Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2023 7 29 /01 /janvier /2023 19:52

Bonjour les amis,

C'est une affaire sordide qui fait beaucoup de bruit en Espagne et dans le monde international du football. Le brésilien Dani Alvés, ex-joueur du Football club de Barcelone, a été arrêté en Espagne et détenu pour viol présumé sur une personne de 23 ans dans les toilettes d'une discothèque de la capitale catalane le 30 Décembre dernier.

Je vous laisse d'abord prendre connaissance des faits présumés sur l'article ci-dessous.

J'aimerais repréciser les faits qui sont reprochés à Dani Alvés. Il aurait tenté d'obtenir de manière violente que la victime lui fasse une fellation dans les toilettes de la discothèque et, suite à son refus, il l'aurait frappée et ensuite violée (sans préservatif). Le rapport ultérieur du médecin légiste indique des contusions sur certaines parties du corps de la victime qui confirment qu'il y aurait eu une lutte et aussi des lésions sur ses parties génitales  qui attestent du fait qu'il y a eu un rapport sexuel forcé. Le médecin a pu prélever des traces biologiques de la semence du supposé agresseur. 

Ce qui m'a étonné et qui n'est pas banal dans cette affaire c'est le piège tendu par la police à Dani Alvés pour le faire revenir en Espagne. C'est digne d'un polar.

Je vous explique.

Au moment où la justice espagnole devait lancer une procédure internationale contre Alves celui-ci se trouvait au Mexique dans son nouveau club de foot.

Il était évident que si l'Espagne avait lancé un mandat d'arrêt international contre lui pour viol celui-ci ne se serait jamais présenté devant la juge catalane d'autant plus qu'il n'existe pas d'accord d'extradition entre le Mexique et l'Espagne (pas plus qu'il n'existe d'accord entre le Brésil et l'Espagne).

Donc l'idée assez fine de la police catalane  ça a été que la justice ne révèle qu'une petite partie des faits reprochés en expliquant à l'avocat d'Alves que son client avait eu des gestes inappropriés confirmés par des témoins oculaires (des gestes qu'on pourrait qualifier d'abus sexuels comme toucher l'entrejambe de jeunes filles) et qu'il faudrait que Alves vienne en Espagne s'en expliquer pour mettre un terme à la procédure lancée contre lui.

Par ailleurs des infos ont été filtrées dans les médias espagnols pour faire croire à Dani Alves que la police ne possédait pas d'éléments consistants pour le confondre. Un reportage sur une chaîne TV espagnole expliquait par exemple que les caméras de la discothèque ont pu filmer l'aller et venue aux toilettes de Dani Alves pendant 41 secondes (en réalité les caméras révélaient un temps bien plus long qui confortait la version de la victime).

Je me résume. 

Il y a eu de la part de la police des informations filtrées et incomplètes pour inciter Alves à revenir en Espagne et à s'y sentir en sécurité. La police a presque fait faire aux médias un travail d'infox.

La mort de la belle-mère d'Alves le 13 Janvier en Catalogne est venue donner un dernier coup de pouce à la police catalane et a accéléré le retour du joueur.

Le stratagème a parfaitement marché et Dani Alves s'est fait piéger comme un collégien. Quelques jours avant sa comparution il s'était exprimé sur une chaîne TV espagnole pour se déclarer complètement innocent et c'est librement et de son plein gré qu'il a comparu devant la juge espagnole qui, elle, avait déjà entre les mains une enquête très complète et très solide.

Alves, qui ne se doutait pas de l'inculpation pour viol, a donné une première version des faits  pleine d'incohérences ce qui lui a valu d'être immédiatement incarcéré sans caution.

Là, au moment où je vous écris, Alves a changé d'avocat et il en est déjà à sa troisième version des faits, alors que la version de la victime n'a pas bougé d'un seul iota et qu'elle est confirmée par des témoins et par les caméras.

Maintenant c'est une partie judiciaire très dure qui va commencer pour Alves. S'il confesse et reconnaît les faits il encourt une peine de 4 à 6 ans...S'il ne reconnait pas les faits et qu'il est jugé coupable sa peine peut s'alourdir jusque 11 ans...

Je vous mets en lien un article espagnol un peu plus complet que vous pouvez éventuellement lire avec l'aide du traducteur google si vous ne comprenez pas le castillan.

Il faut noter aussi dans cette affaire le fait que la discothèque a dès le début appliqué un protocole de protection des victimes et que l'application de ce protocole a été déterminante pour aboutir à l'inculpation d'Alves.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2022 6 24 /12 /décembre /2022 08:46

Bonjour les amis,

La Coupe du Monde au Qatar est terminée et mon esprit ne veut retenir que ce qu'elle m'a apporté d'émotions et aussi de belles sensations esthétiques. 

Parmi tous les beaux gestes que j'ai vus, et Dieu sait s'il y en a eu, le deuxième but de M'Bappé en finale avec sa splendide volée qui remet les pendules à l'heure contre l'Argentine entrera dans l'histoire tout comme celle de Jean Michel Larqué en finale de la Coupe de France en 1975.

M'Bappé, meilleur buteur de cette Coupe du Monde,  a su se hisser à un niveau stratosphérique.

