Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 09:14

Bonjour les amis,

Bon nombre de textes de chansons recèlent des sens cachés par leurs auteurs.Parfois c' était pour des raisons évidentes afin de passer à travers les mailles des filets de la censure mais pas toujours...Quelques fois, il s' agissait de simples jeux de l' esprit où l' auteur envoyait certains clins d' oeil envers la partie la plus avertie et attentive de son public.

Commençons donc cette petite anthologie avec une comptine enfantine que vous connaissez tous.Il court , il court le furet

Et bien, figurez-vous que certaines mauvaises langues affirment qu' il s' agirait d' une contrepèterie: "Il court il court le furet" serait en réalité " il fourre il fourre le curé".

Maintenant réécoutez les paroles et vous verrez qu' effectivement c' est une explication plausible...il est passé par ici..il est repassé par là...il furette avec intérêt et curiosité tous les orifices...ce furet semble très actif !

Le JARDIN EXTRAORDINAIRE, chanson de Charles Trenet, semble bien innocent mais ceux qui connaissaient à l' époque les lieux de rencontres homosexuelles à Paris avaient bien capté certaines allusions.Voici ce que dit mademoiselle wiki:

Cette chanson décrit un parc empli de la magie des contes, avec des animaux qui parlent et des statues qui prennent vie. Le narrateur voit « passer la plus belle des filles » et tous deux vont retrouver dans le bois « la douceur d'une couchette secrète ».L'inspiration de la chanson est attribuée au jardin des Tuileries, lieu de rencontres homosexuelles. La chanson peut en effet faire allusion aux rencontres anonymes et nocturnes (« dès la nuit venue, [les statues] s'en vont danser sur le gazon »), où des personnalités publiques viennent draguer (« Comme clients ils ont Monsieur le maire et le Sous-Préfet »). Le jardin de Paris, « dans cette grande ville.

Sacré Charles...je revois encore tes grands yeux éblouis et émerveillés...

L' AIGLE NOIR de Barbara a donné lieu à de nombreuses interprétations .Voici ce que dit une bloggeuse.

Si cette chanson déroutante a été immédiatement adoptée par le public, elle a plutôt été boudée au début par la critique pour son style musical et son texte jugé, (à juste titre selon moi), lourdingue et pompeux chez quelqu’un qui excellait d’habitude dans l’expression du quotidien, de l’intime.

Il en a été tout autrement lorsque, après sa mort, une rumeur s’est répandue selon laquelle cette chanson évoquerait d’une manière symbolique les viols incestueux dont elle avait été victime par son père, cet « Aigle noir »qui « glisse son cou dans sa main » et qu’elle a « reconnu, surgissant du passé ». On s’est mis évidemment à l’écouter différemment.

Revenons à un registre plus léger avec l' ami Georges.Il suffit de passer le pont.

Une écoute attentive des derniers vers ne laisse plus de place au doute...il ne s' agit pas du pont de la rivière Kwai...Il s’agit bien d’un homme qui fait une proposition à une femme, mais en réalité, ce qu’il attend d’elle, c’est qu’elle le laisse posséder son corps, qu’elle lui offre sa virginité, le véritable sens du « pont » ! Ce qu’il finit par obtenir si on en croit la fin de la chanson… (Nous irons en enfer ensemble !)

« Il suffit de trois petits bonds, / C’est tout de suit’ la tarantelle, / Laisse-moi tenir ton jupon, / J’saurai ménager tes dentelles… »

OK Georges...capté 5 sur 5 !

Impossible de traiter ce thème sans parler d' Annie et de ses fameuses sucettes...Quel coquin ce Serge ! Il paraît que la jeune France Gall n' avait absolument pas capté les nombreux double-sens de cette chanson.La papa de France Gall ( qui était son agent) non plus apparemment...

Regardez la mise ne scène sur cette vidéo, c' est tout simplement à mourir de rire....

Dans les années 70 on a eu droit à LIO avec BANANA SPLIT qui aujourd' hui n' entretient plus aucun doute, mais pourtant, votre serviteur dans ces années-là était encore bien naïf et n' avait pas saisi tout de suite la seconde lecture pourtant assez inéquivoque ...

