Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2022 1 28 /02 /février /2022 17:50

Il paraît que dans les médias russes le mot GUERRE est interdit pour qualifier l'opération militaire de grande envergure qui a été lancée le 24 Février contre l'Ukraine.

On le comprend bien. C'est le b-a-ba de la propagande.

Quand commence une guerre la permière victime mortelle, c'est la vérité. Or, il se trouve que Vladimir Poutine essaie de tuer la vérité depuis des décennies. Pour ce faire il est allé très loin, jusqu'à nier la propre existence de l'Ukraine en tant qu'entité nationale spécifique avec sa propre histoire, sa propre langue, et sa propre religion dominante.

Oui, le tyran du Kremlin considère que l'Ukraine, en tant que république a été une concession frivole de Lénine et tente de faire croire que ce territoire très important fait partie intégrante de ce qui était l'empire tsariste. Rien n'est plus faux. Un simple coup d'oeil sur la fiche wikipedia de ce pays vous confirmera que cette zone appartenait aux territoires lituano-polonais au XIV ème siècle, et ensuite qu'elle sera partagée entre les empires russes et austro-hongrois et qu'elle deviendra indépendante dans les années 20.

Nier l'entité spécifique ukrainienne c'est comme nier les lois de la gravité. Historiquement c'est un non-sens. Le négationnisme poutinien qui consiste à utiliser les relations fortes et "envahissantes" de la Russie avec ce pays ne peut convaincre que les nostalgiques impénitents de ce qui fût en son temps l'URSS.

Oui, aucun historien sérieux ne peut soutenir les thèses de Poutine...Aucun !

Poutine ment par omission. Il raconte des choses vraies, qu'il y a une partie russophone importante. C'est une évidence car invasion oblige mais il se garde bien de prendre en compte le fait que plus de 70% de la population se sent avant toute chose ukrainienne. Depuis l'invasion du 24 Février ce pourcentage a augmenté significativement. De nombreux ukrainiens bilingues ne veulent plus rien savoir de la Russie.

 

Les mots de la guerre...

Ce qui me frappe dans les récents événements c'est le manque d'intelligence, le manque de lecture des européens. Je ne doute pas que le président Macron soit allé négocier avec Poutine en voulant réellement donner une chance à la paix mais aujourd'hui tout le monde a compris que cette guerre avait été programmée et décidée de longue date. Cette négociation était une pantalonnade, un moyen pour le dictateur de gagner du temps et de nous rouler dans la farine.

Donc la question qui se pose est de savoir si depuis les accords de Minsk de 2015 les occidentaux n'ont pas fait preuve de légèreté en ne veillant pas à ce qu'ils soient respectés par le président Zelensky..

Si c'est le cas, ça ne justifie pas l'agression barbare et inacceptable du président russe, mais ça montrerait que l'Europe n'est pas gouvernée par des dirigeants responsables et intelligents (...j'insiste sur le vocable INTELLIGENT, avec le sens qu'on donne à ce mot dans les services d'intelligence). Nous ne serions pas gouvernés par des responsables capables de comprendre la logique des autres dirigeants et de préserver de la meilleure manière possible la paix dans le monde et sur notre continent. Un jour, il faudra établir toutes les responsabilités.

En attendant le mal est fait, la guerre est déclenchée et l'UE se doit de fournir aux ukrainiens les moyens matériels et financiers pour résister aux envahisseurs.

Poutine est complètement isolé sur le plan diplomatique international, mis à part l'appui de Nicolas Maduro, un autre dictateur ! Seule la Chine va trahir les occidentaux et probablement fournir de manière occulte aux russes les matériels stratégiques sensibles dont ils ont impérativement besoin.

La vraie force du maître du Kremlin c'est que son mensonge est bien passé dans une partie importante de sa population mais, pas de chance pour lui, de très nombreux ukrainiens vivent en Russie tout en ayant de la famille au pays. Le narratif de Poutine va se heurter à la réalité qui malgré la censure va s'infiltrer dans sa propre population. La guerre de l'info, la guerre des mots a déjà commencé.

La réalité, c'est aussi cette scène que j'ai vu ce matin. Une vieille dame ukrainienne qui s'approche d'un soldat pour lui dire: "Facho...rentrez chez vous...  fichez-nous la paix...vous devriez avoir honte ".

Les soldats vont vite savoir qu'ils ne sont pas les bienvenus contrairement à la propagande russe.