Regardez cette photo. Le geste est parfait, d'une grande pureté esthétique...Le football c'est aussi un Art et une Culture. Je suis sûr que Michel-Ange ou Leonardo da Vinci ou Maurice Béjart   seraient restés bouche bée s'ils avaient vu une telle action...

M'Bappé ou la beauté du geste...

Merci à M'Bappé qui aura été mon cadeau de Noël et qui m'aura permis, avec d'autres immenses joueurs français et étrangers, de vivre cette Coupe du Monde avec les yeux d'un enfant de 10 ans.

J'a vibré aussi avec les marocains, les croates, les japonais, etc...

J'ai souvent regardé les matchs avec mon fiston et celui-ci pouffait de rire quand il me voyait complètement épaté par des séquences de jeu vertigineuses, quand il y avait des enchaînement offensifs précis impliquant 3 ou 4 joueurs, avec un grand sens de l'anticipation....

Il me disait: " Papa, on voit bien que tu ne suis pas les championnats européens car, des séquences comme ça, il y en a toutes les semaines...".

J'adore voir des attaques rapides où le ballon est envoyé non pas là où se trouve le coéquipier, mais là où il se trouvera quelques fractions seconde plus tard. J'adore cette art de la dynamique et de l'anticipation qui exige un vrai esprit d'équipe.

Je terminerai ce court billet en vous souhaitant de passer une belle soirée de Réveillon et de bien profiter de cet esprit de Noël à vocation universaliste qui baigne dans les familles et qui va au delà du simple monde chrétien.

 

 PS: Avant de vous laisser j'aimerais partager avec vous un montage photo qui m'a bien fait rire, un montage réalisé par un internaute et qui circule sur facebook.

Voici ce qu'aurait donné la remise des trophées du Mondial si c'était l'académie des Oscars qui l'avait organisée...🤣

M'Bappé ou la beauté du geste...

PS nº 2: Ça a été très pénible et très gênant de voir Macron qui tente de s'approprier l'événement et qui ne laisse pas les joueurs vivre leur défaite en groupe, entre eux...C'est juste une question de respect et de décence ! Macron qui va consoler M'Bappé ostensiblement en mondiovision devant toute la planète c'est, quelque part, tenter de s'approprier une partie de sa gloire...😤

M'Bappé ou la beauté du geste...
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2022 4 22 /12 /décembre /2022 08:27

Bonjour les amis,

Hier j'avais publié un billet  dans lequel je me scandalisais de la passivité de la FIFA et de Gianni Infantino face aux manifestations de racisme des supporteurs argentins et face au comportement peu respectueux de certains joueurs de la sélection argentine.

La passivité des dirigeants de la FIFA a eu comme premier effet de ne pas mettre un coup d'arrêt définitif à ces comportements honteux. Hier sur la plateforme de  l'autobus qui défilait dans les rues de Buenos Aires les joueurs ont paradé avec une poupée à l'effigie de M'Bappé.

Là, je ne parle pas de supporteurs exaltés mais de joueurs.

Parader dans une capitale avec une poupée à l'effigie de l'adversaire vaincu ça dépasse l'entendement. Jamais on n'a vu ça dans toute l'histoire du foot.

Est-ce une équipe de foot qui a gagné un titre ou une armée romaine triomphante qui humilie l'adversaire vaincu ?

Déclaration de Jean-Michel Larqué

Déclaration de Jean-Michel Larqué

La première question qui me vient à l'esprit concerne Messi. Le capitaine argentin (qui joue avec M'Bappé au PSG) est dans l'autobus et ne freine pas le comportement honteux de ses coéquipiers.

Messi démontre qu'il n' a pas la catégorie, l'étoffe ou la classe d'un capitaine comme  Beckenbauer, Pelé, ou Platini... C'est encore un gamin finalement très immature, et son esprit n'est pas à la hauteur de son talent footballistique, et ne le sera jamais. Pauvre Messi ! On ne peut pas lui demander plus que ce qu'il a à offrir.

Mais ma stupéfaction provient de la passivité de la FIFA.

Oú est Gianni Infantino ?...est-il tombé dans le coma ?

J'ai fait des recherches ce matin sur le net pour trouver une réaction mais il n'y a rien. Que dalle !

Jean Michel Larqué dit que les dirigeants de la FIFA n'ont aucun sens de l'honneur, mais en fait c'est bien pire. Ils n'ont aucun sens des responsabilités.

La FIFA ne réagit pas tant qu'il n'y a pas une expression populaire massive de rejet ou tant qu'elle ne perd pas de l'argent.

Incapables de prendre les devants...incapables de voir l'énorme problème que leur pose le comportement de l'équipe argentine qui défie tous les principes éthiques du sport.

Théoriquement, dans un monde normal, on devrait tous se dire que la fédération de football argentine va avoir un gros problème avec la FIFA.

Or aujourd'hui c'est l'inverse qui se produit. La FIFA a un gros problème avec la fédération argentine.

Ce comportement de l'équipe argentine et de leurs supporteurs nous ramène aux heures sombres de l'humanité: au chauvinisme, à l'esprit patriotique guerrier, au suprémacisme, au racisme aussi.

