Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2022 4 18 /08 /août /2022 17:50

Bonjour les amis,

C'est en écoutant cette semaine un podcast de France Culture sur le roman  de Tolkien le Seigneur des anneaux que j'ai découvert Nicola MATTEIS, un compositeur italien dont j'ignorais la simple existence.

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-culture-change-le-monde/le-seigneur-des-anneaux-de-john-ronald-reuel-tolkien-un-roman-qui-change-le-monde-8127629

Dans l'émission consacrée au Seigneur des anneaux, c'est l'extrait musical suivant qui a été choisi pour illustrer la fête d'anniversaire chez les hobbits au début du roman.

 

Alors, avouez que cette pièce pleine d'allégresse et très enlevée est assez savoureuse et qu'on imagine bien nos sympathiques hobbits éxécutant  gaiement sur elle des pas de danses d'un pied alerte.

Mais revenons un peu à Matteis.

Né en 1654 en Italie, il s'implanta en Angleterre où il fut accueilli avec une grande ferveur en raison de sa virtuosité au violon.

Comme d'autres italiens itinérants son art a eu un impact sur l'Angleterre, un art se distinguant par son talent, son style brillant et ses solos. 

Voici sa biographie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicola_Matteis

Finalement j'étais parti sur un podcast de France Culture qui me devait me donner envie de me plonger dans la trilogie de Tolkien mais c'est surtout Matteis et sa merveilleuse sarabande qui sont restés dans mon esprit.

La trilogie ça sera pour plus tard...

 

Nicola Matteis (Godfrey Kneller, 1682)

Nicola Matteis (Godfrey Kneller, 1682)

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2018 3 03 /01 /janvier /2018 13:13

Bonjour les amis,

Notre amie Blanca a mis sur youtube des extraits de l' un de nos concerts de fin d' année donné à Dénia le 9 Décembre dernier.

Ce concert était divisé en 3 parties.

Une première partie baroque chantée à capella, ensuite 3 pièces de Joaquin Rodrigo interprétée par Silvia Peña et accompagnée au piano par Lellany Lizana. Enfin une 3 ème partie chorale plus contemporaine, accompagnée au piano également. 

 

On attaque avec le Gaudete suivi de Dadme albricias  qui sont deux pièces dont je vous avais déjà parlé.

DE LA VIRGEN de Antonio Cabezón  interprétée en octuor.

2 chanteurs pour chaque corde ( ou chaque voix): 2 sopranos, 2 contraltos, 2 ténors et 2 basses.

Voici deux oeuvres de Noël , magnifiquement interprétées par Silvia,composées par le grand maître espagnol  Joaquin Rodrigo.On peut apprécier dans l' écriture de Rodrigo des harmonies plus modernes propres à notre XX ème siècle.

Nous revenons en choeur pour un extrait d' une messe de Noel écrite par le compositeur argentin Ariel Ramirez. Oeuvre qui fut présentée pour la première fois au Vatican devant le Pape dans les années 60.

Une chanson française médiévale interprétée par les sopranos et contraltes...Nous les hommes, on se tait et on  écoute religieusement...On est aux première loges !

Dans la partie moderne, on finit avec John Rutter qui est un compositeur britannique que j' adore.De belles introductions au piano avant d' attaquer ces deux pièces qui réservent de très beaux accords harmoniques entre les 4 voix et qu' on a beaucoup de plaisir à chanter.

 

Ecoutez les accords sur l' Ave Maria à partir de 40 secondes....c' est sublime !

Pour le rappel le public nous a demandé de réinterpréter le Angel' s Carol.

....Et on l' a fait avec beaucoup de plaisir.

A ce moment là, nous nous sentions nous-mêmes assez proches des anges...

Notre concert de fin d' année avec notre groupe vocal CADENZA
De gauche à droite, Lellany Lizana la pianiste, Reyes notre présidente et Silvia Peña.

De gauche à droite, Lellany Lizana la pianiste, Reyes notre présidente et Silvia Peña.

Notre concert de fin d' année avec notre groupe vocal CADENZA
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 19:38

Bonjour les amis,

Cette année, pour nos concerts de Noël avec notre groupe vocal CADENZA nous avons incorporé de nouvelles pièces à notre répertoire dont deux chansons françaises: NOEL NOUVELET et ENTRE LE BOEUF ET L' ÂNE GRIS qui datent toutes deux du Moyen-âge.

Alors, c' est toujours assez cocasse pour moi qui suit né en France mais qui vit en Espagne de découvrir à l' étranger des pièces françaises que je ne connaissais pas.