Je profite de ce billet pour saluer les russes qui ne se laissent pas intimider par la terreur poutinienne et qui se manifestent contre cette guerre.

C' est le cas d' Elena Kovalskaya, directrice du théâtre et centre culturel Vsevolod Meyerhold de Moscou, qui a démissionné pour protester contre l'invasion russe en Ukraine. Dans un message partagé sur Facebook, elle a écrit "Amis, pour protester contre l'invasion de l'Ukraine par la Russie, je quitte mon poste de directrice du Théâtre d'État et du Centre culturel Vsevolod Meyerhold de Moscou. Il est impossible de travailler pour un meurtrier et de percevoir un salaire de lui." 

Elena Kovalskaya

Elena Kovalskaya

Ce matin, j'ai rencontré Elena  l'entraîneuse sportive russe de ping pong qui prépare mon fils. Elle était bouleversée, me disait qu'elle a sa mère de 90 ans et sa soeur invalide qui vivent en Sibérie et qu'elle ne peut plus voyager. Elle était indignée par l'attaque qui a été lancée.

Au supermarché, j'ai rencontré Yulia, une ex-élève ukrainienne âgée maintenant d'une trentaine d'années, qui me disait qu'elle ne comprenait pas pourquoi l'otan n'envoyait pas des soldats en appui. Je lui ai répondu que l'Ukraine ne fait pas partie de l'Otan, ni même de l' UE, mais que l'Europe va aider son pays à résister.

Sur ce, Yulia m'a expliqué qu'il y a eu une manifestation contre la guerre à Denia...qu'il y avait de nombreux ukrainiens bien sûr...mais aussi des russes venus se solidariser.

C'est ça aussi la réalité. Pendant qu'un psychopathe décide de lancer une guerre absurde qui va plonger des millions de familles dans le drame et l'angoisse...de l'autre côté, à 4 heures de vol, ces mêmes populations fraternisent et se soutiennent ! 

 

 

Concentration contre la guerre à Denia mêlant ukrainiens et russes

Concentration contre la guerre à Denia mêlant ukrainiens et russes

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 18:07

Bonjour les amis,

Hier lors de la remise des médailles et du trophée à l' équipe de France, on a pu tous assister à une scène assez surréaliste.

D' un seul coup une très forte pluie s' était abattue sur le stade de Moscou et les membres du staff présidentiel ont d' abord protégé le président russe avec un parapluie en laissant les autres invités dont Macron sous la pluie.

Un manque d' élégance et de savoir-vivre qui n' est pas passé inaperçu.

Mais ce qui était vraiment incroyable c' est que le président russe n' ait pas immédiatement offert son parapluie à la présidente croate Kolinda Grabar Kitarovic dont le parfait brushing risquait de partir en déconfiture.

Quel mufle ce Poutine !

Le parapluie de Poutine...

J' ai chronométré la scène et il s' est passé de très longues minutes avant que quelqu' un ne se décide à protéger la présidente croate de l' inclémence du ciel russe. A la fin son brushing qui avait bien tenu plus de 4 minutes a fini par s' effondrer complètement.

Alors, ça m' a d' autant plus choqué que les russes ( nombreux dans ma région ) nous disent qu' ils aiment être très galants et courtois avec les dames.

Et bien, hier, leur président a donné une bien piètre image de leur pays.

CARTON ROUGE VLADOCHE !

Vous pourrez revisualiser  ces moments consternants sur la galerie photographique mise  en lien ci-dessous.

Ne me reste plus qu' à conseiller à Vladimir d' écouter notre poète national et de s' inspirer un peu de ses vers qui le rendront un peu plus courtois et plus romantique.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 09:20

Bonjour les amis,

Avant de vous parler de Coupe du Monde 2018 j' aimerais revenir sur la finale.

J' ai trouvé la première mi-temps surréaliste avec une équipe de Croatie très conquérante qui se prend deux buts contre le cours du jeu.

D' abord Griezman qui, de mon point de vue, cherche et obtient un coup franc bien généreux et très discutable en se laissant tomber. La VAR n' annulera pas le hors-jeu de Pogba qui participe à l' action en disputant le ballon de Mandzukic.

Par contre la VAR confirmera un pénalty stupide concédé par les croates sur un corner.