Bref, à tout le contraire des valeurs que le sport devrait inculquer. 

Si la FIFA avait réagi en temps et en heure la parade de la honte d'hier n'aurait pas eu lieu.

Infantino essaiera peut-être de récupérer le tir dans les jours qui viennent mais c'est trop tard. Il a raté le coche....Le mal est fait...les images resteront gravées dans nos esprits pour toujours.

Certains des joueurs sont comme des enfants, très immatures. Or, les enfants c'est quand ils commettent des mauvaises actions qu'il faut les reprendre...pas 5 jours après...

Et ça c'était la responsabilité du capitaine de l'équipe. de tout le staff, de la fédération argentine et de la FIFA.

PS: un peu hors-sujet et afin d'essayer de ne pas perdre ma bonne humeur.

Hier 2 supporteurs se sont jetés d'un pont sur l'autobus des joueurs. L'un a rejoint Messi, l'autre est tombé du bus et a failli rejoindre Maradona...🤣 Heureusement il ne s'est rien fait de grave🙏.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2022 3 21 /12 /décembre /2022 08:29

Bonjour les amis,

En marge des matchs de la coupe du Monde 2022 j'ai découvert ces jours-ci des documents affligeants sur le comportement de certains supporters argentins entonnant un chant raciste contre M'Bappé et sur l'incroyable complaisance d'une chaîne de télévision argentine. Regardez la vidéo ci-dessous. Le journaliste de cette chaîne  met bien du temps à réagir et à interrompre l'émission. 

En voyant ce document vidéo je me suis d'abord souvenu d'un ami originaire de Buenos Aires qui m'avait  raconté par le menu le contenu des chants des supporters lors des rencontres en Argentine entre River Plate et Boca Junior (premier club de Maradona). L'utilisation de la race ou du pays d'origine pour insulter les joueurs étaient monnaie courante (je vous parle d'il y a 50 ans...mais apparemment ça continue encore en 2022). Par exemple les supporters de River Plate traitaient ceux de Boca Junior de "bolitas", ce qui en argot espagnol veut dire de forme très péjorative "bolivien"...

Ce document vidéo est diffusé également en espagnol sur les réseaux sociaux et si la FIFA est un peu curieuse elle se rendra compte qu'il y a plein de réactions de sympathie d'internautes argentins (mais pas seulement...il y a toute la fachosphère aussi) pour applaudir ces chants racistes, chauvins, suprémacistes et homophobes d'une incroyable bêtise et vulgarité.

Parmi les réactions de ces internautes je note pour certains, un profond suprémacisme blanc car ils croient que leur supériorité est dans leur "sang" au sens littéral. Nous voila subitement retombés aux heures les plus noires du XX ème siècle avec des chants qui n'ont rien à envier à ceux des nazis.

Et là on se pose plein de questions.

Que fait la fédération argentine de football pour éradiquer de tels comportements?

On voit bien sur la vidéo qu'il ne s'agit pas de vieux beaufs d'un autre temps mais plutôt de jeunes crétins très ringards, ce qui est plutôt inquiétant

Que font les joueurs de l'équipe nationale et le staff pour se désolidariser ?...pas grand-chose...pire, certains joueurs de cette sélection donnent eux-mêmes le mauvais exemple et encouragent leurs supporters dans les pires outrances.

Regardez de quelle manière le gardien argentin  célèbre son trophée sur le podium au Qatar. Un geste obscène, machiste et phallique, en direction des français, un geste d'une incroyable immaturité qui n'a pas besoin de traduction...âge mental du gardien approximativement de 5 ans !

Qatar 2022 ou quand le racisme et le suprémacisme font débat...

Et que fait la FIFA?

La fédération a mis depuis des années la lutte contre le racisme comme une de ses priorités et les comportements que je dénonce ruinent des années d'efforts contre ce fléau.

Va t'elle rester les bras croisés ?

Va t'elle infliger, comme elle l'a fait à Diego Simeone pour un geste similaire,  une amende risible de 20 000 euros au gardien?...une amende risible au vu de ce que gagnent les joueurs.

Je profite de mon billet pour désamorcer aussi un faux-procès fait à la fédération argentine. Le WASHINGTON POST s'est ému à travers un article de l'absence de joueurs noirs au sein de l' Albiceleste. Elle l'avait déjà fait il y a 10 ans. L'auteure de l'article Erika Denise Edwards parle même de " construction de nation blanche".

Ce à quoi les argentins peuvent répondre facilement. Leur pays a été colonisé et n'a pas été colonisateur. Par ailleurs un recensement indique que 1% de la population est noire donc il ne faut pas s'étonner de la blancheur de l'équipe.

Je me permets d'aller plus loin. Le problème est peut-être inversé. Didier Deschamps a selectionné 9 joueurs  qui sont ethniquement d'origine européenne sur un total de 29.

Il y a en France une sous-représentation blanche anormale et donc une discrimination  qui s'explique peut-être par le fait que dans les centres de formations les responsables tendent à privilégier, à tort, certains gabarits et certaines physiologies. Or, les japonais, par exemple, ont démontré durant la compétition qu'il n'est pas nécessaire d'être taillés comme des armoires pour gagner contre les plus fortes équipes mondiales.

