Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 11:39

Bonjour les amis,

Si je devais mettre en musique les deux victoires d' hier, celle de La France contre l' Uruguay, et celle de la Belgique contre le Brésil, je choisirais deux registres différents.

Pour la France j' opterais pour la musique du film GLADIATEURS composée par Hans Zimmer.

La musique juste avant la bataille des romains contre les barbares du Nord de l' Europe. Disons que hier c' était les uruguayens qui interprétaient ces " barbares". Je les ai trouvé un peu trop rugueux  en première mi-temps avec l' envie affichée de casser du gaulois...

 L' organisation rigoureuse des tricolores a su contenir leurs vagues d' assaut .

Griezman était très bien dans le rôle de Maximus Decimus. Il s' est même permis le luxe de ne pas célébrer son but...par respect pour ses adversaires chez lesquels il a de bons amis.  

Quant à la victoire de la Belgique je la mettrais dans un autre registe, plus fin, plus brillant, peut-être avec plus de virtuosité.

C' était plus baroque !

Voici pour célébrer cette belle victoire une brillante interprétation par Cecilia Bartoli du  " Vittoria mio Core " de Giacomo Carissimi  ( 1605-1674).

Hier je ne suis pas sûr que la partition belge était du goût des brésiliens.

Voila une petite bossa nova, une musique douce pour les aider à rentrer à la maison...et pour leur mettre un peu de baume au coeur...

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 05:58

Bonjour les amis,

En 24 heures les deux dernières grandes équipes sud-américaines ont disparu du tableau et nous assisterons nécessairement à une finale 100% européenne.

La France a éliminé l' Uruguay à l' issue d' un match très âpre de la part des joueurs uruguayens. Les Bleus ont dominé leur sujet et ont montré une bonne capacité d' adaptation face à un adversaire qui laissait moins d' espaces que l' Argentine. Le tournant du match a été l' incroyable erreur du gardien uruguayen qui a mal contrôlé un tir lointain de Griezmann. 0-2 au tableau d' affichage à la 61 ème minute, et tout devient plus facile. Les Bleus n' ont plus qu' à contrôler sereinement les vagues d' assauts uruguayennes...et passent en demi-finale sans forcer leur talent.

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

De l' autre côté, la Belgique a réussi l' exploit qu' on attendait d' elle en éliminant le grand favori de la compétition, le Brésil, 1 à 2.

Les Diables Rouges sont montés en puissance et ont montré une parfaite organisation sur le terrain avec des joueurs comme De Bruyne en électron libre qui pouvait apparaître aussi bien à droite qu' à gauche du terrain pour apporter le danger. Notons que sur le début de première mi-temps les belges ont été chanceux car à plusieurs reprises il y a eu le feu dans leur surface de réparation mais un ange est passé par là. Les brésiliens auraient parfaitement pu avoir 2 buts d' avance au bout de la première demi-heure mais le hasard ( sans mauvais jeu de mots de ma part) en a voulu autrement.

Il faut noter aussi que l' absence de Casemiro averti avec 2 cartons s' est faite sentir dans la défense brésilienne incapable de contenir les contre-attaques belges.

Pour le reste les Diables Rouges ont fait un match de rêve. Ils ont fait montre d' un jeu varié avec de grandes capacités offensives. De Bruyne en état de grâce était sur tous les bons coups et a signé un but superbe. L' homme du match est peut-être Thibaut Courtois auteur de deux arrêts magnifiques sans lesquels on se serait embarqué vers des prolongations...ou pire.

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

Et voilà. la première demi-finale sera, comme je l' espérais, le derby France-Belgique.

Pour ceux qui, comme moi, sont originaires des Flandres ça ne va pas être simple de choisir car nous aimons et supportons ces deux équipes.

On a une préférence affective pour les Bleus mais si nous sommes éliminés par une grande Belgique la pilule sera moins amère.

Par ailleurs les belges, tout comme les croates, sont des petits poucets face à des grandes puissances et on a nécessairement pour eux une certaine sympathie.

Mon seul souhait est que l' on assiste à un grand match, que le meilleur gagne, et qu' il aille jusqu'au bout de la compétition et se couronne champion du Monde.

Mon pronostic pour cette demi-finale sera prudent car il y a des deux côtés de magnifiques possibilités offensives et une excellente organisation collective du jeu. Ce sera un match qui pourrait se jouer à peu de choses.

Je pronostique donc un 3 à 2 en faveur de la France...à moins que ce ne soit le contraire...à suivre donc.

