Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2022 5 22 /04 /avril /2022 12:51

Bonjour les amis,

A l'heure où je sens à gauche une partie de l'électorat prête à jouer avec le feu en mettant dimanche prochain un bulletin blanc ou un bulletin en faveur de Marine Le Pen, ou en s'abstenant d'aller voter, j'aimerais simplement leur résumer mon opinion sur ce panneau ci-dessous.

Certains insoumis vivent-ils dans une réalité parallèle ?

C'est une opinion personnelle et pas une injonction. Je ne suis pas là pour expliquer à mes aimables lecteurs ce qu'ils doivent penser.

Je note sur les réseaux sociaux que mon opinion provoque un tollé, notamment chez de nombreux enseignants (pas tous bien sûr) qui se refusent à glisser le bulletin MACRON dans l'urne.

Alors, ils font un déni arithmétique car tout autre bulletin que celui de MACRON favorise la candidate du rassemblement national.

Libre à eux de voter pour une candidate qui se déclare amie de Viktor Orban, qui est contre certaines sanctions économiques de l'UE contre la Russie, une candidate qui pourrait créer un front de division très inopportun, voire dangereux, à un moment de notre histoire où se joue la paix dans le monde et où une nouvelle peste fascisante prétend s'imposer..

Moi, je ne prendrais jamais un tel risque si je devais voter.

L'un de ces enseignants m'a répondu qu'il fallait que MLP soit élue car elle ne pourrait pas gouverner et qu'ensuite en Juin elle serait obligée de prendre Mélenchon comme premier ministre. Ce à quoi je lui ai répondu:

" Quand vous dites que MLP ne pourra pas gouverner, qu'est-ce que vous en savez? avec un électorat à 70% à droite...Mélenchon est arrivé 3ème au premier tour en siphonnant les voix de gauche, grâce au vote utile. Pas la peine de sortir les calculettes pour savoir qu'il a autant de chances de devenir premier ministre que moi d'obtenir le BALLON D'OR en 2022..."

Certains militants de France insoumise vivent-ils dans une réalité parallèle? C'est à se le demander...

Enfin, j'aimerais revenir sur le contenu de mon panneau. En cas de victoire  MLP bénéficierait d'un effet de souffle en Juin car elle n'a jamais gouverné et obtiendrait partiellement le soutien qu'elle demanderait à l'électorat. Son parti a largement les moyens de devenir le premier parti de France (si je compte l'appoint de Zemmour). Par contre, Macron ne peut bénéficier du même effet de souffle en 2022 comme en 2017. Un quinquennat est passé par là, et il serait plus facilement contrable pour l'opposition...

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2021 4 09 /12 /décembre /2021 13:28

Bonjour les amis,

Je viens de prendre connaissance du dernier sondage sur le premier tour des élections présidentielles en France.

Le premier tour et ses paradoxes...

Il y a plein d'enseignements à en tirer mais, permettez d'abord à l'éxilé que je suis d'être surpris par la perte de poids de la gauche, toutes forces confondues. Même en comptant à gauche les voix des écolos (ce qui est loin d'être le cas) on se rend compte d'une perte nette énorme depuis le quinquennat de Hollande. Hollande, fossoyeur de la gauche?...Bin, c'est suite à son mandat qu'on constate une telle dégrigolade qui n'a  pas été conjoncturelle mais qui semble se maintenir solidement, 5 ans plus tard. 

J'aimerais attirer votre attention sur l'un des paradoxes de ce scrutin, indépendamment des préférences politiques de tout un chacun.

D'après ce sondage Mélenchon serait en 5 ème position et le seul candidat de gauche capable d'être présent au 2ème tour. On sait que Mélenchon est très bon en campagne, qu'il sait créer une dynamique qui le fait monter en puissance.

Il n' est qu'à 7 points de MLP qui est affaiblie par la candidature de Z.

Donc il est mathématiquement possible que Z permette, de par sa candidature, à la gauche d'être présente au second tour. Etonnant, non?

Théoriquement, sans Z, la gauche n' avait aucune possibilité, aucune carte à jouer, mais là, on se dit que ce n'est pas impossible.

Il n' y a qu'en France qu'on peut observer de tels paradoxes. Il est fort à parier que ce premier tour provoquera, tant à droite comme à gauche, des effets de VOTE UTILE, à savoir que beaucoup de personnes ne voteront pas forcément pour le candidat de leur choix mais pour celui qui a une chance d'arriver en finale...

Cela n'arrive jamais dans les autres pays de l'Union Européenne qui ont adopté des régimes parlementaires et non présidentialistes. En Espagne, par exemple, je vais toujours voter pour le parti que je préfère sans me prendre la tête, sans calculs.

