Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2022 2 28 /06 /juin /2022 06:09

Bonjour les amis,

 le 24 juin dernier, plus de 1 500 personnes, originaires en majorité du Soudan, ont tenté de rejoindre l'enclave autonome espagnole de Melilla au nord du Maroc, une enclave membre de l’Union européenne.

Au moins 23 personnes sont mortes asphyxiées, écrasées ou des suites de leurs blessures, d’après des sources officielles − tandis que plusieurs ONG humanitaires évoquent un bilan plus lourd − et plusieurs dizaines de blessés, dans ce qui constitue “la tentative de franchissement de la valla [le nom de la barrière frontalière à Melilla] la plus meurtrière de l’histoire”, déplore El País. Cent trente-trois migrants sont parvenus à franchir la frontière et sont retenus dans un centre de séjour temporaire à Melilla, selon le journal.

 

 

 

 

 

Alors, lire cette information est une chose, mais voir certaines images du résultat de l'intervention musclée de la gendarmerie marocaine en est une autre.

Les gendarmes ont fait usage de jets de gaz lacrymogènes et de coups de matraques qui ont provoqué des mouvements de foules, des écrasements et des étouffements chez les migrants...Regardez plutôt.

En Espagne beaucoup de critiques se sont élévées, notamment contre les déclarations du chef du gouvernement Pedro Sánchez, et je vous invite à lire le résumé de la situation diplomatique dans cet article du COURRIER INTERNATIONAL.

Déclarations complices de Pedro Sánchez suite à un rapprochement de son pays avec le Maroc obtenu au prix de concessions très discutables contre les droits du peuple Sahraui.

Du côté marocain le régime s'empresse d'enterrer les morts sans la moindre autopsie.

Tout est lamentable dans cette affaire qui met en lumière plusieurs violations du droit international. L'agence de l'ONU pour les réfugiés (ACNUR) regrette profondément les faits mais l'organisation internationale n'envisage pas l'envoi d'une commission d'enquête sur ce qui ressemble beaucoup à un massacre qui aurait pu être évité.

L'Union europénne qui aide le Maroc à travers la concession de fonds d'investissements pourrait également faire pression auprès des autorités de Rabat pour exiger des explications.

Maroc: au moins 23 morts et des dizaines de blessés à la frontière de Melilla...

Enfin il faut rappeller que justement cette semaine a lieu à Madrid le sommet de l'OTAN et que les autorités espagnoles vont profiter de ces incidents tragiques pour impliquer l'organisation et lui demander de se porter garante de la protection de la frontière de Ceuta-Melilla.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 07:14

Bonjour les amis,

Hier soir la double rencontre Iran-Portugal et Espagne-Maroc a mis les nerfs des spectateurs de ces pays à rude épreuve. La situation des 4 équipes avant les 2 rencontres était la suivante.

L' Espagne et le Portugal étaient les 2 premières équipes du groupe avec 4 points, l'Iran suivait derrière avec 3 points et le Maroc était déjà éliminé avec 0 point. Rien n' était joué entre les trois premiers. Mathématiquement, on pouvait imaginer des scénarios vicieux du genre match nul de l' Iran face au Portugal et le Maroc qui bat l' Espagne. Dans ce cas l' Iran et l' Espagne terminaient avec 4 points et la différence se faisait au goal average...

Et le scénario vicieux a bien failli se produire.

Tout s' est dénoué, encore une fois dans les dernières minutes du match et grâce au VAR sans lequel les deux résultats auraient été différents.

Les deux parties se sont terminées sur un scénario d' enfer. A 5 minutes de la fin le Portugal était premier du groupe en gagnant son match face à l' Iran. Quant à l' Espagne elle perdait contre le Maroc et risquait de se retrouver en position de goal average si l' Iran égalisait. 2 minutes avant la fin des 2 matchs l' Iran égalise et l' Espagne marque contre le Maroc ( but d' abord annulé pour un hors-jeu inexistant mais confirmé ensuite par le VAR). Du coup de Portugal passe en 2 ème position, l' Espagne en première...et l' Iran passe à la trappe...

Résumons-nous.

L' Espagne est passée  en moins de 5 minutes d' être au bord de l' élimination à devenir première de son groupe !

Quant au Portugal qui est passé en 2 ème position, il a bien failli être éliminé par l' Iran dans les derniers instants de la rencontre.

La folie ! Que d' émotions !

Le VAR aura donc été le grand protagoniste de la soirée d' hier. Maintenant il faudra compter avec lui pour rétablir justice. Votre serviteur ne s' en plaindra pas.

Le but espagnol était valable et rentrer à la maison sur une erreur d' arbitrage aurait été très dur à digérer. En fait, une telle erreur , on ne la digère jamais vraiment...on en reparle 10 ans après.

Alors il y a au moins un joueur qui n' est pas d' accord avec moi au sujet du VAR, c'est l' attaquant marocain Nourdine Amrabat. Son équipe a pris un pénalty contre l' Iran sur intervention du VAR, puis a vu validé le but de l' Espagne, toujours sur intervention du VAR.

Amrabat s' est lâché en fin de match hier soir, en s' exclamant: " Le VAR c' est de la m...."

Des propos qui n' appartiennent qu' à lui. Personne ne songe aujourd' hui à supprimer le VAR pour revenir à l' ancienne formule.

Quand une nouvelle règle comme celle du " but en or " adoptée durant le mondial 98 n' est pas très pertinente , elle est ensuite supprimée. Mais le VAR est venu pour rester même s' il risque d' y avoir de nouveaux aménagements pour le rendre plus efficace. Je note aussi qu' en général cette assistance vidéo ne casse pas le rythme du match car les interventions du VAR au cours d' une partie se comptent sur les doigts du pouce. 

En ce qui concerne Amrabat, notons qu' il a été l' auteur d' un tir incroyable qui, s' il ne s' était écrasé sur l' angle de la tranversale, se serait converti en l' un des plus beaux buts du mondial. Admirez cette cacahuète digne de notre JPP !

Bravo au Maroc donc qui est sorti la tête haute de la compétition et qui a joué le jeu hier, alors qu' il était déjà éliminé.

J' aimerais revenir sur le match de l' Espagne hier qui s' est compliquée inutilement la vie en offrant un premier but stupide sur une mésentente entre Ramos et Iniesta. Ils ont failli prendre un autre but tout aussi stupide sur une erreur d' inattention de la défense sur une simple touche marocaine. Les flottements de la défense espagnole étaient surprenants hier...pas habituels chez des joueurs aussi expérimentés que Ramos et Piqué.

Ensuite l' Espagne a pris l' essentiel du jeu à son compte, multipliant les attaques mais il a toujours manqué la précision du dernier geste qui permet de conclure par un but. L' impression que l' Espagne joue bien, sait faire circuler le ballon, domine le milieu de terrain entre autres grâce à Isco, fait de belles et nombreuses incursions grâce à Iniesta mais qu' il lui manque juste un prédateur opportuniste qui ne pardonne pas...l' équivalent d' un David Villa. 

Franchement, le match d' hier aurait dû se terminer en sa faveur par 3 ou 4 à 1.

Quand l' Espagne termine première de son groupe sans savoir comment...

PS: Voici un petit clin d' oeil adressé à tous ceux pour qui la Coupe du Monde provoque quelques petites frictions ou incompréhensions conjugales...Une chanson qui date de 2011 mais qui reste terriblement d' actualité... 😁

Partager cet article
Repost0