Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2022 5 18 /03 /mars /2022 15:15

Bonjour les amis,

Je vous avais indiqué dès le début du conflit ukrainien que, près de chez moi en Espagne, des ressortissants russes s'étaient solidarisés avec leurs frères ukrainiens contre la guerre.

Cette solidarité qu'on peut observer dans tout l'occident  ne pouvait que faire grincer des dents le maître du Kremlin.

 

En pleine réunion gouvernementale rediffusée en direct à la télévision, Vladimir Poutine a souhaité adresser un message à l'Occident et à tous les Russes habitant dans cette région. Le président a accusé les Russes vivant en Europe ou aux États-Unis d'être des traîtres. Il a affirmé que l'Occident tentait de les utiliser comme une "cinquième colonne" pour détruire la Russie.

"Tout peuple, et en particulier le peuple russe, sera toujours capable de distinguer les vrais patriotes de la racaille et des traîtres, et de les recracher comme un moucheron qui a accidentellement atterri dans leur bouche (...) L'Occident veut diviser notre société, provoquer une confrontation civile en Russie et utiliser la cinquième colonne pour atteindre son objectif. Et il n'y a qu'un seul objectif, la destruction de la Russie. Mais ils n'y parviendront pas", a-t-il déclaré.

Vladimir Poutine a poursuivi en affirmant que ces Russes pointés du doigt sont bien plus connectés à l'Occident qu'à leur pays."Je suis convaincu que cette auto-purification naturelle et nécessaire à la société ne fera que renforcer notre pays, notre solidarité, notre cohésion et notre capacité à relever n'importe quel défi" , a-t-il conclu. 

 

Quand Poutine s'attaque également aux russes vivant à l'étranger...

Cela ressemble déjà à un discours de dirigeant aux abois.

Bien évidemment tous les russes vivant à l'étranger ne sont pas des oligarques corrompus, ni des faux-frères vendus à l'occident. Beaucoup sont de simples et d'honnêtes travailleurs qui sont effrondrés, horrifiés de se voir en guerre contre leurs frères ukrainiens. Poutine les insulte, les qualifie de "traîtres", de "racaille"...Pas de chance pour lui, sa censure ne peut atteindre ces ressortissants qui ne sont pas dupes. J'espère que l'histoire leur donnera un jour la possibilité de faire ravaler ses insultes au tyran...

Un tyran qui, pour l'instant perd ses nerfs, à qui rien ne réussit, qui n'arrive même pas à convaincre les siens, qui s'enfonce dans son propre délire et qui en appelle maintenant à la "purification" du peuple russe. En politique , quand on utilise le mot de purification, on sait ce à quoi cela conduit.

NB: En ce qui concerne les oligarques, c'est effectivement de la racaille, mais de la racaille corrompue alimentée par le propre système installé par Poutine.

Je vous donne juste un petit exemple: un yacht russe saisi à Barcelone par le gouvernement espagnol...valeur estimée 400 millions de dollars (et je ne parle que du yacht...vous pouvez imaginer la fortune du proprio...). Ce sont en général d'énormes fortunes illégalement acquises (dont celle, entre autres, du propre Poutine) pendant que le petit peuple souffrait en Russie. Des exemples comme ça il y en a des milliers. Donc Poutine n'est pas seulement un criminel qui a éxécuté un plan monstrueux patiemment planifié, c'est aussi un dirigeant qui n' a pas su (ou ni même voulu) transformer son pays en une grande démocratie libérale, et qui va occulter cet échec par un retour impérialiste en tentant une main-mise sur les matières premières d'autres pays, comme par exemple l'uranium ukrainien.L'économie russe était fragilisée ces dernières années, car dépendante essentiellement du commerce de ses matières premières Est-ce au monde de payer cet échec par la guerre?

Partager cet article
Repost0