Par contre, en France, c'est particulièrment pervers et tordu. Le premier tour ne reflètera pas vraiment avec exactitude les préférences des français, tout simplement à cause de la règle du 2 ème tour.

 

En fait, cette règle du 2 ème tour s'ajustait bien au bipartisme du XX ème siècle mais semble complètement inadaptée en cas d'éclatement de l'échiquier politique.

Maintenant, en 2021, l'élection présidentielle ressemble de plus en plus à une loterie...

Mais revenons à Z. Son irruption dans ce scrutin est vraiment déséquilibrante dans tous les sens du terme. Il peut être à la fois le bourreau ou le sauveur de MLP. En effet, sa candidature permet à l'extrême-droite de ratisser plus large, donc si MLP arrive à se maintenir on peut se dire que Z lui amènerait sur un plateau l'apport qui lui a toujours manqué dans la confrontation finale qui serait plus serrée qu'il y a 5 ans.

Alors quand je vous parle de loterie, le mot n'est pas exagéré.

Quel sera finalement  l'effet Z ?...bien difficile de savoir la réponse...mais pour revenir au thème de cet article, il n'est pas impossible que Mélenchon lui doive une fière chandelle: rien qu'en ce moment sa campagne est bien relancée, et ça , ça n'a pas de prix.

Le premier tour et ses paradoxes...
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 05:58

Bonjour les amis,

En 24 heures les deux dernières grandes équipes sud-américaines ont disparu du tableau et nous assisterons nécessairement à une finale 100% européenne.

La France a éliminé l' Uruguay à l' issue d' un match très âpre de la part des joueurs uruguayens. Les Bleus ont dominé leur sujet et ont montré une bonne capacité d' adaptation face à un adversaire qui laissait moins d' espaces que l' Argentine. Le tournant du match a été l' incroyable erreur du gardien uruguayen qui a mal contrôlé un tir lointain de Griezmann. 0-2 au tableau d' affichage à la 61 ème minute, et tout devient plus facile. Les Bleus n' ont plus qu' à contrôler sereinement les vagues d' assauts uruguayennes...et passent en demi-finale sans forcer leur talent.

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

De l' autre côté, la Belgique a réussi l' exploit qu' on attendait d' elle en éliminant le grand favori de la compétition, le Brésil, 1 à 2.

Les Diables Rouges sont montés en puissance et ont montré une parfaite organisation sur le terrain avec des joueurs comme De Bruyne en électron libre qui pouvait apparaître aussi bien à droite qu' à gauche du terrain pour apporter le danger. Notons que sur le début de première mi-temps les belges ont été chanceux car à plusieurs reprises il y a eu le feu dans leur surface de réparation mais un ange est passé par là. Les brésiliens auraient parfaitement pu avoir 2 buts d' avance au bout de la première demi-heure mais le hasard ( sans mauvais jeu de mots de ma part) en a voulu autrement.

Il faut noter aussi que l' absence de Casemiro averti avec 2 cartons s' est faite sentir dans la défense brésilienne incapable de contenir les contre-attaques belges.

Pour le reste les Diables Rouges ont fait un match de rêve. Ils ont fait montre d' un jeu varié avec de grandes capacités offensives. De Bruyne en état de grâce était sur tous les bons coups et a signé un but superbe. L' homme du match est peut-être Thibaut Courtois auteur de deux arrêts magnifiques sans lesquels on se serait embarqué vers des prolongations...ou pire.

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

Et voilà. la première demi-finale sera, comme je l' espérais, le derby France-Belgique.

Pour ceux qui, comme moi, sont originaires des Flandres ça ne va pas être simple de choisir car nous aimons et supportons ces deux équipes.

On a une préférence affective pour les Bleus mais si nous sommes éliminés par une grande Belgique la pilule sera moins amère.

Par ailleurs les belges, tout comme les croates, sont des petits poucets face à des grandes puissances et on a nécessairement pour eux une certaine sympathie.

Mon seul souhait est que l' on assiste à un grand match, que le meilleur gagne, et qu' il aille jusqu'au bout de la compétition et se couronne champion du Monde.

Mon pronostic pour cette demi-finale sera prudent car il y a des deux côtés de magnifiques possibilités offensives et une excellente organisation collective du jeu. Ce sera un match qui pourrait se jouer à peu de choses.

Je pronostique donc un 3 à 2 en faveur de la France...à moins que ce ne soit le contraire...à suivre donc.

 

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...
Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

PS: Pour cette après-midi j' espère que la Croatie va faire le ménage et mettre en vacances l' équipe russe sur un score sans appel et, par ailleurs, j' imagine bien des suédois créer la surprise et éliminer l' Angleterre sans avoir besoin d' arriver à la séance des pénaltys...

