Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2022 4 24 /11 /novembre /2022 10:20

Bonjour les amis,

On sait que la censure qu'appliquent les dictatures finissent toujours, tôt ou tard, par se retourner contre elles.

Quand il y a une vérité officielle et que les faits viennent la contredire les journalistes qui sont aux ordres du pouvoir doivent faire de plus en plus de contorsions pour maintenir un semblant de cohérence. Et puis il arrive aussi que les interdits sont tellement nombreux qu'ils finissent par être contradictoires entre eux, ce qui peut amener à des situations burlesques dignes d'une comédie de Woody Allen.

Quand on vit sous un régime autoritaire et liberticide, il arrive un moment où si vous dites BLANC vous êtes coupable, et si vous dites NOIR vous êtes coupable également. Il arrive un moment  où la seule solution qui reste c'est de se taire...

En voici une parfaite illustration avec cette intervention d'un journaliste russe qui ne manque pas d'humour...une intervention sur une chaîne nationale dans laquelle il évoque le retrait des troupes russes de Kherson. Ecoutez plutôt sur le lien ci-dessous, c'est assez savoureux...

Alors, encore une fois l'humour et la satire acerbe sont souvent les moyens les plus efficaces pour échapper à la censure. Je salue au passage le courage de ce journaliste dont l'ironie fera grincer des dents plus d'un responsable russe dans les hautes sphères du Kremlin.

Cette intervention pleine de malice du journaliste montre à quel point Poutine s'est pris à son propre piège.

Depuis qu'il a déclaré très solennellement, la main sur le coeur, que les territoires annexés en Ukraine sont définitivement russes il s'est mis dans la même situation que celui qui s'enferme à double-tour dans une cellule et qui jette la clé par la fenêtre...Il n' y a plus de vraie sortie...plus de bonnes solutions...plus vraiment de plan de paix.

Le postulat de départ de Poutine qui, avant la guerre, consistait à nier à l'Ukraine sa souveraineté en affirmant par écrit que l'Ukraine fait partie de la Russie a choqué frontalement contre une réalité qui l'infirme.

Après 9 mois d'un conflit destructeur, des milliers de victimes innocentes et des familles entières vivent au moment où j'écris ces lignes un véritable enfer, dans le froid et dans la faim, à cause d'un dictateur qui s'est royalement planté sur toute la ligne et qui ne s'est pas laissé d'échappatoire...

PS: Suite à la publication de cet article Caius m'a expliqué que contrairement à ce qu'indique BFMTV cette intervention n'est pas passée sur la télé russe mais sur une télé étrangère. Je vous invite donc à lire son commentaire ci-dessous ainsi que mes réponses. 

Partager cet article
Repost0