Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2018 5 20 /07 /juillet /2018 08:19

Bonjour les amis,

Avant de vous parler de ma manière de célébrer la victoire des Bleus, j' aimerais faire un petit retour en arrière et vous rappeler que l' expatrié que je suis a vécu cette compétition de manière très particulière, loin des coups de klaxons et de l' effervescence des festivités gauloises.

Je me suis préparé lors de chaque match des Bleus de manière très professionnelle, intérieure, en étant mentalement très absorbé par l' objectif à atteindre, et en partageant à distance la concentration des joueurs de l' équipe de France.

Le jour de la victoire contre l' Argentine j' étais à Novelda, participant à une rencontre entre chorales, et à la fin du récital, lors du buffet froid offert par nos hôtes, je les ai gratifié d' une belle  Marseillaise interprétée à capella...

J' ai fait pareil que Macron. D' un seul coup cette victoire était la mienne, comme si c' était moi qui avait marqué chacun des buts...

Quand je m' approprie sans complexes la victoire des Bleus...

Plus on avançait dans la compétition, et plus j' étais dans la peau des joueurs et de l' entraîneur, partageant leur grande concentration avant chaque rencontre couperet.

A tel point que la veille de la finale, j' ai pris congé vers minuit de membres de ma famille en vacances dans ma région, en leur disant:

" Excusez-moi, mais il faut que je rentre... demain j' ai un gros match..."

Oui, je voulais être parfaitement en forme pour cette finale que nous avons finalement gagné.

Hier soir, lors d' une répétition avec ma chorale, deux camarades espagnoles que je n' avais pas vu mardi dernier sont venues me féliciter. J' ai accepté de bon gré leurs compliments chaleureux et affectueux, et à la fin de la répétition, et en guise de remerciements, je leur ai interprété une chanson française pour célébrer cette victoire. Pour ne pas me répéter, et ne pas chanter une deuxième fois la Marseillaise, je leur ai interprété la première strophe du Chant du départ, qui est, comme chacun sait, un chant révolutionnaire exalté à la gloire de la République attaquée par les maisons royales européennes de l' époque.

La victoire en chantant

Nous ouvre la barrière

La liberté guide nos pas..."

Qu' est-ce que ça m' a fait du bien de chanter ça pour mes amis espagnols qui ne connaissaient pas cette chanson ! Merci les Bleus de m' avoir offert ce moment de grâce !

Sachez par ailleurs que je chante toujours ce type de chanson au premier degré, comme un vrai acteur de théâtre, animé par la même foi que ceux qui l' ont composé et vibrant d' une profonde ardeur républicaine.

 "La République nous appelle,

Sachons vaincre ou sachons périr.:

Un Français doit vivre pour elle

Pour elle un français doit mourir !..."

Alors il se trouve que dimanche prochain nous donnerons un concert à Vergel ( qui est petite localité voisine de la mienne ) en compagnie d' une autre chorale venue d' Oliva.

Quand je m' approprie sans complexes la victoire des Bleus...

Et ma camarade Blanca ( membre de notre chorale) m' a dit qu' elle avait invité des amis français et qu' elle aimerait bien que je leur interprète cette VICTOIRE EN CHANTANT.

On verra. Ce n' est pas exclu. Mais il ne faudra pas me pousser deux fois pour que j' entonne le Chant du Départ...

Vous le voyez les amis, les effets euphoriques de cette Coupe durent longtemps, et moi, j' en profite éhontément.

Mais c' est normal...je me suis tellement donné...cette victoire est un peu la mienne aussi.  😂

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 11:31

Bonjour les amis,

Pas le temps d' écrire aujourd' hui.

Je voudrais simplement partager avec vous mon plaisir de voir arriver 2 des 3 plus belles équipes de ce mondial en finale ( la troisième c' était la Belgique...).

France-Croatie, on en rêvait et c' est devenu une réalité.

Voici une collection de belles images qui ont marqué la qualification de ces deux magnifiques équipes.

Stade de la finale à Moscou

Stade de la finale à Moscou

Soyez grands !
Soyez grands !
Soyez grands !
Soyez grands !
Soyez grands !
Soyez grands !
Soyez grands !