La structure musicale de NOEL NOUVELET est très simple mais John Rutter, grand compositeur britannique du XX ème siècle, a eu la bonne idée de l' harmoniser à 4 voix et de lui donner plus de relief et plus d' éclat.

Voici les paroles

  1. Noël nouvelet, Noël chantons ici.
    Dévotes gens, crions à Dieu merci!
    Chantons Noël pour le Roi nouvelet, Noël!
    Chantons Noël pour le Roi nouvelet!
  2. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  3. L’Ange disait: «Pasteurs partez d’ici.
    L’âme en repos et le cœur réjoui;
    En Bethléhem trouverez l’agnelet, Noël!
    En Bethléhem trouverez l’agnelet!»
  4. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  5. En Bethléhem, étant tous réunis,
    Trouvent l’Enfant, Joseph, Marie aussi!
    La crèche était au lieu d’un bercelet, Noël!
    La crèche était au lieu d’un bercelet!
  6. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  7. Bientôt les rois par l’étoile éclaircis,
    De l’Orient dont ils étaient sortis
    A Bethléhem vinrent un matinet, Noël!
    A Bethléhem vinrent un matinet!
  8. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  9. L’un portait l’or, l’autre l’encens béni,
    Un autre encore à Jésus myrrhe offrit
    L’étable alors au Paradis semblait, Noël!
    L’étable alors au Paradis semblait!

Alors, il se trouve qu en faisant des recherches sur le net, je suis tombé sur une version  de la chanteuse canadienne Loreena McKennitt.

Notre ami Fatizo nous avait fait un compte-rendu de son concert lors de son passage au Grand Rex, à Paris au printemps dernier.

 

Loreena McKennitt fait une reprise de cette chanson française médiévale en y incorporant sa touche celtique habituelle, mais aussi des sonorités et des percussions orientales.

Elle tente un mariage musical plein de sens, de symbole et de signification puisque selon la tradition, les Rois d' Afrique et d' Orient sont venus saluer la naissance du Christ. 

En  écoutant la chanteuse, on a l' impression d' être lentement bercé sur le dos des chameaux portant les Rois Mages guidés par l' étoile de l' Espérance du Renouveau.

Son interprétation envoûtante est tout simplement pleine de magie et nous enchante....

Par ailleurs, sachez que j' ai entrepris cette semaine la lecture de GASPARD, MELCHIOR ET BALTHAZAR de Michel Tournier.

J' ai besoin en cette fin d' année de dépolluer mon esprit de toutes ces nouvelles nationales et internationales inquiétantes dont nous sommes bombardés chaque jour.Je ressens un vrai désir de retrouver une âme d' enfant ayant soif de magie,d' exotisme,d' enchantement, de Renouveau et d ' Espérance...

Noël Nouvelet
Partager cet article
Repost0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 12:34

Bonjour les amis,

En ce lundi de Pâques c' est l' occasion d' écouter un peu de musique sacrée pour se mettre complètement dans l' ambiance de l' allégresse et de l' espoir provoqués par la résurection du Christ au sein de toute la communauté chrétienne.

L' oratorio de Pâques BWV 249 est la réponse joyeuse de Bach, le dimanche de Pâques, à la Passion selon Saint Jean, représentée pour la deuxième fois le Vendredi Saint de 1725.

Voici de ce que dit de cette oeuvre Roland de Candé dans sa biographie consacrée au grand compositeur.

J.S.Bach fait entendre la belle cantate Kommt eiletund lauftet BWV 249 que le compositeur appelle lui-même Oster-Oratorium, bien que ce ne soit en aucune façon un oratorio.Il s' agit d' une adaptation d' une cantate d' anniversaire pour le Duc de Saxe-Weissenfels, avec un nouveau texte du percepteur des impôts Christian Friedrich Henrici, qui devient sous le pseudonyme de Picander, le principal librettiste de Bach.

À l'inverse de l'Oratorio de Noël, l'Oratorio de Pâques n'a pas de narrateur mais quatre personnages qui déroulent l'histoire : Simon Pierre (ténor), Jean (basse), Marie-Madeleine (alto) et Marie de Jacques (soprano). Le chœur n'intervient qu'une seule fois, à la fin.

  1. Sinfonia (instrumental)
  2. Adagio (instrumental)
  3. Duo (ténor-basse) « Kommt, eilet und laufet » (Venez, hâtez-vous)
  4. Récitatif (soprano-alto-ténor-basse)
  5. Aria (soprano) « Seele, deine Spezereien » (Âme, tes aromates)
  6. Récitatif (alto-ténor-basse)
  7. Aria (ténor) « Sanfte soll mein Todeskummer » (Mon chagrin mortel peut maintenant s’adoucir)
  8. Récitatif (soprano-alto)
  9. Aria (alto) « Saget, saget mir geschwinde » 'Dis-moi vite)
  10. Récitatif (basse)
  11. Chœur « Preis und Dank » (Gloire et action de grâce)

 

Il ne me reste plus que laisser la place à la musique et aux chants.Vous pouvez mettre le lien vidéo tout en suivant le texte original allemand et la traduction française que j' ai édité en dessous.