PS nº 2 : On arrive peu à peu à la fin de cette compétition merveilleuse. C' est l' occasion de rappeler aussi que le foootball est un jeu, qu' on attend de nos joueurs qu' ils donnent le meilleur d' eux-mêmes, mais une fois qu' il y a un vainqueur et un vaincu, il faut se souvenir que ce n' est qu' un jeu et que la Coupe du Monde est aussi une fête de l' amitié et du rapprochement entre les peuples.

A ce propos, je mettrai un CARTON ROUGE à Jean Luc Mélenchon qui s' est félicité de la défaite allemande d' une manière peu courtoise, et emprunte d' une certaine germanophobie. Si Mélenchon avait été un vrai amateur de foot , il ne se serait pas réjoui du fait que la Manschaft n' ait pas été au niveau auquel elle nous a toujours habitué. Par ailleurs, Mélenchon a donné une bien mauvaise image du public français, plus connaisseur que lui, et moins revenchard...

Mélenchon a sans doute mélangé le sport et la politique...et bien, ce sera un  DOUBLE CARTON ROUGE ! A mon tour de le tacler...

Partager cet article
Repost0
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 08:33

Bonjour les amis,

Après la défaite de la gauche qui ne sera pas présente au second tour des présidentielles, on est évidemment tenté de faire comme après une partie d' échecs perdue, une analyse post-mortem.

Défaite de la gauche: analyse post-mortem...

L' analyse post-mortem consiste à reprendre la partie depuis le début, de la refaire, d' analyser certaines phases de jeu, et d' en imaginer d' autres développements si d' autres options avaient été tentées.

Alors, je ne vais pas me lancer dans un tel exercice aussi difficile, mais j' aimerais reprendre au moins une phase de jeu importante dont personne ne parle plus et qui est sans doute le moment crucial où la gauche a définitivement perdu toute chance de participer à ce second tour.

Pas la peine de sortir sa calculatrice pour comprendre qu' une liste commune Hamon-Melenchon était la seule manière arithmétique de figurer au 2 ème tour ( 19%+ 7% = 26% même si je sais que les choses ne sont pas aussi simples et les reports pas aussi directs).

Hier j' écoutais Onfray rappeler cette simple évidence arithmétique qu' on a tous en tête, rappeler que Mitterrand a porté la gauche au pouvoir grâce au programme commun , une alliance qui allait  des radicaux de gauche jusqu' aux communistes.

Aujourd' hui, on ne peut que remettre en perspective l' incroyable manque de réalisme de ceux qui ont voulu porter la voix du peuple sous leur seul étendart,sous leur seule bannière, en pensant qu' elle franchirait le cap du 2 ème tour.

Comment ne pas voir dans leur égocentrisme, et dans leur irréalisme, une forme d' usurpation et de mystification vis à vis du peuple dont ils prétendaient défendre les intérêts ?

Prétendre aller jusqu' au bout de cette consultation en sachant parfaitement que l' état des rapports de forces ne le permettrait pas si on ne créait pas, au préalable, de larges confluences avec les alliés naturels se révèle aujourd' hui comme l' une des plus grosses arnaques intellectuelles et faute morale.

Ceux qui ont fait ce choix, et notamment Mélenchon ne prennent pas acte aujourd hui de leurs erreurs, ce que je comprends car ils sont déjà dans la bataille des législatives à venir.Ils vont continuer de nous entretenir dans leur mythe, mais l' électeur de gauche, lui, ne s' y trompe pas.

Il sait bien que c' est une gauche livrée aux intérêts partisans des appareils qui a été mise en échec, un échec prévisible...Qu' on ne s' étonne donc pas aujourd' hui de la défaite.Inutile de prendre ces mines défaites et frustrées.La gauche ne s' est jamais donnée les moyens d' y parvenir réellement.Elle s' est laissée porter par un discours qui l' a fait rêver, et dimanche la réalité est tombée dessus comme une chape de plomb.Sans union préalable, il n' y avait aucune chance de porter un projet  progressiste en avant.

Post-scriptum

Un deuxième point que j' aimerais aborder, en marge de cet article, ce sont les incroyables méfaits des discours anti-européens, anti-Maastricht, anti-Bruxelles, anti BCE, anti, anti, anti...

Le seul candidat anti-UE qui a tenu un discours cohérent c' est Asselineau qui plaidait pour une sortie pure et simple.C' était net, c' était clair, et c' était irréversible aussi.Pareil que pour le Brexit...

Les autres grands candidats qui ont tenu des discours souverainistes et anti-européens,  se sont TOUS ridiculisés à un moment ou à un autre par leur manque de crédibilité et de réalisme.Ils ont tous fait machine arrière pris au piège de leur propre discours.