 

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...
Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

PS: Pour cette après-midi j' espère que la Croatie va faire le ménage et mettre en vacances l' équipe russe sur un score sans appel et, par ailleurs, j' imagine bien des suédois créer la surprise et éliminer l' Angleterre sans avoir besoin d' arriver à la séance des pénaltys...

PS nº 2 : On arrive peu à peu à la fin de cette compétition merveilleuse. C' est l' occasion de rappeler aussi que le foootball est un jeu, qu' on attend de nos joueurs qu' ils donnent le meilleur d' eux-mêmes, mais une fois qu' il y a un vainqueur et un vaincu, il faut se souvenir que ce n' est qu' un jeu et que la Coupe du Monde est aussi une fête de l' amitié et du rapprochement entre les peuples.

A ce propos, je mettrai un CARTON ROUGE à Jean Luc Mélenchon qui s' est félicité de la défaite allemande d' une manière peu courtoise, et emprunte d' une certaine germanophobie. Si Mélenchon avait été un vrai amateur de foot , il ne se serait pas réjoui du fait que la Manschaft n' ait pas été au niveau auquel elle nous a toujours habitué. Par ailleurs, Mélenchon a donné une bien mauvaise image du public français, plus connaisseur que lui, et moins revenchard...

Mélenchon a sans doute mélangé le sport et la politique...et bien, ce sera un  DOUBLE CARTON ROUGE ! A mon tour de le tacler...

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2018 4 05 /07 /juillet /2018 15:25

Bonjour les amis,

Les Bleus ont réalisé le grand match qu' on attendait d' eux contre l' Argentine.

Les Diables Rouges sont revenus des enfers face à un Japon étincelant qui a livré une bataille valeureuse.

Les deux équipes ont eu droit à quelques jours de de trêve avant les quarts de finale qui commenceront vendredi.

A partir de demain, chaque match sera une finale.

Une seule règle : vaincre ou mourir.

Les joueurs sont prêts avec un moral de vainqueur. Maintenant tout est dans leurs têtes.

Alors, allez-y les gars ! Votre heure de gloire est arrivée.

Demain , faites-nous vibrer...

Tout est permis, sauf le doute. La défaite ne sera pas humiliante si vous n' avez rien lâché.

Inspirez-vous du film GLADIATEURS et du général romain Maximus Decimus à la tête de ses valeureux guerriers et dont la devise était FORCE ET HONNEUR.

Ecoutez dans vos casques la musique du film juste avant d' entrer sur la pelouse, et chacun d' entre vous se sentira investi de sa mission et saura ce qu' il a à faire...

 

 

PS: pour les élèves qui se sont présentés à l' épreuve de français du Brevet des collèges, et qui trouvent que le sujet de cette année était trop difficile, les questions du jour sont les suivantes:

Question nº 1:" Avec quelles équipes nationales tient l' auteur de cet article ? "

Nota: il y en a deux...
 

Nota Bene:

1.  Diables rouges est le surnom qui est donné aux joueurs  de l' équipe de Belgique.

2. Maximus Decimus n' est pas un joueur brésilien.

 

Question nº 2: " Quel jour de la semaine commencent les quarts de finale ? "

 

Question nº 3: " Pensez-vous que seule la victoire a de la valeur pour l' auteur?"

Sujet de réflexion.

Peut-on parler de bataille quand il s' agit d' un match de football ?

Argumentez votre réponse...

Allez les Bleus ! Allez les Diables rouges ! Demain, faites-nous vibrer...!

Après avoir répondu aux questions antérieures et, juste pour vous détendre,

 regardez cette vidéo jusqu'au bout...

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 09:18

Bonjour les amis,

Hier soir la Coupe du Monde nous a encore offert un chapitre grandiose et glorieux avec le match Belgique-Japon.

Pour avoir un grand match il faut deux grandes équipes qui s' affrontent et hier c'était le cas.

Deux grandes équipes qui jouent au foot et pas à spéculer sur l' adversaire.

Mais lisez d' abord ce compte-rendu sur ce match qui m' a fait passer par toutes les émotions, par tous les états d' âmes, de l'exaspération la plus profonde à la joie la plus éclatante. 

De 0 à 2, la Belgique a effectué une " remontada " spectaculaire 3 à 2, avec le 3ème but inscrit durant les arrêts de jeu à 90+4'

 

Je veux saluer l' attitude impeccable des japonais qui, menant 0 à 2, ont continué à animer le jeu, et à aller de l' avant en essayant de marquer un troisième but ( et ils ont été à deux doigts de le réussir). Ils ont été héroïques et ils honorent ce sport.