Deux poids, deux mesures...La VAR qui intervient en faveur des français mais pas en faveur des croates. La FIFA devra revoir ça à l' avenir.

Faisons les comptes de cette première mi-temps: un coup franc qui n' en est pas un, et un corner...2 buts...La France très réaliste ( 100% de réussite) qui se transforme en Portugal de Ronaldo alors que c' était les croates qui avaient animé le jeu avec 7 attaques contre une pour la France.

L' avantage au score conditionnera ce qui viendra ensuite. Les bleus se montreront plus efficaces en deuxième mi-temps, mais ce sont surtout les débordements rapides de Mbappé que l' on retiendra.

Mbappé capable de récupérer des passes profondes et d' apporter le danger. Mbappé qui nous fait oublier que le milieu de terrain français n' a guère été convaincant dans la construction du jeu.

Peu importe. Le résultat est là...Le score sans appel...et pourtant, on se dit qu' il y a quelque chose qui cloche dans cette victoire.

C' est pas la finale qu' on attendait ni qu' on espérait. Hier je n' ai pas exulté de joie. Sans m' en rendre compte j' étais passé du côté croate...

Dans EL PAIS un journaliste résume un sentiment général: il a écrit que pendant que nous admirions le beau jeu du Brésil, de la Belgique et de la Croatie, la France "se contentait de gagner ses matchs..." soulignant par là son manque de brio mais son terrible réalisme.

Et finalement ça a été comme ça jusqu'au bout.

Ce qui me frappe dans cette coupe du Monde c' est que le jeu de contre-attaques en est sorti  renforcé. La possession du ballon n' est plus un enjeu. Souvent les équipes qui se sont appliquées et qui ont fourni de gros efforts ont été battues par d' autres qui possédaient des attaquants capables de contrôler des longs ballons et marquer. La construction du jeu s' est appauvrie et c' est un football plus athlétique qui a le vent en poupe. C' est aussi un football où les coups de pied arrêtés font la différence.

Mais au foot il n' y a pas de vérité définitive.

Moi, le jeu que j' ai préféré c' était celui du Brésil, du Mexique, de la Belgique et de la Croatie.

Moi j' aime voir des lignes de 3 ou 4 attaquants qui partent à l' abordage en variant les combinaisons.

Je ne fais pas la fine bouche. Je suis content pour les Bleus qu' ils aient gagné la Coupe du Monde, mais cette équipe a encore besoin d' évoluer. Deschamps devrait profiter de son auréole pour éviter de faire le combat de trop et vite passer la main...

Sinon, gare à la malédiction du vainqueur qui ne passe pas en deuxième phase de la Coupe du Monde lors de la prochaine édition.

 

 

Modric et Mbappé, les deux meilleurs joueurs de ce championnat...

Modric et Mbappé, les deux meilleurs joueurs de ce championnat...

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 09:37

Bonjour les amis,

Je lisais aujourd'hui un article sur Andrés Iniesta dans lequel le milieu de terrain espagnol expliquait à quel point le fait de jouer une finale de Coupe du Monde, était pour un joueur un moment culminant de sa carrière.

Le but de la victoire qu' il a marqué contre la Hollande lui a procuré une sorte de shoot d' adrénaline qui l' a accompagné durant le reste de sa carrière sportive.

Et puis, il a dit une petite phrase simple que j' aime:

Las finales se sueñan de una manera y luego lo que no controlas las lleva por otro camino.

Pour les joueurs, les finales se rêvent ( ou s' imaginent) d' une certaine manière, et puis les éléments que l' on ne contrôle pas les emmènent vers d' autres chemins.

 

A l' heure où j' écris ces lignes les joueurs de l' équipe de France sont déjà en train de se projeter mentalement des séquences de jeu répétées à l' entraînement, mais la finale va être un tourbillon d' une grande intensité qui risque de les emmener vers un scénario non écrit dont ils vont être les acteurs.

C' est ça la gloire et la magie de ce sport.

Hier les belges ont joué un football de rêve contre l' Angleterre car la partie était presque sans enjeux. En fin de match, ils ont réalisé des mouvements offensifs à 4 joueurs durant lesquels les défenseurs anglais ne pouvaient pas anticiper de quel côté allait vraiment partir l' attaque. C' était un foot plein de combinaisons collectives improvisées de manière géniale.

Ils m' ont fait penser au Brésil des années 70. Du caviar que c' était...