Griezmann raconte qu'il a eu des difficultés en France car il était jugé trop petit. Au club de Metz ils lui ont conseillé quand il était jeune de "grandir un peu et de revenir ensuite...". C'est finalement en Espagne que son talent a pu s'exprimer.

Enfin faut-il rappeler que Messi ne mesure que 1 mètre 69 ?

PS: ajout de dernière minute.

4 heures après avoir fini la rédaction de mon article je me rends compte que les conneries du gardien continuent avec des manifestations lamentables en Argentine...désespérant...pffff!!!!....

Infantino, oú es-tu ? Faudrait peut-être réagir !...😡😡😡

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2022 5 16 /12 /décembre /2022 06:46

Bonjour les amis,

La France a pas mal souffert lors de la demi-finale qui l'opposait au Maroc. Et pourtant à la mi-temps le score était de 1 à 0 mais il aurait pu être aussi de 3 à 0 s'il y avait eu plus d'efficacité du côté des bleus... 

En début de seconde mi-temps l'équipe de France a montré quelques points faibles en ayant les pires difficultés à contenir les attaques marocaines. L'absence de Upamecano et de Rabiot pour cause d'épidémie virale s'est faite sentir sur le terrain.

Griezmann omniprésent durant toute la rencontre France-Maroc...

Griezmann omniprésent durant toute la rencontre France-Maroc...

Voici un article qui aborde les problèmes tactiques de cette rencontre de haut niveau :

Je voudrais reprendre une partie de l'article.

"Les Lions de l’Atlas ont d’ailleurs concentré 54% de leurs offensives sur ce flanc, et sans une charnière Varane-Konaté impériale, bien aidée par Koundé et Griezmann, la soirée aurait pu être différente. Difficile de ne pas prendre peur quand on sait que la finale verra cette zone occupée par un petit numéro 10 argentin capable de tout envoyer valser en un coup de patte ou un coup de rein, qui disputera certainement le match le plus important de sa vie."

Là où les marocains ont échoué les argentins verront peut-être la clé d'une possible victoire.

Réponse dimanche prochain à 16 heures.

Pour les pronostiqueurs c'est du 50-50...mais pour moi je continue de penser que la France dispose de meillleurs atouts pour remporter cette rencontre.

La seule chose que je crains c'est l'arbitrage.

Or il se trouve que durant les quarts et les demi-finales l'arbitrage est allé de mal en pis. J'en avais parlé dans mes billets précédents et je n'y reviendrai pas.

Et pour en remettre une dernière couche avant la finale, sachez que le Maroc vient de saisir la FIFA

 

Nous terminons ce Mondial sans une équipe dont on peut dire qu'elle domine outrageusement la compétition, donc le risque n'est pas mince que ce soit l'arbitre qui fasse la différence, que ce soit l'arbitre qui soit celui qui amène la victoire de l'une des deux équipes.

Les mauvaises langues affirment que ce mondial est un peu "arrangé" pour que l'Argentine et Messi emportent le titre tant convoité.

Quand on parle d'arbitrage il y a toujours des petites polémiques et ça, ça fait partie du foot...

J'espère que la victoire de Dimanche sera indiscutable et pas entachée d'une GROSSE polémique.

Une grosse polémique du genre " Ouverture du score sur un pénalty inexistant"...genre celui sifflé contre la Croatie et marqué par Lionel Messi qui ne demandait que ça...😣

 

Pour terminer sur une note d'humour, sachez qu'en Espagne ça charrie beaucoup les joueurs argentins après leur comportement pathétique (pour ne pas dire infantile) lors du match contre la Hollande.

Voici l'image du faux nouveau maillot de l'Argentine inspiré par les invectives de Messi.

Traduction approximative: " Qu'est-ce que tu regardes, connard?...Casse-toi et va voir ailleurs si j'y suis..."

Qatar 2022 ou quand les Bleus savent souffrir pour aller en finale...

Et puis les espagnols ont composé une petite chanson satirique rigolote qui passe dans les discothèques en ce moment...une chanson qui reprend les phrases polémiques de Messi.

Un peu de dérision ça ne fait pas de mal.

Revenons à la finale.

Dimanche prochain on espère que les 2 équipes vont tout donner, qu'elles vont nous régaler.

Et à l'issue du match, et quelle qu'en soit l'issue, il ne faudra pas oublier que le foot n'est qu'un jeu...

PS: Personnellement je vais un peu oublier le foot aujourd'hui et demain car j'ai deux concerts avec ma chorale...Chants de Noël...avec cette année 2 chansons ukrainiennes au répertoire dont celle-ci.

Et puis rappeler qu'à Noël on célèbre la venue du Messie...et non pas la venue de Messi...😁

PS nº 2:  Apparemment, on n'a plus trop de nouvelles du boycott...

Qatar 2022 ou quand les Bleus savent souffrir pour aller en finale...
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2022 3 14 /12 /décembre /2022 06:06

Bonjour les amis,

Le scénario de la demi-finale qui opposait l'Argentine face à la Croatie n'a pas été du tout celui qu'on espérait.