Hier il y a eu un grand vainqueur : le football !

Quant aux Diables Rouges, ils nous ont donné une leçon. A 0-2 on pouvait craindre le pire : le doute qui s' installe et une équipe supérieure finalement débordée et vaincue, mais il n' en a rien été.

Ils y ont cru jusqu'au bout, sont passés au plan B avec deux changements. La partie s' est emballée sur un rythme vertigineux. On est passé dans une autre dimension.

Les efforts des belges qui prenaient des risques et qui flirtaient avec le KO ont été récompensés au terme d' une deuxième mi-temps folle, folle, folle. Bravo les Diables Rouges !

Je leur dédie ce VENCERÒ extrait de l' opéra Turandot de Puccini. 

Ecoutez comment Pavarotti lance trois fois son " Je vaincrai"  à 2 minutes 57 secondes.

C' est prodigieux !

 

Dilegua, oh notte ! 
Tramontate, stelle !
Tramontate, stelle ! 
All'alba vincerò !
Vincerò ! 
Vincerò!

Dissipe-toi, ô nuit ! Ô étoiles, couchez-vous !
Ô étoiles, couchez-vous !

A l'aube, je vaincrai ! Je vaincrai ! Je vaincrai !

Oui, hier c' était la victoire de la volonté et de la détermination. C' était GRAND, GRAND, GRAND ...tout simplement.

Il n' y a que la Coupe du Monde de football pour nous offrir de tels moments.

PS: Hier soir un bon ami qui a suivi le match en France sur Bein TV m' a dit que le commentateur, enthousiaste, s' était exclamé en deuxième mi-temps " que le match était débridé..."...😂

Effectivement, c' était le moins qu' on puisse dire...un jeu de mots involontaire  bien pardonnable !

PS nº 2: C' est vraiment lamentable qu' en France les spectateurs doivent suivre les matchs du mondial sur des chaînes payantes !

C' est super nul  de chez nul. En Espagne tous les matchs depuis le début de la compétition, TOUS, peuvent être suivis en clair...

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2018 7 01 /07 /juillet /2018 07:46

Bonjour les amis,

En un seul match, un seul, les Bleus se sont installés au firmament de cette Coupe du Monde 2018.

Pendant la première phase de la qualification la France avait fait ses devoirs, avait engrangé 7 points mais n' avait pas définitivement convaincu. Elle avait assuré le service minimum qu' on attendait d' elle.

Mais hier, en huitième de finale contre l' Argentine, les Bleus ont frappé un grand coup.

Un coup qui marque les esprits et qui installe cette équipe parmi les grandes favorites de la compétition.

France-Argentine : 90 minutes de légende... et un grand coup des Bleus qui marque les esprits !

Alors, je ne vais pas parler beaucoup de ce match, et ce pour une raison simple : je l'ai raté. J' étais dans l' autobus qui me menait à une rencontre entre chorales organisée dans la ville de Novelda. J' ai suivi l' évolution du score sur mon portable.

Ce matin j' ai visionné les principales images de la rencontre, et deux éléments m'ont frappé.

D' abord Mbappé qui est en train de se convertir en une étoile internationale du foot.

Mbappé auteur d' un doublé, qui provoque le premier pénalty au terme d' une course durant laquelle il imprime une accélération vertigineuse. Mbappé qui en fait est l' auteur d' un triplé puisque c' est lui qui amène le premier but.

Mbappé prodigieusement doué, rapide comme l' éclair, foudroyant, d' une remarquable clairvoyance et lucidité, qui ne rate pas son dernier geste. Avec un tel joueur l' équipe de France possède un véritable talisman. God Bless Mbappé !

Le deuxième point c' est la réaction de l' équipe après avoir été menée 1 à 2 au score. Ce sont des moments-clés, des moments de vérité, et les Bleus ont réagi de la meilleure manière en inscrivant trois superbes buts, et notamment ce tir de prodigieux de Pavard.

France-Argentine : 90 minutes de légende... et un grand coup des Bleus qui marque les esprits !

Ça y' est ! les Bleus viennent de frapper un grand coup !

Ils viennent d' écrire une page épique. Ils ont fait taire en 90 minutes tous ceux qui, tout en saluant les énormes qualités individuelles des joueurs, maintenaient certains doutes au sujet de l' efficacité collective du groupe.