Afin de vous installer dans l' état d' esprit qui doit habiter tous ces grands joueurs je vous remets un autre lien de Pavarotti avec son VINCERÓ lancé trois fois de manière triomphante à 2 minutes 33 secondes.

C' est ça que moi j' écouterais dans mon casque avant d' entrer sur la pelouse d'une finale de Coupe du Monde si j' étais dans le peau de ces champions !

Ne me reste plus qu' à espérer que la finale soit flambloyante, avec beaucoup de buts et que, quelque soit le résultat, le football en sorte grandi.

Que les joueurs nous fassent vibrer et qu' ils y prennent eux-mêmes beaucoup de plaisir.

LET' S GOAL !!!

Note de l' auteur: j' ai écrit que la Belgique était dans les trois premières équipes avant que le match contre l' Angleterre ne confirme la 3 ème place des belges...En fin de match, il nous ont fait une magnifique démonstration à la brésilienne avec de beaux mouvements d' attaques collectifs. Du caviar que c' était...

Partager cet article
Repost0
15 juin 2018 5 15 /06 /juin /2018 15:47

Bonjour les amis,

 Finis les matchs amicaux préparatoires du Mondial 2018. Hier le coup d' envoi de cette coupe du Monde 2018 a été donné pour notre plus grand plaisir.

Le match inaugural entre la Russie et l' Arabie Saoudite s' est terminé sur un score fleuve de 5 à 0, dont deux buts marqués durant les 3 minutes d' arrêts de jeu. Ce fut un match agréable dans lequel la Russie a surclassé cette sympathique équipe saoudienne.

Aujord' hui, je viens de voir le dernier quart d' heure du match Egypte- Uruguay, et là on se dit que c' en est bien fini des matchs amicaux. Beaucoup d' intensité  de la part des uruguayens.

Mohamed Salah, attaquant vedette de cette équipe des pharaons, n' a pu faire son entrée en jeu car il n' est pas encore complètement remis de la blessure au bras dont il a été victime lors de la finale de la coupe d' Europe de la Champion's league.

La Céleste a finalement fait céder la défense égyptienne à la 90 ème minute par une tête puissante de Jimenez reprenant un coup franc de Carlos Sanchez.

Quelques minutes auparavant le gardien égyptien El Shenawy avait sauvé son équipe en déviant une magnifique reprise de volée de Cavani.

Oui, cette fois-ci c' est sûr... le mondial est bien lancé...

Parlons un peu de l' arbitrage maintenant.

A la 86 ème minute Fahti a commis une faute sur Cavani, offrant une belle occasion de but aux Uruguayens. J' ai pu apprécier, au passage, avec quel art consommé Cavani s' étire de tout son long, " se jette à la piscine", " plonge" pour obtenir une faute. Là, on se dit que ça fait encore partie du petit théâtre qui est admissible chez un joueur pour obtenir une faute...

Mais à la minute 94, l' arbitre a mis un carton jaune à Hegazy pour une faute sur Suarez qui en a fait des tonnes... comme à son habitude.

Là, j' ai tout de suite reconnu le style de Suarez, grand simulateur devant l' éternel, qui vient de nous faire un de ses numéros auxquels sont habitués tous ceux qui le suivent au Barça...

Regardez-le...Il fait plus de tonneaux que la voiture de Michel Piccoli dans LES CHOSES DE LA VIE...il fait plus de tours sur lui-même qu' un poulet dans un rôtissoir électrique.

Alors, je crois que les arbitres devraient se préparer sérieusement, et qu' ils devraient être correctement briefés par la FIFA, pour ne pas se laisser abuser par de tels joueurs dont la réputation n' est plus à faire...

Mon souhait le plus vif sera donc que du côté de l' arbitrage on sera le plus vigilant possible avec les tricheurs et les simulateurs connus.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2018 3 13 /06 /juin /2018 15:51

Bonjour les amis,

La démission de Zidane en tant qu' entraîneur du REAL MADRID vient de provoquer un effet collatéral pour le moins surprenant et inattendu.