Arriver à reproduire des mouvements d' une telle qualité lors d' une finale est une autre paire de manches.Mais les grandes équipes y arrivent et savent le faire.

Les grandes équipes ne ratent pas leurs rendez-vous avec l' histoire...Pour paraphraser Audiard je dirais que  "c' est même à ça qu' on les reconnaît".

 

Les chemins d' une finale...

PS: je viens de me rendre compte que quelque soit le résultat du match les couleurs bleu, blanc rouge vont triompher cette après-midi.

Une seule inconnue: le sens des bandes colorées...vertical ou horizontal.

Alors ? Comment sera cette victoire ? Horizontale ou verticale ?

Réponse dans quelques heures....

Les chemins d' une finale...
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2018 4 12 /07 /juillet /2018 11:31

Bonjour les amis,

J' avais commencé un article pour répondre à ceux qui voient dans la Coupe du Monde de football un exercice planétaire d' abêtissement et de conditionnement des masses, à ceux qui croient dénoncer une énorme machinerie de diversion du peuple, à ceux qui répètent sans cesse de manière ironique, méprisante et moqueuse  " Du pain et des jeux..."

Cette année ça s' est encore déchaîné sur les réseaux. Voici un exemple parmi tant d' autres de caricature insultante.

Coupe du Monde 2018 : ma réponse affectueuse à ceux qui tentent de nous gâcher la fête...

Mais finalement j' avais déjà répondu aux détracteurs de ce sport il y a deux ans, donc cette année je vais me limiter à republier l' article que j' avais écrit à l' époque.

Deux ans plus tard, je n' en changerais pas la moindre virgule...

En fait rien n' a changé depuis la publication de cet article si ce n'est le nom de nos gouvernants ...

Les même causes produisent les mêmes effets, de manière aussi sûre que deux et deux font quatre.

Alors un internaute qui m' a lu a eu la gentillesse de compléter ma liste.

Bonjour AJE. La "liste" des griefs couramment répétés a l'encontre des footballeurs que tu as établie en 2016 est à mes yeux incomplète. On pourrait y ajouter que le foot est un vecteur aggravant de tous les nationalismes, qu'il donne aux jeunes générations une complète illusion de l'égalité . Il n'existe pas d'exemple plus parlant de ce qui ce fait de pire en terme de dérive capitaliste dissimulée sous les atours d'un sport.

Donc merci à cet internaute attentif qui a complété de manière pertinente ma liste non-exhaustive de poncifs.

Alors , contrairement aux anti-footeux, je vais réactualiser mon discours et faire remarquer que cette année j' ai pu constater avec un énorme plaisir que l' organisation des russes a permis quelque chose qui est impensable en occident. Ils ont réussi à mélanger les supporteurs des équipes adverses ensemble dans les stades sans qu' il n' y ait les moindres heurts.

On a donc pu voir , entres autres, les supporteurs sénégalais danser et chanter à côté des supporteurs colombiens .

Ces scènes  de bonnes cohabitations entre différentes nationalités se sont répétées tout au long de la compétition.

Bravo les russes qui nous donnent là une leçon. J' espère que nous serons capables d' en faire autant en Europe. La FIFA avait déjà fait de la lutte contre le racisme l' un de ses chevaux de bataille, et le chauvinisme est une forme de racisme également contre lequel il faut lutter.

Coupe du Monde 2018 : ma réponse affectueuse à ceux qui tentent de nous gâcher la fête...

Pour revenir aux anti-footeux, ils se sont piégés eux-mêmes dans une espèce de jeu de rôle.

Nous, nous serions les fans abrutis d' un jeu fait pour divertir les masses.

Eux, ils seraient là pour nous éclairer de leurs lumières...

Trop caricatural tout ça !

Je leur envoie  un dernier message affectueux après la victoire des Bleus en demi-finale:

" Descendre dans la rue pour célébrer dans la joie une victoire et le faire pour défendre des droits sociaux ne sont pas deux choses incompatibles."

Et il se pourrait bien que ces deux catégories de personnes apparemment différentes soient en fait, et comme le disait Coluche, les mêmes. ...😂

PS: Encore un dernier exemple de manipulation malhonnête.

Lisez ce titre:

"Pendant que le monde regarde le foot, Oleg Sentsov meurt de faim" 

 

En fait, c' est sans doute grâce au mondial que Sentsov peut attirer l' attention internationale de manière plus efficace sur sa condition de prisonnier politique.