A partir de  maintenant, la confiance va être au rendez-vous. Les Bleus savent qu'ils viennent de réaliser un match qui les situe au niveau de ce qu' on attend d' une équipe qui gagne un mondial. La presse internationale ne tarit pas d' éloges.

90% de la victoire est dans la tête, et cette victoire d' hier va conforter mentalement les joueurs sur le fait que maintenant tout est possible, que le futur leur appartient. 

 

 

Ps: hors-sujet.

Ma petite note d' humour du jour...Neymar qui fait des tonneaux dans ce mondial durant son match contre la Serbie ( images bien réelles au début du clip)...Quelques internautes facétieux ont prolongé un peu ce mouvement qui paraissait interminable de l' attaquant brésilien.

PS nº 2

 Je vous ai dit au début de mon bref billet que j' ai suivi le match dans l' autobus. Ça a été une explosion de joie dès qu' on a connu le résultat final. Puis , après le concert et lors du buffet offert par nos hôtes à Novelda j' ai chanté la Marseillaise à capella avec l' appui de certain(e)s choristes de mon groupe. Ça a été un moment assez sympa avec les espagnols qui comprenaient et partageaient ma joie...et qui ont pu écouter une VRAIE marseillaise en direct live et en VO !!!

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2018 5 29 /06 /juin /2018 08:24

Bonjour les amis,

La VAR a fait son entrée dans l' arbitrage de cette coupe du Monde et on ne compte plus le nombre d' erreurs rectifiées grâce à ses interventions.

Dernière en date. Hier l' arbitre a annulé un pénalty concédé au Sénégal grâce à l' assistance vidéo. Effectivement on a tous l' impression, même au ralenti, que Davinson Sanchez commet une faute sur Mané....Mais quand on regarde de très près on voit que Davinson touche le ballon et l' écarte.

L' arbitrage vidéo a donc changé le cours de ce match et de manière juste.

 

Grâce à la VAR la justice au foot n' est plus aveugle...

Il y a eu plein d' autres exemples similaires durant cette première phase éliminatoire. L' Espagne a été sauvée d' une possible élimination grâce à la VAR qui a rétabli la validité d' un but  contre le Maroc et annulé le hors-jeu erroné indiqué par le juge de ligne.

Ce n' est que justice et personne ne s' en plaindra.

Le foot est un sport qui, dois-je le rappeler, génère en général peu de buts, et dans lequel une simple erreur peut avoir une incidence énorme sur le cours du jeu.

Bien évidemment la VAR ne règle pas tout. Rappelons que ses interventions se limitent à 4 cas seulement.

-  un but ( validé ou non)

- un pénalty ( sifflé ou non)

- un carton rouge ( infligé ou non)

- pour vérifier l' identité d' un joueur sanctionné

On a pu apprécier que les interventions de la VAR ( limitées à ces 4 cas) ne rompent pas vraiment le rythme du jeu. Les joueurs ne contestent plus une décision qui est confirmée par l' assistance vidéo, et se reconcentrent plus vite sur leur match, au lieu de ruminer et de pester 107 ans contre l' arbitre.

Malgré tout durant cette première phase de la Coupe du Monde, il y a eu des critiques. Certains pensent que la VAR donne la possibilité à une équipe technique éloignée du terrain de modifier le cours du jeu à sa convenance. Mais la majorité de ces critiques ne remet pas en cause l' assistance en elle-même mais plutôt la manière de l'utiliser.

Moi je note qu' avec la VAR il n' y a plus d' erreurs grossières. Fini la main de Dieu de Maradona. Ça c' est devenu la préhistoire, cela ne se produira plus jamais, et rien que pour ça je reste très en faveur de l' assistance vidéo.

Malgré tout on sait que certaines actions, même si elles sont décortiquées image par image, restent polémiques et donnent lieu à différentes interprétations. L'arbitrage ne sera donc jamais parfait mais l' objectif était de réduire de manière significative le nombre d' erreurs grossières qui ont de lourdes conséquences sur la suite du jeu et, de ce point de vue, la mise en application de la VAR est une réussite. On ne reviendra plus jamais en arrière. C' est acquis. Il y a aura de nouveaux aménagements techniques mais pas de remise en cause de l'assistance vidéo.

Et puis la VAR reste une assistance et  ne se substitue pas à l' arbitre. En cas de doute, c' est lui qui a le dernier mot.

Grâce à la VAR la justice au foot n' est plus aveugle...