Voici le résumé.

Le match est démarré comme une partie d'échecs où les 2 équipes ont fait jeu égal avec un léger avantage pour la Croatie.

Pourtant en quelques minutes tout va se dénouer. Le gardien Livakovic est un peu malchanceux sur le pénalty qu'il concède et quelques minutes plus tard la défense croate est malchanceuse à nouveau car le renvoi du défenseur revient sur Julian Álvarez qui n'en demandait pas tant. 

2 buts en 5 minutes c'est sévère.

On se dit qu'en 2 ème mi-temps les croates vont jouer leur va-tout pour recoller au score et c'est là qu'arrive le but extraordinaire amené par une vertigineuse séquence personnelle de Lionel Messi qui arrive à déborder Gvardiol et offrir une splendide passe en retrait à Àlvarez.

A ce moment là c'est définitivement cuit pour les croates.

Les 2 premiers buts sont le résultat du travail collectif de l'équipe et le troisième est le fruit d'un exploit personnel.

Lionel Messi a réussi à démontrer en 5 secondes qu'il est capable à lui tout seul de faire la différence.

Tant mieux car cette  fois-ci on peut de nouveau parler de son football et non pas de son comportement lamentable lors du match précédent.

Tant mieux aussi car à 2 à 0 les argentins n'ont pas fermé la boutique et sont allés de l'avant pour accroître le score. Honneur au jeu offensif donc !

Le score final ne reflète pas la différence de niveau entre les 2 équipes mais le foot est un sport mathématiquement instable dans lequel les équilibres peuvent rompre parfois de manière brutale.

En tant que supporter des croates je suis bien évidemment déçu par ce scénario à sens unique très sévère pour Luka Modric et ses camarades. Ça a été une élimination sans suspense.

Par contre on se retrouve avec une Argentine qui ira en finale de manière brillante, indiscutable et qui y arrivera donc dans les meilleures dispositions en ce qui concerne la confiance du collectif.

Enfin, faut-il rappeler que Lionel Messi a tout gagné dans sa vie sauf une Coupe de Monde. Le 18 Décembre à 16 heures il a rendez-vous avec son destin.

Ce soir nous saurons qui de la France ou du Maroc affrontera cette équipe d' Argentine qu'on a enfin retrouvé au cours de cette demi-finale au score sans appel.

 

PS: L'arbitre italien Daniele Orsato semblait bien sûr de lui au moment d'indiquer son pénalty. Le VAR ne l'a pas poussé à confirmer sa décision en allant visionner les images des caméras, ce qui me paraît incroyable sur une telle rencontre, avec un tel enjeu, et sur une action si difficile à juger.

Pourtant nous sommes plus d'un à douter. L'ex-gardien espagnol international Iker Casillas dit que Livakovic ne peut éviter le contact avec Álvarez, et que c'est celui-ci qui provoque astucieusement le péno.

L'ex-arbitre Felipe Ramos dit que le pied droit du gardien est en appui, qu'il n'y a pas de croc-en-jambes et que le choc avec Álvarez est inévitable par inertie...et moi, je pense comme lui. Je n'aurais pas sifflé ce pénalty.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2022 2 13 /12 /décembre /2022 15:30

Bonjour les amis,

En attendant le choc Argentine-Croatie de ce soir, je vous raconte deux petites mises en boîtes rigolotes et  sympas de Maradonna.

Commençons par la fois où le sélectionneur argentin Carlos Bilardo a expliqué à Maradonna qu'il n'emmènerait pas le joueur Claudio Caniggia au mondial de 1990.

Réponse de Maradonna à Bilardo à 23 secondes sur la vidéo ci-dessous ...

"Ok nous serons deux à ne pas venir !".... " OK somos dos ! "

Plus camarade et plus solidaire que Diego tu meurs. Diego imite sur la vidéo Bilardo interloqué qui remonte et réajuste sa cravate et revient complètement sur sa décision. Evidemment l'entraîneur argentin ne pouvait pas se passer de Maradonna. Circulez y'a plus rien à discuter...Par ailleurs Caniggia avait fait un très bon mondial. 

La 2 ème intervention rigolote  de Maradonna qui date d'il y a 10 ans c'est quand il raconte comment réagissait à l'époque Cristiano Ronaldo quand il marquait un but.

Voila ce que dit Maradonna:

Les autres joueurs, quand ils marquent,  éclatent de joie et la partagent avec leurs camarades, mais Ronaldo te regarde d'un air de dire.

Eh mec ! Ce but là y' a personne capable de le faire...

"Eh no lo hace nadie esto....à 51 secondes sur la vidéo ci-dessous.

Como si nadie hubiese hecho un taco en su vida...Comme si personne d'autre n'avait marqué un but dans sa vie...Comme si c'était lui l'inventeur ...🤣

J'ai essayé de traduire grosso-modo en français les 2 interventions de Maradonna mais ceux qui comprennent l'espagnol seront pliés en deux en regardant les vidéos !

A noter, pour ceux que ne comprennent pas l'espagnol, qu'il y a aussi les mimiques rigolotes de l'immense Diego qui était aussi un bon boute-en-train.