C' est fabuleux, tout simplement fabuleux.Une oeuvre optimiste qui se termine dans la joie et qui inspire un enthousiasme communicatif.

Appréciez également les timbres des instruments anciens du baroque de cette version dirigée par J.E. Gardiner. Les interventions chantées sont de toute beauté ( notamment le duo à 9 min 40 sec).Il n' y a qu' à se laisser porter par le génie du maître de chapelle de Leipzig .

Mon ami Basile de Césarée affirmait hier sur FB:

"Une des oeuvres les plus réjouissantes que je connaisse. Une vraie célébration..."

Bin c' est pas moi qui dirait le contraire ! C' est une oeuvre qui transporte et qui termine de manière éblouissante ! Encore une fois on ne peut que s' émerveiller devant le fait que la religion chrétienne a eu l' immense chance de disposer d' authentiques génies de l' Art et de la Musique comme Bach ou Mozart pour répandre son message universaliste sur tous les continents.

Je me dis souvent que Bach a probablement plus fait pour le rayonnement de la chrétienté que tous les Papes de l' histoire de l' Eglise réunis...

Événement: Pâques
Maria Jacobi (S), Maria Magdalena (A), Petrus (T), Johannes (B)

1

Sinfonia

 

Tromba I-III, Timpani, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

  

2

Adagio

 

Oboe I, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

  

3

Air (Duo) [Ténor, Basse]

 

Tromba I-III, Timpani, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

 

Kommt, eilet und laufet, ihr flüchtigen Füße,
venez, hâtez-vous, courez d’un pas rapide,
Erreichet die Höhle, die Jesum bedeckt !
Atteignez la caverne, qui couvre Jésus !
Lachen und Scherzen
Rires et ambiance joyeuse
Begleitet die Herzen,
Accompagnent les coeurs,
Denn unser Heil ist auferweckt.
Car notre salut s’est relevé.

  

4

Récitatif [Alto, Soprano, Ténor, Bass]

 

Fagotto e Continuo

 

Alt MARIA MAGDALENA:
O kalter Männer Sinn !

O pensée des hommes sans coeur !
Wo ist die Liebe hin,
Où donc est parti l’amour,
Die ihr dem Heiland schuldig seid ?
Dont vous êtes redevables au Sauveur ?

 

Sopran MARIA JACOBI:
Ein schwaches Weib muss euch beschämen !

Il faut qu’une faible femme vous confonde !

 

Tenor PETRUS:
Ach, ein betrübtes Grämen

Ah, une affliction pleine de désolation

 

Bass JOHANNES:
Und banges Herzeleid

Et un cœur blessé marqué d’inquiétude

 

Tenor, Bass PETRUS, JOHANNES:
Hat mit gesalznen Tränen

avec des larmes au goût salé
Und wehmutsvollem Sehnen
Et une ferveur pleine de mélancolie
Ihm eine Salbung zugedacht,
Lui ont destiné une onction

 

Sopran, Alt MARIA JACOBI, MARIA MAGDALENA:
Die ihr, wie wir, umsonst gemacht.

que vous comme nous faites en vain.

  

5

Air [Soprano]

 

Flauto traverso o Violino solo, Fagotto e Continuo

 

MARIA JACOBI:
Seele, deine Spezereien

Ame, tes aromates
Sollen nicht mehr Myrrhen sein.
Ne doivent plus être de la Myrrhe.
Denn allein
Car seul

Mit dem Lorbeerkranze prangen,
resplendir de la couronne de lauriers
Stillt dein ängstliches Verlangen.
Apaise ton voeu inquiet.

  

6

Récitatif [Ténor, Basse, Alto]

 

Fagotto e Continuo

 

Tenor PETRUS:
Hier ist die Gruft

Ici est le tombeau

 

Bass JOHANNES:
Und hier der Stein,

Et ici la pierre
Der solche zugedeckt.
Qui a servi à le fermer
Wo aber wird mein Heiland sein ?
Mais où est mon sauveur ?

 

Alt MARIA MAGDALENA:
Er ist vom Tode auferweckt !

Il s’est réveillé d’entre les morts
Wir trafen einen Engel an,
Nous avons rencontré un ange
Der hat uns solches kundgetan.
Qui nous a annoncé de telles choses.