Par ailleurs, je note, et c' est trop amusant, que les joueurs les plus critiques sont ceux qui réclament le plus le visionnage de la VAR...et donc, lui donnent raison.

Pour terminer sur une note d' humour, voici une scène d' entraînement des Bleus où Rami, mécontent d' une faute sifflée contre lui, réclame à Didier Deschamps le visionnage de la VAR...

Deschamps, imperturbable, qui a l' air peu sensible à l' humour narquois de Rami...

Partager cet article
Repost0
28 juin 2018 4 28 /06 /juin /2018 12:55

Bonjour les amis,

As-t' on toujours intérêt à gagner un match en Coupe du Monde? En général oui, bien sûr, mais parfois ce n' est pas forcément bien clair.

Aujourd'hui la Belgique doit affronter l' Angleterre et les 2 équipes sont assurées de leur qualification en huitièmes grâce aux 6 points qu' elles ont déjà engrangées.

Donc ce soir, elles jouent simplement la première place de leur groupe. Théoriquement cette première place est enviable car elle permet d' affronter un deuxième de groupe, mais parfois l' avantage n' est pas aussi net qu' il n' y paraît.

Regardez ce tableau des huitièmes de finales. Regardez bien...

Angleterre-Belgique... Que le meilleur perde !

Si la Belgique gagne, elle va devoir affronter le Brésil en quart de finale, puis ce serait la France, ou l' Argentine, ou l' Uruguay ou le Portugal...

De l'autre côté du tableau, c' est bien plus ouvert...Il n' y a que la Croatie qui fait vraiment peur.

Moi si j' avais le choix je préférerais le tableau de droite que celui de gauche.

Les anglais peuvent se faire le même raisonnement.

Alors les amis, ça va être quoi la consigne des deux entraîneurs ce soir ? 

Vont-ils jouer le jeu sans se préoccuper de petits calculs savants, ou alors vont-ils envoyer les coiffeurs ?

Vont-ils se dire: " Que le meilleur perde ! "...?

Réponse dans quelques heures seulement.

Je conclurai en disant que les grandes équipes ne se prennent pas la tête et essaient de tout gagner et de s' installer dans une dynamique triomphante, dans une spirale de la victoire.

 

PS: à noter que sur ce tableau ils ont mis Angleterre-Sénégal et Belgique-Japon en 8 ème.

A mon avis ils se trompent dans leurs pronostics. Je parie que la Colombie très en forme et super dopée par sa récente victoire contre la Pologne va gagner son match contre le Sénégal... Je pense donc que le Japon ou le Sénégal sera éliminé dans moins de 2 heures maintenant et ne jouera pas les huitièmes. 

Or si la Colombie finit première de son groupe, d' un seul coup ça vaut le coup pour la Belgique de finir première du sien pour ne pas avoir à l' affronter...Par contre si la Colombie finit 2 ème le raisonnement antérieur reste valable, et ça ne vaut pas la peine pour les belges de se casser la tête pour gagner leur match. Vaudrait mieux jouer contre le Japon en 8 ème et continuer sur le tableau de droite qui est plus cool...

Donc le Colombie-Sénégal et le Japon-Pologne de cette après-midi peuvent avoir une influence directe sur le match du soir. Les entraîneurs belges et anglais peuvent passer d' une très forte envie de gagner leur match, à l' exact contraire...!!!... 😀😀

PS nº 2 : Hors-sujet

Hier l'Allemagne est tombée d' une manière complètement invraisemblable, indigne de son statut.

Si quelqu'un m' avait dit il y a 9 mois que sur le tableau des huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2018 il n' y aurait pas l'Italie, ni la Hollande, ni l' Allemagne...je l'aurais traité de fou !

Angleterre-Belgique... Que le meilleur perde !

Quant aux mexicains, ils ont un bol incroyable. Sans le faux-pas de l' Allemagne contre la Corée ils seraient passés à la trappe. Il n' y avait pas une chance sur mille que la Corée batte la Manschaft, et ça s' est produit...

PS nº 3 . Marcelo est sorti pour lésion hier lors de son match contre la Serbie. La faute serait due au matelas de l' hôtel russe....un matelas bien trop mou. Qui l' eut cru ?

DERNIERE MINUTE...il est 17 h 53.

Les faits m' ont donné raison. La Colombie gagne et malheureusement c' est le Sénégal qui passe à la trappe. Juste pour une différence de nombres de cartons jaunes avec le Japon. Le Sénégal qui se fait piéger bêtement et qui n' a pas profité de sa première bonne mi-temps pour se mettre à l' abri. Dommage pour eux.

