Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 09:18

Bonjour les amis,

Hier soir la Coupe du Monde nous a encore offert un chapitre grandiose et glorieux avec le match Belgique-Japon.

Pour avoir un grand match il faut deux grandes équipes qui s' affrontent et hier c'était le cas.

Deux grandes équipes qui jouent au foot et pas à spéculer sur l' adversaire.

Mais lisez d' abord ce compte-rendu sur ce match qui m' a fait passer par toutes les émotions, par tous les états d' âmes, de l'exaspération la plus profonde à la joie la plus éclatante. 

De 0 à 2, la Belgique a effectué une " remontada " spectaculaire 3 à 2, avec le 3ème but inscrit durant les arrêts de jeu à 90+4'

 

Je veux saluer l' attitude impeccable des japonais qui, menant 0 à 2, ont continué à animer le jeu, et à aller de l' avant en essayant de marquer un troisième but ( et ils ont été à deux doigts de le réussir). Ils ont été héroïques et ils honorent ce sport.

Hier il y a eu un grand vainqueur : le football !

Quant aux Diables Rouges, ils nous ont donné une leçon. A 0-2 on pouvait craindre le pire : le doute qui s' installe et une équipe supérieure finalement débordée et vaincue, mais il n' en a rien été.

Ils y ont cru jusqu'au bout, sont passés au plan B avec deux changements. La partie s' est emballée sur un rythme vertigineux. On est passé dans une autre dimension.

Les efforts des belges qui prenaient des risques et qui flirtaient avec le KO ont été récompensés au terme d' une deuxième mi-temps folle, folle, folle. Bravo les Diables Rouges !

Je leur dédie ce VENCERÒ extrait de l' opéra Turandot de Puccini. 

Ecoutez comment Pavarotti lance trois fois son " Je vaincrai"  à 2 minutes 57 secondes.

C' est prodigieux !

 

Dilegua, oh notte ! 
Tramontate, stelle !
Tramontate, stelle ! 
All'alba vincerò !
Vincerò ! 
Vincerò!

Dissipe-toi, ô nuit ! Ô étoiles, couchez-vous !
Ô étoiles, couchez-vous !

A l'aube, je vaincrai ! Je vaincrai ! Je vaincrai !

Oui, hier c' était la victoire de la volonté et de la détermination. C' était GRAND, GRAND, GRAND ...tout simplement.

Il n' y a que la Coupe du Monde de football pour nous offrir de tels moments.

PS: Hier soir un bon ami qui a suivi le match en France sur Bein TV m' a dit que le commentateur, enthousiaste, s' était exclamé en deuxième mi-temps " que le match était débridé..."...😂

Effectivement, c' était le moins qu' on puisse dire...un jeu de mots involontaire  bien pardonnable !

PS nº 2: C' est vraiment lamentable qu' en France les spectateurs doivent suivre les matchs du mondial sur des chaînes payantes !

C' est super nul  de chez nul. En Espagne tous les matchs depuis le début de la compétition, TOUS, peuvent être suivis en clair...

 

Partager cet article
Repost0