Sur ce, bonne demi-finale Argentine - Croatie à toutes et à tous.

Et que le meilleur et le plus méritant gagne.

PS: Je dédie ce court billet à L'Hatem qui pourra savourer les 2 vidéos en version originale.😉

PS nº 2: Le comportement des joueurs argentins lors du quart de finale contre les Pays-Bas a déchaîné tellement de commentaires indignés dans la planète foot que je suis sûr que ça va conditionner et influencer certains paramètres du match de ce soir.

D'une part les argentins en début de rencontre vont être probablement moins rugueux, ou moins rouspéteurs avec l'arbitre. Ils vont essayer de racheter un peu leur image très détériorée (ils le savent et n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux-mêmes).

D'autre part l'arbitre de ce soir est maintenant prévenu après la rencontre Pays-Bas- Argentine et il n'aura aucune envie que le match lui file entre les mains. Ça peut influencer sa manière d'arbitrer notamment en début de partie.

Ce quart de finale contre les Pays-Bas restera dans les esprits de tout le monde au moment du coup de sifflet de ce soir. 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2022 1 12 /12 /décembre /2022 11:40

Bonjour les amis,

En attendant les demi-finales de mardi et de mercredi j'aimerais revenir un peu sur le comportement des joueurs argentins lors du quart de finale Pays Bas - Argentine.

J'avais écrit ceci dans un précédent billet:

"J'avais pronostiqué la victoire de l'Argentine mais l'attitude belliqueuse de leurs joueurs m'a tellement agacé que j'en suis venu à espérer la qualification des hollandais. Ça m'arrive de changer de camp en cours de match et ce fût le cas hier.

L'arbitre qui pardonne un premier jaune à Messi, un Messi qui par ailleurs s'évertuait à tomber au moindre contact. Une vraie danseuse, une ballerine...pire que Sterling chez les anglais...pffff ! Et l'arbitre prêt à tout lui acheter...

Pluie de cartons donc de la part d'un arbitre qui ne gère pas bien son match et énorme altercation entre joueurs au moment où Leandro Paredes a joué les pyromanes de service en taclant violemment Nathan Aké.

Mateu Lahoz a distribué 14 cartons sur l'ensemble de la rencontre mais, surtout, n'a pas su mettre un terme aux simulations et aux provocations argentines...

De mon point de vue les argentins ont pourri le match.

Alors, rien que pour ça, j'espère que la Croatie viendra mettre un terme au parcours de l'Albiceleste...

Le 13 Décembre à 20 heures je remettrai un petit cierge pour Luka Modric et ses camarades..."

http://alea-jacta-est-ex-posteur.over-blog.com/2022/12/qatar-2022-ou-le-temps-des-larmes-pour-le-bresil.html

 

Quand j'avais écrit ces lignes, je n'avais pas encore tout vu. Je n'avais pas vu le geste moqueur de Messi après avoir marqué son pénalty envers l'entraîneur Louis Van Gaal, un geste puéril qu'il est allé faire juste devant lui...Là,  à ce moment-là, on n'est plus dans un mondial mais plutôt à l'école maternelle.

Qatar 2022 ou quand les joueurs argentins ont un comportement lamentable...

Mais ça ne s'est pas arrêté là. Messi s'est aussi dirigé vers l'entraîneur hollandais à la fin du match pour lui dire de fermer sa bouche (ou plus exactement de fermer sa g....), avec une mimique très expressive.

Plus tard, alors qu'il répond à un journaliste il insulte un joueur hollandais qui passait par là. Du genre:

" Casse-toi, connard".

Vous pourrez voir ces scènes lamentables sur les vidéos du lien ci-dessous. On peut apprécier les mines interloquées de Van Gaal et de son assistant l'ex-joueur Edgar Davids. Ils se demandent tous les deux quelle mouche a piqué Messi ?

Ce comportement de l'astre argentin en fin de carrière est d'autant plus dommageable qu'il ne nous avait pas habitué à ça. Je le préférais quand il était discret et taciturne.

Pour ceux qui ont suivi le match ces scènes sont surréalistes car ce sont bien les hollandais qui ont été pénalisés par un très mauvais arbitrage et qui auraient des motifs pour se plaindre.

J'ai gardé le pire pour la fin. Des images que je n'avais pas vues et que j'ai découvert hier.

A la fin de la séance des tirs au but les joueurs argentins Otamendi, Paredes et Molina vont se moquer et aller narguer les hollandais éliminés comme on peut s'en rendre compte sur les 2 photos ci-dessous.

Qatar 2022 ou quand les joueurs argentins ont un comportement lamentable...
Qatar 2022 ou quand les joueurs argentins ont un comportement lamentable...

Alors là c'est le comble ! Ils sont allés faire des pieds de nez à l'adversaire.

De nouveau les joueurs argentins nous ramènent à l'école maternelle. Ils sont vraiment pathétiques, minables...et tellement ringards !

Ce manque de respect est époustouflant, et inadmissible dans une Coupe du Monde.

Dans toutes les écoles de sport les formateurs apprennent aux jeunes à respecter l'adversaire et ce comportement vulgaire, primitif, irrespectueux et parfaitement censurable des argentins n'a pas sa place dans la plus grande des compétitions et a de quoi faire gerber...