Les Belges, quant à eux, n' ont aucune raison de se casser la tête ce soir pour gagner leur match. Ils n' ont juste qu' à jouer au foot, se faire plaisir et se donner du bon temps.

Bien s' appliquer, éviter de se blesser, ni de prendre des cartons.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 07:14

Bonjour les amis,

Hier soir la double rencontre Iran-Portugal et Espagne-Maroc a mis les nerfs des spectateurs de ces pays à rude épreuve. La situation des 4 équipes avant les 2 rencontres était la suivante.

L' Espagne et le Portugal étaient les 2 premières équipes du groupe avec 4 points, l'Iran suivait derrière avec 3 points et le Maroc était déjà éliminé avec 0 point. Rien n' était joué entre les trois premiers. Mathématiquement, on pouvait imaginer des scénarios vicieux du genre match nul de l' Iran face au Portugal et le Maroc qui bat l' Espagne. Dans ce cas l' Iran et l' Espagne terminaient avec 4 points et la différence se faisait au goal average...

Et le scénario vicieux a bien failli se produire.

Tout s' est dénoué, encore une fois dans les dernières minutes du match et grâce au VAR sans lequel les deux résultats auraient été différents.

Les deux parties se sont terminées sur un scénario d' enfer. A 5 minutes de la fin le Portugal était premier du groupe en gagnant son match face à l' Iran. Quant à l' Espagne elle perdait contre le Maroc et risquait de se retrouver en position de goal average si l' Iran égalisait. 2 minutes avant la fin des 2 matchs l' Iran égalise et l' Espagne marque contre le Maroc ( but d' abord annulé pour un hors-jeu inexistant mais confirmé ensuite par le VAR). Du coup de Portugal passe en 2 ème position, l' Espagne en première...et l' Iran passe à la trappe...

Résumons-nous.

L' Espagne est passée  en moins de 5 minutes d' être au bord de l' élimination à devenir première de son groupe !

Quant au Portugal qui est passé en 2 ème position, il a bien failli être éliminé par l' Iran dans les derniers instants de la rencontre.

La folie ! Que d' émotions !

Le VAR aura donc été le grand protagoniste de la soirée d' hier. Maintenant il faudra compter avec lui pour rétablir justice. Votre serviteur ne s' en plaindra pas.

Le but espagnol était valable et rentrer à la maison sur une erreur d' arbitrage aurait été très dur à digérer. En fait, une telle erreur , on ne la digère jamais vraiment...on en reparle 10 ans après.

Alors il y a au moins un joueur qui n' est pas d' accord avec moi au sujet du VAR, c'est l' attaquant marocain Nourdine Amrabat. Son équipe a pris un pénalty contre l' Iran sur intervention du VAR, puis a vu validé le but de l' Espagne, toujours sur intervention du VAR.

Amrabat s' est lâché en fin de match hier soir, en s' exclamant: " Le VAR c' est de la m...."

Des propos qui n' appartiennent qu' à lui. Personne ne songe aujourd' hui à supprimer le VAR pour revenir à l' ancienne formule.

Quand une nouvelle règle comme celle du " but en or " adoptée durant le mondial 98 n' est pas très pertinente , elle est ensuite supprimée. Mais le VAR est venu pour rester même s' il risque d' y avoir de nouveaux aménagements pour le rendre plus efficace. Je note aussi qu' en général cette assistance vidéo ne casse pas le rythme du match car les interventions du VAR au cours d' une partie se comptent sur les doigts du pouce. 

En ce qui concerne Amrabat, notons qu' il a été l' auteur d' un tir incroyable qui, s' il ne s' était écrasé sur l' angle de la tranversale, se serait converti en l' un des plus beaux buts du mondial. Admirez cette cacahuète digne de notre JPP !

Bravo au Maroc donc qui est sorti la tête haute de la compétition et qui a joué le jeu hier, alors qu' il était déjà éliminé.

J' aimerais revenir sur le match de l' Espagne hier qui s' est compliquée inutilement la vie en offrant un premier but stupide sur une mésentente entre Ramos et Iniesta. Ils ont failli prendre un autre but tout aussi stupide sur une erreur d' inattention de la défense sur une simple touche marocaine. Les flottements de la défense espagnole étaient surprenants hier...pas habituels chez des joueurs aussi expérimentés que Ramos et Piqué.