Je vous propose une chanson surprenante maintenant.Le PETIT TRAIN des Rita Mitsuko.Sur un air guilleret on suit les tribulations d' un petit train dans les campagnes mais en fait le texte traite d' un sujet bien plus grave: la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Sam Ringer, le père de Catherine, en ayant été l’une des victimes.Les derniers vers ne laissent aucun doute et parlent de petit train de la mort.Encore une fois il fallait écouter attentivement...et jusqu' au bout !

Revenons au sexe avec Bashung et sa " petite entreprise" , allusion à peine caché à son pénis qui n' arrête jamais du lundi au vendredi...et les vacances, abstinence !

Quelques vers pour ceux qui auraient des doutes: Et mes doigts de palper / Palper là cet épiderme / Qui fait que je me dresse / Qui fait que je bosse

NB: mis à part l' ambiguité du texte, c' est vraiment un morceau génial avec des arrangements guitares de toute beauté...Du grand ART, cousu main.

Il y a plein d' autres chansons postérieures aux années soixante avec des textes à peine codés

- Nougaro et son petit taureau

- La "vilaine fermière" pour qui l' ambigüité des textes sera une marque de fabrique...sans -contrefaçons, etc...

Vous trouverez sans doute que nombre de mes interprétations sont un peu tirées par les cheveux, mais avouez que pour certaines d' entre elles, le doute est permis.Par ailleurs, c' est quand même le propre des oeuvres littéraires que d' avoir plusieurs niveaux de lecture...

PS nº1 : j' ai laissé tomber les anglo-saxons car ça mériterait un autre billet: All shook up d' Elvis, Light my fire des Doors, Tutti Frutti de l' inénarrable Little Richards, etc...

PS nº 2 ...Je vous remets un petit dernier pour la route. AU CLAIR DE LA LUNE

Bin moi je n' y avais jamais vu aucune malice, et pourtant mademoiselle Wiki indique:

"À travers des termes comme Lubin (moine dépravé), chandelle, battre le briquet (désigne l'acte sexuel) et le dieu d'amour, les paroles ont des sous-entendus sexuels. Ainsi, rallumer le feu (l'ardeur) lorsque la chandelle est morte (le pénis au repos) en allant voir la voisine qui « bat le briquet » peut être interprété de façon lubrique"

Etonnant, non ???

PS nº 3: ce petit billet est dédié à Rachida, en mémoire d' un jour où elle était un peu trop distraite et son subconscient lui avait joué un mauvais tour...Dire " fellation" au lieu d' Inflation n' est pas à la portée de tout le monde, ou plus exactement, n' est pas à la portée de toutes les bouches !

Bravo Rachida, c' est bien la seule fois où vous m' avez épaté !

Partager cet article
Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 08:43

Bonjour les amis,

je vous ai parlé il y a quelques jours de mes vacances près de Segovia durant lesquelles j' ai pu admirer, entre autres, l' impressionnant aqueduc romain parfaitement conservé, ICI.

Avant d' entreprendre ce voyage, j' avais commencé la lecture de l' excellent livre de Lucien Jerphagnon HISTOIRE DE LA ROME ANTIQUE pour essayer de mieux comprendre le monde romain.En fait il vaudrait mieux parler des mondes romains au pluriel car l' influence de cette cité s' est faite sentir pendant près de mille ans et a connu des époques bien différenciées..

 

 

Difficile durant cette visite de vestiges antiques de ne pas me rappeller certaines scènes du film des Monty Python LA VIE DE BRIAN qui fut l' une des comédies les plus drôles et les plus brillantes du XX ème siècle.

Mais que nous ont apporté les romains ?

Je ne vais pas vous reraconter l' histoire mais revenir sur deux ou trois thèmes qui sont restés extrêmement modernes.

Dans ce film, les habitants de la Judée luttent de forme clandestine contre l' occupation romaine.

Ils ne sont que 4 ou 5, et on se doute bien que pour lutter contre la toute puissance de l' Empire ce n' est pas gagné pour eux.Non seulement ils ne sont que 4 ou 5 mais en plus ils sont divisés en factions rivales qui ne peuvent pas se piffer.En effet, il y a d' un côté le FPJ front de libération de la Judée, à ne surtout pas confondre avec le FJP front judéen de libération.