Si les joueurs se comportent de cette manière imaginez ce que ça peut engendrer ensuite au niveau des supporters.

Je ne sais pas si la FIFA compte prendre une sanction qui soit au moins symbolique mais elle devrait le faire.

Peu importe. Mardi il y a un quart de finale et j'espère que les croates les sortiront de la compétition.

Je n'ai qu'une seule envie. Que l'Albiceleste disparaisse du tableau car ils ne font honneur ni au sport, ni au football...

PS: La FIFA n'a pas réagi au comportement des argentins mais par contre elle ouvre une enquête sur les 4 joueurs uruguayens qui s'en sont pris à l'arbitre et à ses assistants à la fin de la rencontre contre le Ghana.

Décidément les sud-américains vont finir par se gagner une sale réputation.

Quant à la FIFA il lui faut remettre de l'ordre dans la maison.

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2022 7 11 /12 /décembre /2022 10:28

Bonjour les amis,

Le mondial du Qatar ne déçoit pas. Là où j'avais prévu une surprise en quarts de finale il y en a eu deux.

Après l'élimination du Brésil par la Croatie, c'est le Maroc qui a fait sensation hier après-midi en éliminant le Portugal.

Pourtant le Maroc avait préalablement gagné 2 à 0 contre la Belgique, et éliminé les espagnols en huitièmes aux tirs au but. Ils étaient attendus et les lusitaniens savaient par avance qu'il fallait prendre cette équipe très au sérieux.

Hier en suivant le match, je me suis dit que les portugais menés 1 à 0 avaient 50 minutes devant eux pour revenir au score. On ne peut pas dire qu'ils n'aient pas tout tenté. On ne peut pas dire que l'entraîneur  Fernando Santos ait commis une grosse erreur de coaching. Il avait fait assez tôt les changements nécessaires pour recoller au score. Hier il y a eu un gardien marocain très en forme et, par ailleurs, un nombre important de tirs portugais non cadrés.

Normalement sur 50 minutes on se dit que ça va rentrer, ça va égaliser...mais hier ça n'a pas marché.

Sans vouloir enlever le moindre mérite à l'équipe du Maroc qui a tout donné, le scénario d'hier laisse perplexe. Cherchez l'erreur !

Ronaldo doit méditer amèrement en ce moment. C'était son dernier mondial et il est sorti d'une manière un peu déconcertante. Il n'aurait jamais imaginé un tel scénario.

Ce que j'ai apprécié dans ce match c'est que, contrairement à ce qui était à craindre, le jeu ne s'est pas pourri hier. Le jeu s'est durci mais les portugais sont allés de l'avant de manière propre sans douter qu'ils allaient égaliser tôt ou tard.

L'autre quart de finale qui opposait l'Angleterre à la France m'a laissé une sensation bizarre et contrastée.

Un mélange de chaud-froid...

Bien évidemment je me réjouis de la qualification des Bleus que je crois méritée.

Mais il y a deux éléments qui m'ont troublé.

1- L'arbitrage de Sampaio qui est resté incompréhensible pour moi durant les 90 minutes du match. Je n'ai rien compris à sa façon de pardonner certaines fautes et d'en sanctionner d'autres qui me paraissaient très légères. J'ai eu l'impression que Sampaio sortait d'une autre planète. Je ne comprenais rien à ses décisions.

Il était tellement à côté de la plaque que le VAR a dû intervenir pour lui expliquer qu'il y avait un deuxième pénalty.

Notons que sur le premier but français Sampaio ne siffle pas une faute préalable de Upamecano sur Saka.

Ce genre d'erreur ça vous change le scénario d'un match.

Cet arbitrage a dû déconcerter les anglais.

Voici ce que dit l'ex-jouer Gary Neville qui qualifie l'arbitrage de Sampaio de "blague absolue".

La presse catalane également s'est faite écho de la mauvaise qualité de l'arbitrage.

2.- Il y a eu durant la rencontre de longs moments où les anglais ont dominé l'équipe de France et se sont montrés très dangereux mais ça ne s'est pas traduit au tableau d'affichage...

Donc hier la France a été plus réaliste ou alors elle a été davantage en réussite que l'Angleterre.

La nouvelle rassurante c'est que l'équipe de France a montré de grandes possibilités offensives et un jeu varié qui ne se limitent pas à des percées foudroyantes de M'Bappé (qui n' a pas fait grand chose hier).Ça partait souvent de Griezmann qui a envoyé de très bonnes passes à ses partenaires. Quand les Bleus attaquent ils impressionnent et le danger n'est pas facilement lisible ou prévisible, comme le démontre le premier but.

 

Quelles leçons tirer des quarts de finale au Qatar ?

Résumons-nous à l'issue de ces quarts.

Il n'y a pas une main-mise absolue de l'Europe sur la compétition et le mot "mondial" garde son sens.

L'Afrique et le continent américain seront représentés en demi-finale.

Le Brésil, grand favori est éliminé et c'est maintenant la France qui fait figure d'épouvantail et qui tient le rôle de la Canarinha dans la compétition.