Ensuite l' Espagne a pris l' essentiel du jeu à son compte, multipliant les attaques mais il a toujours manqué la précision du dernier geste qui permet de conclure par un but. L' impression que l' Espagne joue bien, sait faire circuler le ballon, domine le milieu de terrain entre autres grâce à Isco, fait de belles et nombreuses incursions grâce à Iniesta mais qu' il lui manque juste un prédateur opportuniste qui ne pardonne pas...l' équivalent d' un David Villa. 

Franchement, le match d' hier aurait dû se terminer en sa faveur par 3 ou 4 à 1.

Quand l' Espagne termine première de son groupe sans savoir comment...

PS: Voici un petit clin d' oeil adressé à tous ceux pour qui la Coupe du Monde provoque quelques petites frictions ou incompréhensions conjugales...Une chanson qui date de 2011 mais qui reste terriblement d' actualité... 😁

Partager cet article
Repost0
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 07:53

Bonjour les amis,

Hier ça a été une journée difficile pour le Panama complètement surclassé par l'Angleterre qui a terminé le match sur un score fleuve de 6 à 1...L' honneur est sauf pour les panaméens qui participaient pour la première fois à cette compétition.

J' ai raté le match Sénegal-Japon qui a terminé sur sun score de 2 à 2, et qui a été trépidant ( et oui, on ne peut pas tout voir et on ne peut pas toujours savoir à l'avance les matchs qui seront le plus disputés).

Je m' étais réservé pour le Colombie-Pologne qui promettait d' être explosif car une défaite pour une des deux équipes signifiait l' élimination. Mais la Pologne après avoir trébuché contre le Sénégal a raté le deuxième match qu' elle ne pouvait pas perdre.

Elle n' a pas réussi à faire jeu égal avec les colombiens.

L' entraîneur polonais a reconnu que son plan n' a pas marché. Moi, dès les premières minutes de la rencontre j' ai vu des colombiens très entreprenants, complètement dans le coup face à des polonais qui avaient décidé de contrôler l' orage...En fait, ils n' ont rien contrôlé du tout, ont pris fort logiquement un premier but, et les colombiens ont pu s' installer dans la partie avec plus d' assurance. A aucun moment les polonais qui auraient pu réduire le score sur un exploit individuel de Lewandovski n' ont été en mesure de faire douter l' équipe de Colombie.

Durant ce match quatre joueurs on particulièrement brillé: Mina, Falcao, James et Juan Cuadrado qui ont survolé cette rencontre.

L' une des plus belles actions de jeu est venue sur le 3 ème but. Une passe lumineuse de James dans le dos des 3 défenseurs polonais. Une lecture du jeu parfaite. James qui comprend parfaitement l' intention de Cuadrado et qui envoie le ballon juste là où il faut. Une capacité d' anticipation et un sens du jeu  qui laissent rêveur...C' est une passe galactique qui méritera de figurer sur le résumé du mondial 2018. Pas de doute, hier les Dieux du foot étaient colombiens...

Savourez ce mouvement génial qui apparaît sur la vidéo ci-dessous

Quand James Rodríguez devient l' auteur d' une des meilleures passes du mondial...
Quand James Rodríguez devient l' auteur d' une des meilleures passes du mondial...
Quand James Rodríguez devient l' auteur d' une des meilleures passes du mondial...

Dans les tribunes,José René Higuita et Carlos Valderrama, deux ex-stars du football colombien exultaient de joie...On les comprend. Ils peuvent s' enorgueillir des petits jeunes qui ont pris la relève.

Quand James Rodríguez devient l' auteur d' une des meilleures passes du mondial...

Au programme aujourd' hui la 3 ème journée du groupe A.

L' Egypte et l' Arabie saoudite qui jouent un match sans enjeu vu qu' ils sont déjà éliminés...Et la Russie et l' Uruguay qui vont se disputer la tête du groupe.

Pour les russes ça va être le premier vrai crash-test face à une Uruguay très consistante.

3 ème journée du Groupe B avec les matchs Iran-Portugal et Espagne-Maroc.

L' Espagne et le Portugal sont les 2 premiers du groupe avec 4 points, l' Iran suit derrière avec 3 points et le Maroc qui est déjà éliminé avec 0 point. Vous l' avez compris, le choc prévisible c' est Iran-Portugal où les perses jouent leur peau. Fini les petits calculs. Il faut vaincre ou mourir...Malgré tout, mathématiquement, on peut imaginer des scénarios vicieux du genre match nul de l' Iran face au Portugal et le Maroc qui bat l' Espagne. Dans ce cas l' Iran et l' Espagne terminent avec 4 points et la différence se ferait au goal average...