Il n' a pas choisi sa date pour commencer sa grève de la faim par hasard.

Et finalement, cette utilisation judicieuse du mondial de la part de Sentsov se retourne contre les amateurs de foot qui sont présentés comme d' ignobles complices...C' est le monde à l' envers, on marche sur la tête...

Taubira est allé à fond dans la culpabilisation en parlant de " Coupe obscène" . C'est de justesse si elle n' a pas employé l' expression " Jeux de la honte..."

Moralité: si on achète du gaz russe c' est normal vu qu' on en a besoin...mais si on regarde un match de foot , ça nous transforme en d' affreux complices d' un régime totalitaire.

Elle ne fait pas dans la dentelle Taubira !

Je lui rappelle quand même qu' on ne peut pas demander directement la libération de Sentsov qui a été jugé par un tribunal. Tout au plus on peut demander avec véhémence une révision de son procès que certains observateurs étrangers pourraient juger comme ayant été partial et n' ayant pas offert les garanties minimales de justice communément admises en matière de droit.

Si Macron profite de l' un de ses voyages en Russie pour le faire, il aura notre bénédiction et notre soutien moral sans failles.

 

PS nº 2 : J' en profite pour vous remettre en lien cet excellent sketch parodique destiné à ceux qui croient qu' on peut tout résoudre avec des boycotts de compétitions sportives.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2018 7 08 /07 /juillet /2018 07:59

Bonjour les amis,

Drôle de journée de quarts de finales hier avec deux matchs qui n' ont pas respecté les scénarios que j' espérais.

Commençons par le Suède- Angleterre. Je m' attendais à une équipe suédoise créant la surprise et accrochant l' Angleterre mais il n' en a rien été.L' Angleterre a dominé son sujet et fort logiquement marqué à la 31 ème minute et la Suède n' a pu remonter ce handicap qui s' est alourdi à la 55 ème minute par un deuxième but de la tête de Alli.

Les suédois ont tenté la remontée et la seule action notable a été un magnifique mouvement collectif avec Toivonen et Berg qui aurait pu réduire le score qui restera desespérément coincé à 0-2.

Il en fallait bien plus pour bousculer l' équipe des trois lions. Qualification donc hyper logique. de l' Angleterre, ce qui me permettra d' entendre avec plaisir le GOD SAVE THE QUEEN au moins encore une fois.

Quant à la Russie, après le match très pénible qu' elle avait livré face à l' Espagne en lui laissant de manière exagérée la possession du ballon, je m' attendais à une prestation très médiocre de sa part durant laquelle elle tenterait surtout sa chance sur coups de pieds arrêtés. Je me préparais donc à un nouveau match-piège mais finalement il n' en n' a rien été.

Dès le départ de la rencontre les russes se sont montrés très actifs , empêchant pratiquement les croates de sortir de leur camp.

Etonnant début de partie. 

L' équation qui leur était posée était la suivante. Peut-on gagner un match contre une équipe techniquement supérieure si on a du coeur et des tripes ?

Et la réponse est oui, car finalement le sort de la rencontre s' est décidé aux tirs aux buts.

Le pressing russe s' est révélé payant car c' est eux qui ont ouvert le score sur un superbe tir de Cheryshev qui a laissé le gardien croate en simple spectateur impuissant.

Voici le résumé de la rencontre

Finalement la partie s' est révélée plus intéressante que prévue avec un score qui a évolué d' abord par une égalisation croate, puis la Croatie qui mène 2 à 1, puis une égalisation russe sur une tête de Mario Fernandes le brésilien naturalisé russe.

Un match à rebondissements donc. Les prolongations qui ont suivi n' ont pas modifié le résultat mais les 2 équipes se sont battues vaillament, avec des joueurs carbonisés et qui n' ont pas attendu sagement la séance des tirs aux buts pour les départager.

Bravo à la Russie qui tombe avec les honneurs, qui s' est battue avec ses armes qui étaient techniquement inférieures à celles de ses adversaires et qui a réussi à faire jeu égal...A coeur vaillant rien d' impossible. Ils ont été sur le point de le démontrer.

 

Le jour où la Russie a essayé de surprendre la Croatie...
Partager cet article
Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 17:28

Bonjour les amis,

La guerre froide n' a jamais cessé, et, en ce début de XXI ème siècle les réseaux sociaux fournissent aux russes un formidable champ d' action qui leur permet de manipuler efficacement une partie des masses occidentales, et ce,  à un très moindre coût.

