Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2022 2 11 /01 /janvier /2022 09:39

Bonjour les amis,

J'ai pu voir la semaine dernière LE DERNIER DUEL,un film de Ridley Scott, réalisateur d' Alien et de Gladiator, Ridley Scott qui démontre qu'à l'aube de ses 87 ans il n'a rien perdu de son punch.

Voici le synopsis.
Basé sur des événements réels, le film dévoile d’anciennes hypothèses sur le dernier duel judiciaire connu en France - également nommé « Jugement de Dieu » - entre Jean de Carrouges et Jacques Le Gris, deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Carrouges est un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habileté sur le champ de bataille. Le Gris est un écuyer normand dont l'intelligence et l'éloquence font de lui l'un des nobles les plus admirés de la cour. Lorsque Marguerite, la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris - une accusation que ce dernier récuse - elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger. L'épreuve de combat qui s'ensuit - un éprouvant duel à mort - place la destinée de chacun d’eux entre les mains de Dieu.

La semaine dernière j'avais dit à un bon ami que j'avais besoin de souffle épique, et avec ce film, je peux vous affirmer que j'ai été servi.

Sans atteindre la grandeur de GLADIATOR, ce film nous propose une plongée vertigineuse, farouche et sauvage dans la France du XIV ème siècle.

Voici ce que dit une internaute:

Ridley Scott réussit encore son coup avec « Le dernier duel », drame historique d'une grande puissance. L'histoire se divise en trois chapitres adoptant chacun le point de vue et la vision des trois protagonistes principaux (Jean de Carrouges, Jacques Le Gris et Marguerite de Thibouville), ce qui la rend particulièrement efficace.
Très bonne reconstitution historique, casting remarquable et sujet réel qui fait froid dans le dos. C'est l'histoire d'une femme victime de viol qui ne va pas se taire mais qui va tout faire pour obtenir justice, sur fond de rivalité entre son mari et son bourreau. Le film choque, répugne même, mais il est clair qu'il ne laissera pas indifférent et fait également écho à l'époque actuelle.
Captivant jusqu'à la dernière scène, barbare, violent, mais maitrisé de bout en bout, une réussite.

 
 
 

 
LE DERNIER DUEL...ou le grand retour de Ridley Scott.

J'adhère complètement au point de vue exprimé ci-dessus mais j'aimerais toutefois ajouter une toute petite et une très légère  réserve. Tous les films hollywoodiens historiques sont toujours un peu construits de la même manière, une manière qui est historiquement fausse.

On se situe dans un contexte historique donné, avec la mentalité des gens de l'époque, et il y a un personnage plus moderne, en avance sur son temps, qui pense "comme nous" et auquel le spectateur s'identifie.

Cette recette marche toujours très bien et a été appliquée dans d'innombrables films, sauf que c'est une situation historiquement impossible. Par exemple, vous ne pouvez pas mettre dans un film sur les pharaons un esclave qui pense comme Martin Luther King.

Dans le cas qui nous intéresse Marguerite de Thibouville fait quand même un peu penser aux femmes du mouvement #MeToo# puisqu'elle veut qu'éclate la vérité. Or, à cette époque-là, la victime n'est pas directement Marguerite mais plutôt son mari, le chevalier à qui elle appartient et dont on a abusé de sa "propriété".

Ridley Scott surfe donc un peu sur la vague du mouvement #Metoo# mais ne tombe pas non plus dans le piège de l'anachronisme grossier.

Par ailleurs Marguerite, excellement interprétée avec beaucoup de sensibilité par la très belle Jodie Comer, nous tient en haleine pendant tout le film. Jodie Comer distille parfaitement tout le charme et le mystère féminin. Tout tourne autour d'elle et un mystère trouble est savamment entretenu durant plus de 2 heures et 30 minutes.

 

LE DERNIER DUEL...ou le grand retour de Ridley Scott.

Il y a un 2 ème aspect du film qui est passionnant et qui concerne le jugement de Dieu. Mais là, je ne peux pas vous en parler sans révéler des éléments-clés du récit. Je n'en parlerai donc pas, mais simplement je puis vous assurer que les modalités de ce jugement de Dieu contiennent des éléments (historiquement vrais) qui sont assez vertigineux et troublants.

Je vous donne un exemple qui n'est pas dans le film pour vous orienter. Au moyen-âge, être témoin dans certains types de procés pouvait être assez dangereux. Par exemple si un témoin disait avoir vu telle personne voler un cheval, le voleur en question pouvait traiter le témoin de menteur, réclamer le jugement de Dieu et  l'invoquer en duel...et si le délinquant était plus fort aux armes que le malheureux témoin celui-ci risquait sa peau simplement pour avoir témoigné !

D'ailleurs, le Jugement de Dieu sera plus tard supprimé car il provoquait des situations terriblement absurdes.

Cette dimension et cette absurdité apparaîssent dans le film et elles sont historiquement véridiques car j'ai pris le soin de vérifier ce que disent les historiens du vrai procés de Jean de Carrouges ...Là, Ridley Scott n'invente absolument rien !

