhiculent sans le savoir un message plein d' espoir pour toutes ces femmes célibataires qui sont encore désespérément à la recherche de leur prince charmant.

Ce message positif et plein d' espoir, le voici.

Cougar, vous avez dit cougar ?

Bon, j' ai l' air de rigoler et de me moquer mais, pour faire bonne mesure, sachez que les vieux messieurs qui recherchent systématiquement de très jeunes lolitas ne m' inspirent pas beaucoup de respect non plus...

En un en mot comme en mille , je mets des femmes cougar et les hommes puma dans le même sac...

PS: afin d' éviter certaines critiques, je différencie malgré tout ce phénomène cougar-puma de certaines vraies histoires d' amour atypiques.

Effectivement, deux personnes peuvent tomber amoureuses l' une de l' autre malgré une grande différence d' âge.Non, ici je parle de ces personnes qui ont un attrait quasi exclusif pour la viande fraîche, et dont certaines d' entre elles ont les moyens financiers d' assouvir leurs fantasmes.

PS nº 2 Hors.sujet.

Petite devinette.

Qu' est-ce qu' une nymphomane ? 

Réponse: c' est une femme qui a autant de désirs sexuels qu' un homme...-)

Partager cet article
Repost0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 09:14

Bonjour les amis,

Bon nombre de textes de chansons recèlent des sens cachés par leurs auteurs.Parfois c' était pour des raisons évidentes afin de passer à travers les mailles des filets de la censure mais pas toujours...Quelques fois, il s' agissait de simples jeux de l' esprit où l' auteur envoyait certains clins d' oeil envers la partie la plus avertie et attentive de son public.

Commençons donc cette petite anthologie avec une comptine enfantine que vous connaissez tous.Il court , il court le furet

Et bien, figurez-vous que certaines mauvaises langues affirment qu' il s' agirait d' une contrepèterie: "Il court il court le furet" serait en réalité " il fourre il fourre le curé".

Maintenant réécoutez les paroles et vous verrez qu' effectivement c' est une explication plausible...il est passé par ici..il est repassé par là...il furette avec intérêt et curiosité tous les orifices...ce furet semble très actif !

Le JARDIN EXTRAORDINAIRE, chanson de Charles Trenet, semble bien innocent mais ceux qui connaissaient à l' époque les lieux de rencontres homosexuelles à Paris avaient bien capté certaines allusions.Voici ce que dit mademoiselle wiki:

Cette chanson décrit un parc empli de la magie des contes, avec des animaux qui parlent et des statues qui prennent vie. Le narrateur voit « passer la plus belle des filles » et tous deux vont retrouver dans le bois « la douceur d'une couchette secrète ».L'inspiration de la chanson est attribuée au jardin des Tuileries, lieu de rencontres homosexuelles. La chanson peut en effet faire allusion aux rencontres anonymes et nocturnes (« dès la nuit venue, [les statues] s'en vont danser sur le gazon »), où des personnalités publiques viennent draguer (« Comme clients ils ont Monsieur le maire et le Sous-Préfet »). Le jardin de Paris, « dans cette grande ville.

Sacré Charles...je revois encore tes grands yeux éblouis et émerveillés...

L' AIGLE NOIR de Barbara a donné lieu à de nombreuses interprétations .Voici ce que dit une bloggeuse.

Si cette chanson déroutante a été immédiatement adoptée par le public, elle a plutôt été boudée au début par la critique pour son style musical et son texte jugé, (à juste titre selon moi), lourdingue et pompeux chez quelqu’un qui excellait d’habitude dans l’expression du quotidien, de l’intime.

Il en a été tout autrement lorsque, après sa mort, une rumeur s’est répandue selon laquelle cette chanson évoquerait d’une manière symbolique les viols incestueux dont elle avait été victime par son père, cet « Aigle noir »qui « glisse son cou dans sa main » et qu’elle a « reconnu, surgissant du passé ». On s’est mis évidemment à l’écouter différemment.