En effet,les fabriques de fausses informations ne coûtent pratiquement rien et peuvent avoir des effets dévastateurs sur des scrutins dont on sait que le résultat sera serré.

L' ombre russe plane sur l' élection de Trump, sur le Brexit et sur tout ce qui peut déstabiliser l' Europe en général.

L' année dernière le gouvernement espagnol a dénoncé une ingérence russe dans l' affaire catalane.Même si officiellement les dirigeants russes font des déclarations pleines de neutralité bienveillante, les autorités espagnoles ont apporté des preuves auprès de l' UE du fait qu' en arrière-boutique les russes protégeaient de véritables usines à fake-news destinées à fournir de gros soutiens logistiques aux forces indépendantistes...L' affaire a été rapportée au plus haut niveau européen et a eu un large écho, à tel point que le parlement britannique a créé une commission d' enquête pour savoir si la GB a été victime d' attaques similaires lors  de la campagne sur le Brexit.

Votre humble serviteur qui passe pas mal de temps à naviguer sur les réseaux ne peut que témoigner de l' énorme activité suspecte au moment des événements en Espagne l' année dernière.Beaucoup de photo-montages et de faux documents qui circulent et dont la source n' est jamais dévoilée...

Et il se trouve que depuis plus d' un an , je revois le même type d' activités suspectes du côté italien où j' ai quelques contacts sur facebook. Encore une fois je vois fleurir nombre de faux documents traficotés dans le but d' affaiblir les partis institutionnels et aussi plein de vidéos montrant des incidents ( bien réels ceux-là) entre les italiens et des immigrés indélicats.En fait c' est un véritable raz-de-marée de vidéos ...( et là, je parle en tant que témoin).

A chaque fois, c' est pareil...Des forces occultes opèrent sur le net pour aider les partis populistes qui propagent des points de vue xénophobes comme ceux de la Lega Nord de Matteo Salvini qui a fait de la crise migratoire son grand cheval de bataille, et aussi pour aider les partis anti-système et surtout ceux qui sont anti-européens, anti-euro, comme le mouvement 5 étoiles fondé par l' agitateur démago-populiste Beppe Grillo.

Bien évidemment, ces messages peuvent avoir un effet de première magnitude dans un pays où le mécontentement et la frustration légitime du peuple frappé de plein fouet par la crise économique sont énormes.

Les élections législatives du 4 Mars en Italie méritent qu' on s' y arrête car si la somme en sièges des députés 5 étoiles et de la Lega Nord était supérieure à celle des partis institutionnels, une coalition de gouvernement serait alors possible...et dans ce cas, ce serait un véritable tremblement de terre pour l' Europe.Cela voudrait dire que les anti-européens et les frontistes ( semblables au FN)  pèsent plus que le reste.

Une telle victoire des anti-systèmes dans la 8 ème puissance mondiale serait pour les russes le triomphe de leur stratégie de déstabilisation de l' espace européen.

La situation est devenue tellement dangereuse que nombres d' observateurs politiques considèrent qu' en Italie une coalition entre Forza Italia ( de Berlusconi) et les forces de centre-gauche de Renzi serait un moindre mal.

Réponse à cette question le 4 Mars prochain.

En attendant je vous mets en lien un article de synthèse qui permet de bien mettre en perspective les effets de la désinformation russe.

A propos de Matteo Salvini, voici un portrait de cette figure montante de la politique italienne qui a changé le cap de son parti d' origine.La Lega Nord était un parti régionaliste en perte de vitesse fondé par Umberto Bossi pour séparer le Nord du Sud, et sous l' impulsion de Salvini, il est devenu le parti national qui veut rendre l' Italie aux italiens, avec une thématique très proche de celle du FN.

Notons que l' irresponsabilité des autorités européennes en matière d' immigration est du pain béni pour Salvini. Le malaise est réel en Italie.Les tensions avec les importantes populations récemment immigrées sont incessantes.La question migratoire est devenue la première préoccupation pour 30% des italiens, alors que nos eurocrates, pendant ce temps-là, continuent de vivre sur une autre planète...