NB: A l' époque où j' ai vu ce film j' étais étudiant à Paris et il y avait dans mon école une myriade de petits partis troskystes divisés en groupuscules rivaux ( OCI, LCI, PCI,LCR,etc..etc..) voulant tous lutter contre l' impérialisme capitaliste et chacun des membres considérait ceux des autres groupuscules rivaux comme des social-traîtres ( social-traître était un vocable très en vogue à l' époque).Ce qui était drôle c' est que tous se réclamaient de Trotsky.On ne pouvait que sourire et se dire qu' avec de tels adversaires aussi peu nombreux et aussi divisés, le capitalisme avait encore de beaux jours devant lui...

Voici donc une première scène du film, assez hilarante, de réunion pour organiser la lutte contre " l' oppresseur romain"

Plus tard, alors que le FPJ s' apprête à passer à l' action armée nous avons droit à une scène d' anthologie.Le leader du groupe veut motiver ses troupes en posant une question fondamentale:

MAIS QUE NOUS ONT APPORTÉ LES ROMAINS ?

Voici la réponse à 18 minutes sur ce lien où l' on peut voir le film complet

A la question posée, l' un des participants rappelle que les romains ont apporté l' aqueduc....puis les égoûts...puis les routes....la médecine, l' éducation , le vin, le maintien de l' ordre public, la paix...et finit par exaspérer le leader du FPJ.

Finalement, ça donne une scène assez irrésistible où il semblerait que les habitants de cette contrée vivaient tous plutôt dans la m.... avant l' occupation romaine et que ceux-ci ont pratiquement tout apporté.

Aujourd' hui encore, moi qui suis le premier à critiquer à juste titre toutes les formes d'impérialismes anciens et modernes, il m' arrive parfois de penser à cette scène et de me dire que l' impérialisme n' a quand même pas eu que des effets négatifs pour les populations autochtones.

Enfin, et pour revenir à ce film, on ne peut s' empêcher de se dire qu' aujourd' hui il serait pratiquement impossible de le réaliser et encore moins de le distribuer sans provoquer des émeutes aux 4 coins de la planète.On ne peut plus rire de la religion même quand c' est fait de forme subtile et très intelligente...J' ai entendu l' année dernière une interview de l' un des membres des Monty Python qui disait qu' à l' époque ils bénéficiaient d' une incroyable liberté que nous avons définitivement perdu , au nom du politiquement correct.

Je terminerai ce petit papier par un clin d' oeil à Rosemar qui a écrit cette année de nombreux articles sur la défense du latin à l' école.

Regardez la scène hilarante du graffiti....à 14 minutes 43 secondes.On s' attend à ce que le légionnaire romain mette Brian aux arrêts pour incitation à la rébellion mais au lieu de cela il corrige ses fautes d' orthographe et de grammaire latine.Trop drôle...

Bonne fin de journée les amis.

PS nº1: A la question posée dans le titre ce ce billet, je serais tenté d'en ajouter une autre :

Que nous ont apporté les Monty Python et que nous avons définitivement perdu ?

PS nº2:complètement hors-sujet.Regardez de quelle manière cette jeune demoiselle danse à la façon des années trente à partir de 1 minute 30 secondes...Elle est tout simplement é-pa-tan-te...encore mieux que dans le film GATSBY !

Partager cet article
Repost0
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 12:31

Bonjour les amis,

L' ami L' Hatem vient de m' envoyer un petit billet explicant l' origine de l' expression " avoir la bosse des maths"

la bosse des maths

J' imagine que vous avez des doutes sur la validité de cette théorie et pourtant les amis regardez bien cette photo troublante...

Je précise pour ceux qui ne me connaissent pas que je suis prof de maths et que la photo ci-dessous de moi-même a été prise aujourd' hui.

la bosse des maths

Et oui les amis,vous avez du mal à l' admettre et pourtant je suis la parfaite démonstration de la validité de la théorie de Franz Gall (dont j' espère et j' imagine qu' il fût l' arrière grand-père teuton de ma France Gall adorée).

Pour ceux qui malgré tout seraient encore incrédules je vais apporter un élément de preuve supplémentaire et décisif qui devrait mettre un point final à toute polémique ou controverse scientifique sur ce sujet.

Quand j' étais tout petit et non-initié aux maths cette bosse n' existait pas mais avec l' âge, et le volume sans cesse croissant de manière quasi exponentielle de mes connaissances, cette bosse s' est agrandie, jusqu' au point de devenir au jour d' aujourd' hui presque monstrueuse. CQFD !