Revenons à un registre plus léger avec l' ami Georges.Il suffit de passer le pont.

Une écoute attentive des derniers vers ne laisse plus de place au doute...il ne s' agit pas du pont de la rivière Kwai...Il s’agit bien d’un homme qui fait une proposition à une femme, mais en réalité, ce qu’il attend d’elle, c’est qu’elle le laisse posséder son corps, qu’elle lui offre sa virginité, le véritable sens du « pont » ! Ce qu’il finit par obtenir si on en croit la fin de la chanson… (Nous irons en enfer ensemble !)

« Il suffit de trois petits bonds, / C’est tout de suit’ la tarantelle, / Laisse-moi tenir ton jupon, / J’saurai ménager tes dentelles… »

OK Georges...capté 5 sur 5 !

Impossible de traiter ce thème sans parler d' Annie et de ses fameuses sucettes...Quel coquin ce Serge ! Il paraît que la jeune France Gall n' avait absolument pas capté les nombreux double-sens de cette chanson.La papa de France Gall ( qui était son agent) non plus apparemment...

Regardez la mise ne scène sur cette vidéo, c' est tout simplement à mourir de rire....

Dans les années 70 on a eu droit à LIO avec BANANA SPLIT qui aujourd' hui n' entretient plus aucun doute, mais pourtant, votre serviteur dans ces années-là était encore bien naïf et n' avait pas saisi tout de suite la seconde lecture pourtant assez inéquivoque ...

Je vous propose une chanson surprenante maintenant.Le PETIT TRAIN des Rita Mitsuko.Sur un air guilleret on suit les tribulations d' un petit train dans les campagnes mais en fait le texte traite d' un sujet bien plus grave: la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Sam Ringer, le père de Catherine, en ayant été l’une des victimes.Les derniers vers ne laissent aucun doute et parlent de petit train de la mort.Encore une fois il fallait écouter attentivement...et jusqu' au bout !

Revenons au sexe avec Bashung et sa " petite entreprise" , allusion à peine caché à son pénis qui n' arrête jamais du lundi au vendredi...et les vacances, abstinence !

Quelques vers pour ceux qui auraient des doutes: Et mes doigts de palper / Palper là cet épiderme / Qui fait que je me dresse / Qui fait que je bosse

NB: mis à part l' ambiguité du texte, c' est vraiment un morceau génial avec des arrangements guitares de toute beauté...Du grand ART, cousu main.

Il y a plein d' autres chansons postérieures aux années soixante avec des textes à peine codés

- Nougaro et son petit taureau

- La "vilaine fermière" pour qui l' ambigüité des textes sera une marque de fabrique...sans -contrefaçons, etc...

Vous trouverez sans doute que nombre de mes interprétations sont un peu tirées par les cheveux, mais avouez que pour certaines d' entre elles, le doute est permis.Par ailleurs, c' est quand même le propre des oeuvres littéraires que d' avoir plusieurs niveaux de lecture...

PS nº1 : j' ai laissé tomber les anglo-saxons car ça mériterait un autre billet: All shook up d' Elvis, Light my fire des Doors, Tutti Frutti de l' inénarrable Little Richards, etc...

PS nº 2 ...Je vous remets un petit dernier pour la route. AU CLAIR DE LA LUNE

Bin moi je n' y avais jamais vu aucune malice, et pourtant mademoiselle Wiki indique:

"À travers des termes comme Lubin (moine dépravé), chandelle, battre le briquet (désigne l'acte sexuel) et le dieu d'amour, les paroles ont des sous-entendus sexuels. Ainsi, rallumer le feu (l'ardeur) lorsque la chandelle est morte (le pénis au repos) en allant voir la voisine qui « bat le briquet » peut être interprété de façon lubrique"

Etonnant, non ???