Ils ont souvent parlé de manière arrogante comme si la France allait imposer à tous ses partenaires de nouvelles règles.Vu de l' étranger, ils nous ont souvent fait sourire.

Ils ont produit parfois des discours ridicules et bien peu modestes dans lesquels ils ont fait croire que la France,à elle seule, serait capable d' imposer des renégociations dont certaines par leur irréalisme font sourire.Quand Mélenchon dit que la BCE doit directement financer les dettes des pays,et appuyer son projet économique d' investissement de 270 milliards d' euros, on  a envie d' éclater de rire.La BCE n' a pas été créée pour ça...J' imagine la tête des responsables allemands ou hollandais qui auraient été obligés d' écouter ses requêtes durant ces fameuses négociations qu' il aurait provoquées, lui répondre comme à Varoufakis:

" Vous êtes sérieux, là ? Vous voulez qu' on vous réponde vraiment ? "

C' est finalement curieux les effets des discours contre l' Europe car ils permettent souvent dans un premier temps de créer un élan de sympathie pour un candidat, et finissent par se retourner contre lui par leur manque de crédibilité...La dernière qui vient de se prendre à ce même piège n' est ni plus, ni moins, que Marine Le Pen.

Celle-ci a besoin de capter le vote des personnes âgées.Or son discours contre l' euro les a effrayé, car c' est le 3 ème âge en France qui a de la thune...Et l' aventure, quand on parle de pognon, ça plait pas à ceux qui en ont...

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 08:46

Bonjour les amis,

Je suis tombé par hasard sur un coup de gueule salutaire de Mélenchon sur BFM TV . Le leader du front de gauche est excédé par l' ampleur que prend la question religieuse dans le débat public en France.

Du coup, il explose,et dit certaines choses, frappées au coin du bon sens ,qui font plaisir à entendre.

Ecoutez-le

Il dit des choses qui font plaisir à entendre,disais-je, surtout quand il balance de manière véhémente en direction des religieux:

" Foutez-nous la paix avec vos histoires de religion..Respectez-nous nous aussi...."

Mélenchon crie ce que nous pensons tous...ce qu' on aurait envie de crier nous-mêmes...

Ça fait du bien à entendre...ça soulage...ça défoule...

Pourtant il y a quelque chose qui me dérange dans son discours.

Quand Mélenchon dit qu' on ne va pas passer son temps à discuter de questions religieuses on peut comprendre aussi, qu' on ne va pas " perdre" son temps à discuter de sujets qui paraissent futiles sous pretexte qu' il en est d' autres prioritaires et plus importants.Et là, sans le vouloir, il fait le jeu des intégristes qui attendent exactement ça: qu' il y ait une lassitude dans l' opinion et qu' on abandonne la défense de nos valeurs pour revenir sur le terrain de la lutte politique routinière et habituelle.

La meilleure preuve de ce que j' avance c' est que sur les réseaux sociaux certains religieux intégristes l' applaudissent et renchérissent:

" Et oui...Ne parlons plus de la religion...Ça suffit..."

Sous-entendu: " Laissez-nous occuper l' espace public dans l' indifférence générale"

Voilà, il est là le danger du discours de Mélenchon.Que nous devenions indifférents, et par conséquent passifs et inactifs.

Mélenchon crie: " J' en ai assez ! "

Et on a envie de lui répondre que ce n' est pas le fait de taper du poing sur la table qui va résoudre le moindre problème.

Les faits sont têtus.Il y a une réalité qui s' impose...Regarder ailleurs n' est pas de nature à les résoudre.

Alors, il faut sans doute crier " J' en ai assez" certes ,mais il faut accompagner cet éclat de voix de vraies propositions pour qu' en en finisse vraiment.

Et là, je l' attends le camarade Méluche, car gouverner la France est devenu un exercice singulièrement compliqué.

Mélenchon en a appelé au bon sens citoyen mas justement cela fait 20 ans qu' on voit bien que ce bon sens n' existe pas, que c' est l' échec complet.

Il va falloir passer au plan B , redéfinir un pacte citoyen et y associer tous les secteurs de la vie politique et sociale.Il va falloir impliquer les musulmans modérés dans la lutte pour le vivre-ensemble.

Il y a des initiatives à prendre. L' Etat Français a les moyens de convaincre les musulmans modérés qu' il y a un intérêt commun à préserver de manière active, que c' est l' intérêt de tous...et, qu' en cas d' échec la République va devoir se protéger de l' Islamisme et que ça ne pourra se faire que de manière législative,policière et autoritaire...

Bref, sur le thème des propositions concrètes et de l' établissement d' une feuille de route pour sortir de cette crise Mélenchon est un peu aux abonnés absents...

Partager cet article
Repost0