 

Tenor PETRUS:
Hier seh ich mit Vergnügen

Ici je vois avec plaisir
Das Schweißtuch abgewickelt liegen.
Le linceul étendu, déroulé.

  

7

Air [Ténor]

 

Flauto dolce I/II, Violino I/II, Fagotto e Continuo

 

PETRUS:
Sanfte soll mein Todeskummer,

Mon chagrin mortel peut maintenant s’adoucir,
Nur ein Schlummer,
N’être plus qu’un sommeil,
Jesu, durch dein Schweißtuch sein.
Jésus, au travers de ton linceul.
Ja, das wird mich dort erfrischen
Oui, cela est vraiment sujet à me donner réconfort,
Und die Zähren meiner Pein
Et les pleurs de mon tourment
Von den Wangen tröstlich wischen.
À essuyer de mes joues de façon consolante.

  

8

Récitatif [Soprano, Alto]

 

Fagotto e Continuo

 

MARIA JACOBI, MARIA MAGDALENA:
Indessen seufzen wir

Soupirons cependant
Mit brennender Begier :
Avec un désir brûlant :
Ach, könnt es doch nur bald geschehen,
Ah si on pouvait bientôt contempler,
Den Heiland selbst zu sehen !
Et voir le Sauveur lui-même !

  

9

Air [Alto]

 

Oboe d'amore, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

 

MARIA MAGDALENA:
Saget, saget mir geschwinde,

Dis-moi vite,
Saget, wo ich Jesum finde,
Dis-moi où je peux trouver Jésus,
Welchen meine Seele liebt !
Lui que j’aime en mon âme
Komm doch, komm, umfasse mich ;
Viens donc, viens, emserre-moi
Denn mein Herz ist ohne dich
Car mon coeur sans toi
Ganz verwaiset und betrübt.
Est tout exilé et affligé.

  

10

Récitatif [Bass]

 

Fagotto e Continuo

 

JOHANNES:
Wir sind erfreut,

Nous nous réjouissons
Dass unser Jesus wieder lebt,
Que notre Jésus vive à nouveau.
Und unser Herz,
Et notre coeur
So erst in Traurigkeit zerflossen und geschwebt
Tout d’abord liquéfié et suspendu dans la tristesse
Vergisst den Schmerz
A oublié la douleur
Und sinnt auf Freudenlieder ;
Et pense à un chant de joie ;
Denn unser Heiland lebet wieder.
Car notre Sauveur vit à nouveau.

  

11

Coro [S, A, T, B]

 

Tromba I-III, Timpani, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

 

Preis und Dank
Gloire et action de grâce
Bleibe, Herr, dein Lobgesang.
Restent, Seigneur, ton chant de louange.
Höll und Teufel sind bezwungen,
L’enfer et le démon sont défaits
Ihre Pforten sind zerstört.
Ses portes sont broyées
Jauchzet, ihr erlösten Zungen,
Jubilez, langues déliées,
Dass man es im Himmel hört.
De ce qu’on entend dans le Ciel.
Eröffnet, ihr Himmel, die prächtigen Bogen,
Ouvrez, vous les Cieux, vos arcs de Triomphe,
Der Löwe von Juda kommt siegend gezogen !
Le Lion de Juda vient passer triomphant !

Alors je me permets de vous rajouter un dernier petit extrait de cantate que j' aime bien:un petit bijou intitulé "Jésus est un bon berger"

 

Jesus ist ein guter Hirt;
Denn er hat bereits sein Leben
Für die Schafe hingegeben,
Die ihm niemand rauben wird.
Jesus ist ein guter Hirt.

  

Jésus est un bon berger;
Car il a sa vie
donnée pour les brebis,
Et rien ne pourra les lui reprendre.
Jésus est un bon berger.

 

Et puis, je voudrais juste vous rappeler qu' écouter de grandes oeuvres sur youtube ou sur CD c' est bien, mais que ça n'a rien à voir avec l' impression d' une vraie écoute en concert.La musique est faite pour s' écouter en direct.Elle correspond toujours à un moment unique, une expérience collective, un moment de grâce et de communion avec des artistes qui ne se répète jamais de la même manière.

Entendre le vrai son des instruments avec les archers qui frottent les cordes, par exemple, provoque une sensation quasi charnelle en concert.Pareil pour l' effet des masses vocales et des voix qu' aucune chaîne hi-fi ne reconstitue avec une fidélité comparable avec l' impression acoustique réelle rendue par le volume d' une Eglise.

J' espère que vous avez près de chez vous l' occasion de pouvoir assister à des concerts de qualité de musique baroque: une musique qui reste étonnament moderne et qui est une source inépuisable d' inspiration.

Partager cet article
Repost0