PS nº 3: ce petit billet est dédié à Rachida, en mémoire d' un jour où elle était un peu trop distraite et son subconscient lui avait joué un mauvais tour...Dire " fellation" au lieu d' Inflation n' est pas à la portée de tout le monde, ou plus exactement, n' est pas à la portée de toutes les bouches !

Bravo Rachida, c' est bien la seule fois où vous m' avez épaté !

Partager cet article
Repost0
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 12:42

Bonjour les amis,

La semaine dernière des pirates informatiques ont divulgué les données de plus de 30 millions de personnes utilisant les services de Ashley Madison, un site web qui met en contact des personnes mariées en quête de relations extramatrimoniales.

L' entreprise espagnole Tecnilogica a établi à partir de ces données une carte interactive de l' infidélité conjugale dans le monde.

Vous pouvez activer cette carte " dynamique" sur le lien espagnol ci-dessous et utiliser la loupe pour aller jeter un petit coup d' oeil sur votre région,ville, village, voire hameau....A ce rythme, j' imagine que d' ici peu vous pourrez consulter sur votre PC la bonne qualité des relations matrimoniales de votre voisine.

La carte du Monde de l' infidélité conjugale...
La carte du Monde de l' infidélité conjugale...

Ma première surprise a été de découvrir l' activité assez "intense" de ce site en Inde, un pays avec de fortes traditions morales ancestrales.Je croyais que la morale traditionnelle y avait encore un poids très important dans les relations hommes-femmes et freinait toute forme de libertinage...

Je vous laisse méditer sur le contenu de ces cartes en vous donnant juste quelques données supplémentaires: 85% des usagers sont des hommes, ce qui laisse supposer qu' une dame utilisant ces services n' aura que l' embarras du choix ( les mâles en manque risquent donc de se jeter sur elle comme des morts de faim)...La loi de l' offre et de la demande se trouve donc particulièrement déséquilibrée.Je rappelle que pour commettre un adultère il faut être deux ( et en général de sexes opposés même si ce n' est pas absolument nécessaire).Il semble qu' en Inde le nombre de demandeurs par sexe soit davantage équilibré qu' en occident ( la fameuse sagesse des indiens et leur pragmatisme ne sont plus à démontrer).

Je ne me suis pas lancé dans une étude approfondie de ce que révèlent ces cartes mais une conclusion saute aux yeux et s' impose.Les régions à forte densité démographique sont plus enclines à provoquer des infidélités conjugales.

Je traduirai ce phénomène en employant le vieux diction populaire français, frappé au coin du bon sens:

" C' est l' occasion qui fait le larron..."

Ne voyez surtout aucun jugement moral de ma part à travers l' emploi du mot " larron"...Chacun fait ce qu' il veut avec sa q.... du moment que tout est librement consenti entre citoyens et citoyennes majeures et vaccinées.

Par ailleurs, j' ai l' impression que si on dressait une carte interactive de la densité du nombre d' utilisateurs d' internet dans le monde on obtiendrait un résultat assez similaire.Dit d' une autre manière, il y aurait une corrélation forte entre le nombre d' infidélités à travers les sites web et le nombre d' usagers d' internet...

Allez les amis...je vous laisse avec une petite chanson tendre et drôlatique de l' ami Pierre qui dédramatise un peu tout ça...

PS: J' ai un pote qui m' a touché un mot de ces sites.Il m' a dit que tout allait très vite parfois, et que la dame avait déjà retiré sa petite culotte avant même que les présentations ne soient complètement terminées...C' est finalement assez logique: tout est une question de priorités.Il ne s' agit pas de se rejouer " Le rouge et le noir" ou " Belle du Seigneur" mais plutôt d' assouvir quelques nécessités organiques de base qui ne requièrent pas forcément quatre heures de préliminaires...

PS nº2: Pour les matheux et les économistes voici un petit rappel sur les problèmes posés par les déséquilibres entre l' offre et le la demande .

Pour qui est la blonde ??? petite démo à partir de 40 secondes sur le lien ci-dessous

Partager cet article
Repost0