Pour être tout à fait sincère, cette bosse disgracieuse est apparue il y a 3 ans et je dis toujours aux gens qui m' aiment bien que je vais me la faire extraire.Seulement voila, il y a toujours un élément qui vient perturber et empêcher l' excision.

La première fois que j' ai pris rendez-vous chez mon dermato il m' a dit qu' on était en été et que ce n' était pas la bonne saison pour l' enlever car la cicatrice resterait davantage marquée.

J' y suis donc retourné en Janvier, et là, il m' a dit qu' il avait une tendinite au coude très douloureuse l' empêchant d' opérer convenablement et m' a demandé de revenir 3 semaines plus tard ( si, si, c' est rigoureusement vrai)...

De quoi commencer à douter non ? Comment ne pas y voir un signal clair du destin ? Et si, tel Samson qui a perdu toute sa force en coupant ses cheveux, je prenais le risque moi-aussi de perdre d' un seul coup toutes mes maths, fruits de très laborieuses études initiatiques qui ont duré de longues années.Ce serait un peu ballot, reconnaissons-le.

Par ailleurs la présence de cette protubérance crée des réactions diverses, et pas inintéressantes, parmi les gens que je côtoie.

Par exemple, un de mes élèves m' avait demandé ce qui m' était arrivé au front sur la droite ? et moi de lui répondre que j' avais perdu celle de gauche par inadvertance.Je l' ai senti sceptique mais il n' a pas osé demander davantage de précisions..

Un autre élève qui ne me connaissait pas s' était exclamé le premier jour de classe: " bin dites donc, vous vous êtres sacrément cogné ! "

Ma nièce Flo qui elle est plus habituée à pratiquer des césariennes m' avait dit en rigolant qu' elle pouvait m' arranger ça en 2 secondes , juste avant de prendre l' apéro...le temps qu' elle mette la main sur un bistouri.

D' autres personnes essaient de rester discrètes et me regardent d' un air intrigué pendant que je leur parle...un air intrigué accompagné parfois d' une espèce de moue grimaçante ( genre Louis de Funès), avec une question qui leur brûle les lèvres.Pourquoi ne se la retire t' il pas le plus tôt possible ?

Alors, pour en finir une bonne fois pour toutes avec ces marques bienveillantes de préoccupation qui me gênent et qui m' incommodent parfois, j'ai pris la décision définitive de supprimer cette bosse à l' automne...

Tant pis , je prends donc le risque de me retrouver au chômage technique dans un état d ' anumérisme, d' analgébrisme et d' agéométrisme complet.Un peu comme Jack Nicholson à la fin du film " vol au dessus d' un nid de coucou ".Tout ne sera pas perdu car une chose est sûre: mon front retrouvera sa symétrie parfaite !

En attendant cette intervention aux conséquences probablement irréversibles, j' en profiterai pour essayer de résoudre une dernière énigme mathématique, une dernière conjecture avant que ce ne soit complètement hors de portée...Si je veux inscrire mon nom dans l' histoire des mathématiques, il ne me reste plus que quelques semaines.Dans le cas contraire, mon nom restera dans l' histoire de la médecine comme étant la meilleure illustration de la validité de la théorie de Franz Gall.

Quoiqu' il arrive, la postérité m' appartient !

Partager cet article
Repost0
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 18:04

Bonjour les amis

Aujourd'hui je vous traduis quelques petites affiches espagnoles vues ici ou là sur les réseaux.La grande majorité d' entre elles n' est pas compréhensible si on ne connaît pas leur actualite et j' ai donc choisi certaines qui sont un peu plus traduisibles.

Commençons par cette affiche où apparaissent 3 personnalités politiques de ma région qui ont été soit condamnées pour corruption ou qui ont dû démissionner ( comme l' ex-président de région Francisco Camps à droite de la photo).Comme vous pourrez le constater ils sont impeccablement sapés dans des costards Armani (allusion à l' affaire des costumes cadeaux que recevaient ces élus).

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

La question posée sur l' affiche est la suivante: " Qu' est ce qui est le plus important en politique ? L' éthique ou l' esthétique ? "

Et bien, ça aurait pu être un excellent sujet au bac philo de cette année.

Un sujet piège...moi-même j' aurais été très embarrassé pour y répondre !

Voici une autre affiche qui imite les sessions de thérapie de groupe chez les alcooliques anonymes...mais cette fois-ci la maladie n' est plus la même.

