Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 22:20

Rebonsoir les amis,

J' ai éteins la télé..Je ne veux plus voir ces images de souffrances,de corps mutilés, de cris, de bruits et de fureurs.

Bruxelles c' est la ville de ma jeunesse.Je prenais le train pour arriver gare du Midi et ensuite aller voir les concerts Rock au Forest national...Jethro Tull, Peter Gabriel, Frank Zappa, etc...

J' ai toujours aimé le public de Bruxelles.

Je me souviens d' avoir trébuché à la sortie d' un concert sur un sac plein de billets de banques.

Je me souviens d' une jeune bruxelloise, blonde comme les blés et sentant le patchouli qui m' a sauté au cou, en larmes,ravie d' avoir retrouvée son petit trésor.

Bruxelles c' était aussi l' une des plus belles chansons de Dick Anngarn....1974...une ville qui lui produisait des sensations fortes et contradictoires.Une ville qui ne le laissait pas indifférent et avec laquelle il faisait des infidélités à Paris.

Bruxelles attends-moi j' arrive...bientôt je prends la dérive.

Un beau vers qui résonne étrangement en moi ce soir...

Bruxelles ma belle

Je te rejoins bientôt aussitôt que Paris me trahit
Et je sens que son amour aigrit
Et puis
Elle me soupçonne d'être avec toi le soir
Je reconnais c'est vrai tous les soirs dans ma tête
C'est la fête des anciens
combattants d'une guerre
Qui est toujours à faire


Bruxelles attends-moi j'arrive
Bientôt je prends
La dérive

Michel te rappelles-tu de la détresse de la kermesse de la gare du Midi?
Te rappelles-tu de ta Sophie qui ne t'avait même pas reconnu?
Les néons, les Léon, les noms de Dieu, sublime décadence la danse des panses,
Ministére de la biére
Artére vers l'Enfer
Place de Brouckere

Bruxelles attends- moi j'arrive
Bientôt je prends
La dérive

Cruel duel celui qui oppose Paris névrose et Bruxelles abruti qui se dit que bientôt
Ce sera fini
L'ennui de l'ennui
Tu vas me re
voir Mademoiselle Bruxelles
Mais je ne serai plus tel que tu m'as connu
Je serai abattu courbatu combattu
Mais je serai venu

Bruxelles attends, j'arrive
Bientôt je prends
La dérive

Paris je te laisse mon lit

Partager cet article
Repost0