Avant que les Bleus n'arrivent en finale il faut rencontrer le Maroc et je ne doute pas que Deschamps va se repasser à la loupe le match Maroc-Portugal. Le duel de l'équipe de France contre le Maroc sera différent de celui qui vient de l'opposer à l'Angleterre.

Deschamps n'a aucune envie de se faire piéger et enfermer comme Fernando Santos.

Les marocains ont une défense très solide et savent lancer des attaques très rapides. Un jeu très vivace qui devrait séduire Diego Simeone. Les marocains ne sont pas obsédés par la possession du ballon...Pour faire une métaphore à deux balles, la France c'est le brillant Réal Madrid d'Ancelotti et le Maroc l'Atletico de Madrid de la grande époque.

A suivre donc...

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2022 6 10 /12 /décembre /2022 08:28

Bonjour les amis,

Les résultats des deux premiers matchs de quart de finale du mondial au Qatar sont venus confirmer mes derniers pronostics avec, notamment, l'élimination surprise du Brésil par la Croatie.

Je vous avais fait part dans me billets antérieurs de mon extrême agacement provoqué par l'attitude infantile et irrespectueuse de l'équipe du Brésil et de son staff vis-à-vis de la Corée du sud.

J'avais écrit plus tard au sujet du quart de finale Croatie-Brésil.

" Le Brésil est grand favori mais je crois que les croates ont largement les moyens de les sortir de la compétition. A mon avis la Canarinha ne dansera pas la samba à la fin du match..."

 

Le match d'hier a confirmé mes intuitions. Sur le papier le Brésil est plus fort mais une équipe de foot ce n'est pas qu'une somme de talents.

Le choix tactique de l'entraîneur  croate a été judicieux. D'abord et avant tout être rigoureux en défense, bien organisés sur le terrain, et essayer de placer une bonne attaque quand c'est possible. Une partie d'échecs...

0-0 à la mi-temps c'était déjà un bel exploit pour les croates.

Voici le résumé du match qui a été très intense et qui s'est terminé par les tirs au but.

Je suis triste pour Marquinhos qui rate son péno mais, mais pas mécontent de voir le Brésil sorti par un petit pays, et qui plus est, un petit pays européen.

 Neymar nous a fait en moins d'une semaine deux numéros enfantins et ridicules: Jean qui rit (contre la Corée) et Jean qui pleure (contre la Croatie)...

Neymar contre la Corée du Sud...

Neymar contre la Corée du Sud...

Neymar éliminé par la Croatie et qui pense qu'il va devoir affronter Strasbourg dans 15 jours...

Neymar éliminé par la Croatie et qui pense qu'il va devoir affronter Strasbourg dans 15 jours...

Qatar 2022 ou le temps des larmes pour le Brésil...et pour les Pays-Bas...

Le Brésil avait la plus grosse équipe mais ils sont dehors. Bain de réalité et une petite leçon de modestie et d'humilité pour ces grands joueurs dont certains d'entre eux doivent mûrir encore dans leur tête (pour d'autres c'est trop tard...).

Venons-en maintenant à l'autre quart qui a vu la qualification de l'Argentine au cours d'un match heurté et marqué par un arbitrage plus que critiquable.

Voici le résumé sur ce lien.

 

J'avais pronostiqué la victoire de l'Argentine mais l'attitude belliqueuse de leurs joueurs m'a tellement agacé que j'en suis venu à espérer la qualification des hollandais. Ça m'arrive de changer de camp en cours de match et ce fût le cas hier.

L'arbitre qui pardonne un premier jaune à Messi, un Messi qui par ailleurs s'évertuait à tomber au moindre contact. Une vraie danseuse, une ballerine...pire que Sterling chez les anglais...pffff ! Et l'arbitre prêt à tout lui acheter...

Pluie de cartons donc de la part d'un arbitre qui ne gère pas bien son match et énorme altercation entre joueurs au moment où Leandro Paredes a joué les pyromanes de service en taclant violemment Nathan Aké.

Mateu Lahoz a distribué 14 cartons sur l'ensemble de la rencontre mais, surtout, n'a pas su mettre un terme aux simulations et aux provocations argentines...

De mon point de vue les argentins ont pourri le match.

Alors, rien que pour ça, j'espère que la Croatie viendra mettre un terme au parcours de l'Albiceleste...

Le 13 Décembre à 20 heures je remettrai un petit cierge pour Luka Modric et ses camarades...

Luka est devenu mon petit joueur fétiche durant cette compétition. Je me régale de le voir mener ses troupes à l'assaut des buts adverses.

Hier dans une interview accordée à une télé espagnole il disait que personne ne les donnait favoris et qu'il était ravi de déjouer les pronostics.

PS:  2 matchs le même jour qui terminent aux pénaltys, ça fait 2 h 50 min + 2 h 58 min = 5 h 48 min de spectacle sportif. C'est un peu la folie. J'étais assez épuisé par tant d'émotions...J'ai rarement vécu des journées aussi intenses qu'hier. J'aurais préféré un seul quart de finale par jour mais il y a des impératifs d'équité entre équipes qui empêchent de tels calendriers.

Partager cet article
Repost0