Parmi les points véridiques du film, je ne peux m'empêcher de vous raconter cette croyance réelle de l'époque. Les enquêteurs du procès considéraient  qu'une femme réellement violée ne pouvait pas tomber enceinte, car pour qu'il y ait fécondation il faut qu'il y ait orgasme de la femme...😲. pourtant ce n'est certainement pas les exemples contraires à cette croyance qui devaient manquer....Mais, dans un système patriarcal, vous pouvez retourner le problème dans tous les sens, à la fin des comptes, c'est toujours la faute de la femme, et ce depuis Eve !

Je terminerai mon billet en vous disant que le film est tiré d'un livre d'Eric Jager, spécialiste du Moyen-âge.

J'ai tellement aimé le film que je vais lire le livre...forcément !

Partager cet article
Repost0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 13:52

Bonjour les amis,

Je reviens d' un séjour d' une petite semaine à Navafria au coeur de la Sierra de Guadarrama, une Sierra située à une petite centaine de km au Nord de Madrid qui possède un climat assez différent de celui de la capitale à cause de la proximité de pics montagneux et de zones boisées.

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Petit ruisseau de Navafria

Petit ruisseau de Navafria

Comme je savais que j' allais disposer d' excellents guides sur place qui connaissent cette zone comme leur poche, je n' avais pas pris la peine de m' informer des sites intéressants à visiter: au contraire, j' avais envie de me laisser porter par mes amis de surprises en découvertes .

Commençons donc par la capitale de Province, Segovia: bien évidemment je savais qu' il y avait un magnifique vestige datant de la présence romaine dans cette région avec l' imposant aqueduc parfaitement conservé et classé au patrimoine mondial de l' UNESCO.

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

Y' a pas à dire: ils étaient quand mêmes forts ces romains !!!

Question génie civil, z' étaient pas manchots...

Par ailleurs, étant donné l' importance de Segovia au Moyen-âge je m' imaginais bien qu' il y avait une belle carthédrale et de nombreuses églises, couvents et monastères....La Cathédrale de Segovia est effectivement superbe et abrite de nombreux trésors.

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

Et là, on arrive à la première surpise de mon séjour: l' ignorant que je suis ne savait pas que Segovia était la capitale de Castille et qu' Isablelle la Catholique y fut déclarée Reine, et qu' elle y avait son palais, l' Alcazar de Segovia où ellle résida officiellement jusqu' au moment de la réunification de son Royaume avec celui d' Aragon.

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

C' est un superbe palais qui à lui seul mérite le voyage.Il possède des intérieurs richements décorés, de nombreux tableaux et sculptures, et un musée d' armes anciennes et d' armures des chevaliers du Moyen-âge.

Les intérieurs sont magnifiques

Les intérieurs sont magnifiques

Tous les rois et reines de Castille sont représentés sur ces plafonds

Tous les rois et reines de Castille sont représentés sur ces plafonds

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

Et puis vient le moment de vous offrir une petite exclusivité.Votre serviteur a attendu 56 pìges pour réaliser le premier selfie de sa vie, dix ans après tout le monde.Ce premier selfie, le voici dans une des salles de l' Alcazar.

NB: la bosse des maths bien visible atteste de l' authenticité du document...

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

Je continue avec les surprises.Nos amis nous emmènent près de Segovia dans un autre palais royal dont j' ignorais tout: la Granja de San Ildefonso, construite aiu XVIII ème siècle avec de magnifiques jardins à la française et qui fut la résidence d' été de la cour royale.

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

A l' intérieur du palais il y a une remarquable collection de tapisseries éxécutées dans les ateliers flamands du XV ème.

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

Il y a dans cette région de nombreuses petites cités médiévales, des espèces de villes-musée qui ont conservé les constructions de l' époque: Pedraza, Sepulveda, Ayllon, Riaza,etc....

Place de Pedraza

Place de Pedraza

Château de Pedraza

Château de Pedraza

Pedraza

Pedraza

Sepulveda

Sepulveda

Voici une image du fleuve Duraton qui passe près de Sepulveda....

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama

sur la route de nombreux groupes de vautours survolent les paysages.Même sans jumelles on arrive à les observer facilement d' assez près. L' Espagne est sans doute le pays européen où ces espèces sont le plus omniprésentes dans les campagnes.

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Porte d' Ayllon

Porte d' Ayllon

Place d' Ayllon

Place d' Ayllon

Un des plalais médiévaux d' Ayllon

Un des plalais médiévaux d' Ayllon

Voila.J' espère vous avoir donné envie de visiter Segovia et ses alentours.Il faudrait parler aussi de la gastronomie et des spécialités de la région: le cochon de lait, la viande d' agneau et les charcuteries dont j' ai bien profité car mes amis connaissent les meilleures tables de la région ( heureusement, j' attaque mon régime demain...).

Je vous laisse sur une image typique de cette sierra qui fait aussi le bonheur des randonneurs...

Une semaine au coeur de la Sierra de Guadarrama
Partager cet article
Repost0