Voici une chanson emblématique de cette Italie qui pense que cette émigration est une folie voulue par les dirigeants de l' UE et par les responsables italiens corrompus, et qui vilipende les jeunes italiens qui sont devenus mous, amorphes, et qui préfèrent laisser les travaux les plus pénibles aux immigrés, ces nouveaux esclaves des temps modernes.

Povia chante comment le discours angélique contre le racisme bloque toute la pensée sur les conséquences néfastes pour tout le monde de cette immigration incontrôlée...Une situation qui provoque selon lui un esclavage généralisé, tant  des populations immigrées comme celle des natifs qui seront forcés d' émigrer à leur tour...

Piova aime beaucoup la Calabre et connait bien cette région. Alors, sans vouloir lui donner complètement raison, je ne vous donnerai qu' un seul chiffre les amis:

 le taux de chômage chez les jeunes en Calabre est de 58,7 %...oui...oui...vous m' avez bien lu...Il n' y a que les petits territoires de Ceuta et Melilla qui font pire en Europe !

Je cite mes sources:

http://www.ansa.it/sito/notizie/economia/2017/04/27/disoccupati-sud-italia-doppio-media-ue_bca1ebab-3952-4b15-8a02-334f1aaa5cdf.html

Partager cet article
Repost0
27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 18:34

Bonjour les amis,

Aujourd' hui j' ai le plaisir de partager avec vous une petite découverte de rock russe que je dois à un ami sur facebook.

Le groupe s' appelle CHIZH & Co et le morceau s' intitule  " A propos de l' amour...".

Je sais tout ça grâce au traducteur Google vu que je ne comprends pas un seul mot de russe.

Alors le morceau est de bonne facture, avec une touche d' accordéon à 3 min 03 secondes et un bon petit solo de guitare de derrière les fagots à 3 min 29 secondes.

Un beau thème un peu à la manière de Stephan Eicher qui reste bien en tête, et une très belle interprétation en public.

Il n' est plus à démontrer que le Rock a créé une base musicale universelle qui peut se décliner dans toutes les régions du monde et que les groupes peuvent y ajouter leurs particularités culturelles propres .

 

Voici un lien sur wiki si vous voulez en savoir un peu plus sur eux...Un groupe qui a apparemment déjà une très longue carrière derrière lui.

 

Voici maintenant une autre reprise de la même chanson dans un concours télévisé.

Le numéro de strip surprend un peu,et n' est peut-être pas du meilleur goût.Je n' aime pas en matière de Rock que les interprètes mélangent les genres et commencent à avoir recours à d' autres arguments que ceux de la musique...mais , par ailleurs, comment ne pas succomber au charme slave !

 

Allez, ne perdons pas le nord avec les jolies demoiselles et revenons au Rock.

Voici un autre très bon morceau de CHIZH & Co.

Sur ce coup-là, c' est un peu latino et le début commence comme le morceau de Carlos Santana Black magic woman, avec un rythme de rumba...

Partager cet article
Repost0
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 05:36

Bonjour les amis,

Un curieux match que cette rencontre Angleterre-Russie.Une première mi-temps outrageusement dominée par une Angleterre conquérante, qui redouble d' assauts face à des russes pris de vitesse et qui ne tentent même pas d' opposer un contre-jeu convaincant.

Non, tout va trop vite pour eux, alors ils font le gros dos et tentent de survivre à cet orage anglais....et, miraculeusement, la stratégie fonctionne car, malgré les nombreuses occasions, le ballon n' arrive jamais au fond des filets...et le score reste vierge.

On s' attend dans un EURO à avoir des oppositions de styles différents, mais c' est étonnant de voir une telle différence de niveau à ce stade de la compétition.

Pour faire une métaphore à deux balles, les anglais tentent de danser un rock and roll trépidant avec un partenaire qui essaie de survivre en dansant un paso-doble langoureux...et trébuchant.

On est au bord du non-match...ou du non-sense ( pour reprendre une expression anglaise)

En début de 2 ème mi-temps, le ton change.Les efforts consentis par les anglais leur passent facture, et les russes peuvent commencer à poser leur jeu, et à construire patiemment des attaques à partir du mileu de terrain.

Les anglais continueront leur jeu offensif avec moins d' arguments et moins de débauche d' énergie cette fois-ci et c' est logiquement qu' ils marqueront un but sur un coup franc tiré deux minutes après une très belle action qui avait atterri sur la transversale.Les russes ne désarmeront pas et finiront par égaliser sur une très belle tête de leur capitaine à la 2 ème minute du temps additionnel...à la 92 ème minute.Quel coup de poignard !