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

Traduction du contenu de l' affiche:

"- Bonjour, je m' appelle Georges et je vote pour des corrompus

- Bonjour Georges

-Bonjour Georges

Le premier pas c' est de le reconnaître "

Et oui Jules-Edouard, cette affiche rappelle qu' il y aurait moins de corrompus si les gens ne votaient pas pour eux en parfaite connaissance de cause.Reconnaissons aussi qu' en 2015 les choses ont enfin changé !

Voici une affiche un peu plus longue à expliquer.Notre ministre d' éducation Wert a démissionné il y a quelques mois et est parti en voyage de noces à Miami avec sa secrétaire d' Etat.Bien qu' il ait été le ministre le plus critiqué du gouvernement à cause de sa réforme archaïque et très controversée Rajoy lui a offert en "cadeau de mariage" un parachute doré, un poste d' embassadeur de l' OCDE à Paris tout près d' où travaillera sa charmante épouse, elle même recasée également pas loin de son époux dans la même structure.Un appartement de fonction avenue Foch plus un salaire de 10 000 euros par mois.Le syndicat des diplomates s' est indigné en exprimant officiellement par voie écrite que ce genre de poste était destiné à des personnes ayant une expérience diplomatique et ne pouvait faire l' objet de "récompenses" pour services rendus.La gauche a réclamé une comparution de Rajoy au congrès mais celui-ci est en vacances.

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

L' affiche est une parodie de celle du DERNIER TANGO A PARIS mais cette fois-ci c' est le dernier "TONGO" à Paris."Tongo" en espagnol veu dire magouille...Les photos sont celle de WERT( Marlon Brando) enlaçant Gomendio( Maria Schneider)

Continuons avec cette affiche qui parle du problème de l'émigration espagnole des jeunes gens qualifiés qui ne trouvent plus de boulot au pays:

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

Traduction en haut de l' affiche : " Ceux qui restent" ( les participants désoeuvrés d' émissions de télé réalité débiles qui ne foutent rien de leurs dix doigts )

en bas de l' affiche: " Ceux qui partent" ( c' est à dire ceux qui ont réussi leurs études après un parcours scolaire brillant)

Continuons avec ce nouveau panneau de signalisation routière à l' approche d' une zone scolaire...Bin oui, le nouveau danger est là...bien palpable et j' en suis témoin tous les jours

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

Il y a beaucoup d ' injonctions sur les réseaux sociaux à prendre la vie du bon côté, des injonctions à sourire...c' est bon pour la santé, ça fait travailler les muscles du visage,ça rend plus beau...etc..etc...

Mais celle-ci est plus originale

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

Traduction: SOURIEZ...ÇA ENERVE L' ADVERSAIRE

ou alors SOURIEZ...ÇA ENERVE L' ENNEMI

Effectivement, moi qui suis trop bonne pomme, je n' avais jamais vu les choses sous cet angle là....utiliser son sourire comme une arme pour énerver l' adversaire.C' est particulièrement tordu et efficace.De même que ces personnes qui terminent toujours leurs phrases avec un sourire mécanique quelque soit le contenu de ce qu' elles vous ont balancé auparavant ( je ne pense à aucun chinois en écrivant cela si ce n' est Bruce Lee l' inventeur de ce procédé)...C' est particulièrement éneeervant !!! Comme dirait Obélix

C' est excessivement éneeeervant comme dirait un des personnages du film belge DIKKENEK

Voici une petite affiche qui remet un peu les pendules à l' heure:

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

Traduction:- D' abord Dieu créa l' homme

- Ensuite il eut une meilleure idée...

Passons enfin au message typique mettant en garde contre les abus de l' alcool

Humour et dérision d' outre- pyrénées...

Traduction: "La consommation excessive de vin peut provoquer le risque de vous faire croire que vous chantez bien...."

Ce à quoi je répondrai que ce n' est pas si grave car l' excès d' alcool chez mes auditeurs fera que ceux-ci également croiront que je chante bien...L' alcool c' est un tout: c' est pour ça que ça marche super bien entre copains.

Allez ! Je vous laisse sur ces belles paroles et sur cette chanson de TRI YANN avec ces quelques vers pleins de bon sens.

"L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Boute, boute, boute, boute compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons"

Partager cet article
Repost0