Enfin il faut noter que Iran-Portugal ce sera un entraîneur portugais contre un autre entraîneur portugais. Qui plus est tous les deux ont une même conception du jeu que je n' aime pas: jouer replié en défense et lancer des contre-attaques, provoquer des fautes, des coups de pied arrêtés...et quand ils mènent au score savoir perdre du temps.... Bref , des bons joueurs mais une conception du jeu que je deteste...

Partager cet article
Repost0
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 06:45

Bonjour les amis,

Les 2 ème journées du mondial nous offrent des matchs d' une incroyable intensité qui mettent les nerfs des joueurs ( et des spectateurs) à rude épreuve.

Après la Suisse qui a triomphé de la Serbie au cours d' un match exemplaire, après le Brésil qui est venu à bout du Costa-Rica de manière miraculeuse dans les arrêts de jeu, c' est l' Allemagne qui hier a flirté avec la mort et l' élimination.

Ce n' est qu' à la dernière minute des arrêts de jeu qu' elle a remporté à dix joueurs contre onze sa victoire contre la Suède et maintenu ses chances de qualification en 8 ème de finale.

Quel scénario ! Quel suspense !...

Toni Kroos qui durant le match avait fait une mauvaise passe ( très peu habituelle chez ce joueur d' une grande fiabilité) qui a amené le premier but suédois, s'est rattrapé en fin de jeu en signant un coup franc magistral, sublime...

Je me réjouis de ce résultat qui prime le jeu offensif.

C' est plus que mérité !

Je n' ai aucune envie de voir progresser dans cette compétition des équipes qui basent leur jeu en espérant une erreur de l' adversaire. J' en ai marre de ces entraîneurs qui poussent leurs joueurs à attendre prudemment l' équipe contraire repliés en défense. Le foot c' est produire du jeu, aller de l' avant, et pas seulement profiter de possibles approximations de l' adversaire.

Hier soir, j' ai été impressionné par l' efficacité du jeu suédois qui a eu très peu d'occasions mais qui a tiré un incroyable parti des erreurs défensives de la Mannschaft.

Plus réaliste en contre-attaques, tu meurs.

J' ai trouvé également incroyable que la défense suédoise n' ait pas explosé sous les coups de boutoir des attaquants allemands. Je crois que certains d' entre eux comme Thomas Müller ne sont plus complètement dans le coup même s' ils restent très actifs.

Ce qui fait la force de la Manschaft c' est que c' est une équipe qui ne pardonne pas...et hier, elle a pardonné, une fois, deux fois, moultes fois...

La Suède quant à elle est une équipe qui a résisté en phase de qualification à l' Italie durant 180 minutes sans prendre un but.Il y a quelque chose qui cloche dans le foot moderne. Normalement une équipe qui s' arc-boute en défense doit le payer tôt ou tard.

Hier les suédois ont payé mais à la minute 90+5'...Une minute avant le coup de sifflet final de l' arbitre. A croire que c' est Hitchcock qui avait signé le scénario.

Peu importe ! La morale est sauve ! Pour l' instant le jeu offensif est primé...mais pas suffisamment à mon goût.

En ce qui concerne la Mannschaft Joachim Löw va certainement essuyer de vives critiques après ce match. Tous ses joueurs n' étaient pas au meilleur niveau hier. C'est un peu surprenant à ce stade de la compétition. Malgré tout Löw a su apporter les changements opportuns, notamment avec l' entrée de Mario Gómez qui a dominé le jeu aérien.

PS: Hors-sujet

Je viens de me rendre compte que lors du match Suisse-Serbie, Shaqiri et Xhaka ont célébré leurs buts de manière très politique en mimant l' aigle symbole de l' Albanie...ça m' avait complètement échappé durant le match...

https://www.letemps.ch/sport/presse-serbe-denonce-une-provocation-apres-gestes-shaqiri-xhaka

 On ne sait plus si c' était Suisse Vs Serbie ou Kosovo Vs Serbie. Quoiqu' il en soit les 2 joueurs auraient pu se passer d' une telle provo. On est en 2018 et on ne va pas refaire l' histoire, ni réalimenter les rancoeurs. Ce qui est clair c' est que ce sont 2 joueurs kosovars qui ont renversé la Serbie. Quelle ironie !...pas franchement du goût des serbes...

Partager cet article
Repost0