Et voilà, le hold-up a fonctionné, et les russes arrachent un match nul, ce qui n' est pas cher payé au vu de leur prestation...

Il faut toutefois émettre un petit bémol et le mot hold-up est peut-être excessif car on se dit qu' il y a peut-être une morale dans la morale, et que les anglais ont peut-être été un peu ingénus sur ce coup-là, face à un adversaire qui a su montrer lui aussi quelques inspirations et qui n' a jamais désarmé...Mon fils et moi, on n' a pas pu s' empêcher de sourire de cette égalisation qui rend justice au non-renoncement...

Plusieurs leçons sont à tirer de cette rencontre.

1. Un match dure 90 minutes au moins, et il faut tenir le rythme pendant les 2 mi-temps...attention aux débauches d' énergie qui peuvent provoquer de dangereuses baisses de régime ultérieures.

2. Un match dure 90 minutes + les temps additionnels, et il faut savoir gérer une fin de partie, et ne pas perdre en 3 minutes un résultat qui a demandé 70 minutes d' efforts soutenus.

Les anglais peuvent demander à David Ginola des classes particulières sur cet aspect du jeu...

3.La proportion nombre de buts / nombre d' occasions est faible dans cet EURO, ce qui veut dire que les équipes à faible potentiel offensif ont intérêt à soigner leur jeu défensif, et tenter de revenir au score sur une contre-attaque.

Je suis habitué dans le championnat espagnol à voir des joueurs comme Messi qui ne ratent pas le dernier geste, des joueurs qui arrivent à placer le ballon juste là où il faut, au ras des poteaux et hors-d' atteinte du gardien.Il manque dans cet EURO de cette qualité de finition, qui aurait permis à l' Angleterre par exemple d' être rapidement hors de portée des russes.

Alors, vous me répondrez que des Messi il n' y en a pas 50...Effectivement, mais on peut se poser la question suivante.

Pourquoi certaines équipes ont besoin de 10 occases pour en concrétiser une, quand d' autres marquent un but et n' ont eu que 2 opportunités.Le dernier exemple en date est la rencontre préparatoire entre la Géorgie ( 132 ème mondiale) et l' Espagne.Les espagnols ont dominé et perdu le match 0 à 1 face à un adversaire faible qui n' a eu que 2 occases sur toute la partie...Bien sûr , vous me répondrez que ces équipes-là marquent sur des contre-attaques et profitent d' erreurs défensives d' un adversaire qui s' est découvert de forme aventureuse.Je suis d' accord, mais il y a là un problème de fond qui est posé au foot moderne.Après avoir vécu l' âge d' or du foot offensif avec des joueurs comme Cruyff, nous voici revenus à une certaine forme de catenaccio, et ça, c' est pas une bonne nouvelle pour le beau jeu et le spectacle...N' y a t' il que des Messi pour dynamiter les jeux ultra-défensifs ? J' espère que non, et que cet EURO 2016 me rassurera sur ce point...

4. On apprend au jeu d' échecs que face à un adversaire plus faible il faut savoir rester rigoureux et s' appliquer en ne menant pas d' attaques approximatives.Cette règle s' applique aussi au foot...Les anglais vont sans doute se mordre les doigts s' ils revoient la première mi-temps où il y a eu beaucoup d' énergie de dépensé, beaucoup d' offensives lancées mais pas forcément toute l' application nécessaire pour mener à terme une attaque.

Partager cet article
Repost0
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 17:49

Bonjour les amis,

Aujourd' hui il fait un temps vraiment magnifique,et je voulais juste partager avec vous deux clips de danses populaires.

Le premier semble être une répétition de danses traditionelles russes.

Admirez le dynamisme,le tonus, la pêche de ces jeunes.Leur parfaite synchronisation...

Leur technique est impeccable.Les mouvements de jambes extrêmement rapides des jeunes filles ( à 14 secondes) et des jeunes grarçons sont ahurissants.

C' est tout simplement époustouflant !...J' adore !

La deuxième danse est beaucoup plus simple, mais néanmoins très sympathiique et nous vient probablement d' Amérique latine.Une danse entre des bâtons qui claquent et qui rythment le ballet...

Sympa, non ?...et pas aussi simple qu' il n' y paraît !

Partager cet article
Repost0