En effet, le club madrilène a fait une déclaration étonnante, hier, à 48 heures du début du mondial, en annonçant que Julen Lopetegui, actuel entraîneur de l' équipe nationale, allait prendre la succession de Zidane, alors qu' en Mai de cette année, il avait renouvelé jusqu' en 2020 son contrat  avec la fédération espagnole de football.

Le nouveau président de la fédé Luis Rubiales n' a pas du tout apprécié ce revirement de Lopetegui à 48 heures d' une compétition aussi importante que le Mondial, et n' a pas hésité à limoger son entraîneur sur le champ.
 

Luis Rubiales, nouveau président de la fédération espagnole (RFEF) élu sur un programme de renouvellement après les scandales de la fin de l'ère Angel Maria Villar (1988-2017), s'est placé sur le terrain des valeurs et de la morale pour justifier cette décision.

"La RFEF ne peut pas rester en marge d'une négociation avec un de ses employés et découvrir un accord 5 minutes avant un communiqué officiel (du Real)", a accusé Rubiales. "Le meilleur entraîneur pour la sélection était Julen Lopetegui et pour moi c'est un professionnel impeccable. Mais la manière de faire est importante", a-t-il dit.

Gros coup de colère donc du président de la Fédération qui a une réaction que je pourrais résumer comme ceci:

" Tu veux partir, mec, et rompre tes engagements...

Et bien , dégage,  MAIS TOUT DE SUITE !!!

On se débrouillera sans toi "

Une réaction que je comprends, et qui n' est pas sans panache...

Alors, on ne peut qu' être stupéfait par la chronologie des récents événements.

Pourquoi le REAL voulait-il faire connaître si vite l' identité du nouvel entraîneur ?

Quel intérêt ? C' était stupide et ça ne pouvait que destabiliser l' équipe nationale au plus mauvais moment.

La priorité de Lopetegui c' était le Mondial où son rôle, son impartialité et son autorité devaient être indiscutables.

Le club madrilène en annonçant si tôt la nomination de Lopetegui le mettait en porte-à -faux vis-à-vis des joueurs des autres clubs faisant partie de la sélection nationale. Lopetegui risquait être suspecté de favoritisme à chaque fois qu' un de ses choix se porterait sur un joueur merengue plutôt qu' un autre du Barça, ou de l' Atletico...

Pourquoi ne pas avoir attendu 3 semaines et faire les choses dans l' ordre ?...l' une, après l' autre... 

Lopetegui s' est comporté de manière égoïste, a voulu jouer  sur tous les tableaux, et il s' y est pris de la pìre des manières.

Evidemment, il n' y a rien d' illégal dans le nouveau contrat qui le lie au REAL. Simplement, c' est une question d' éthique et de morale.

Quand on donne sa parole pour deux ans, il faut respecter ses engagements...et si on décide de ne pas le faire, il ne faut pas mettre les personnes impliquées devant le fait accompli et leur faire un enfant dans le dos.

J' approuve complètement la décision de Luis Rubiales.

Quant au président du REAL Florentino Perez, il est au moins aussi responsable que Lopetegui de la situation de crise ainsi créée.

Tous les deux ont mis en avant leurs intérêts personnels avant ceux de l' équipe nationale.

Le journaliste José Maria Garcia les a traité de " cannibales "...Dans la presse étrangère internationale, c' est l' incrédulité et la stupéfaction. L' entraîneur allemand Löw a déclaré qu' il "hallucinait", et que cette destitution de dernière minute allait forcément créer des difficultés et des inquiétudes au sein de LA ROJA.

Du côté de l' équipe il va vite falloir oublier cet incident et se reconcentrer sur l' objectif de la compétition avec le nouvel entraîneur Fernando Hierro.

Quant à Lopetegui, à l' heure où j' écris ces lignes, il est dans dans l' avion de retour qui le ramène à  Madrid. Jeté comme il le mérite, c' est à dire comme un malpropre !

 

Lopetegui quittant de manière précipitée la Russie après son limogeage...

Lopetegui quittant de manière précipitée la Russie après son limogeage...

PS: Je viens d' apprendre que quelques heures avant la destitution de Lopetegui, le capitaine de l' équipe nationale Sergio Ramos ( par ailleurs défenseur au Real) avait tenté de créer un mouvement de solidarité des joueurs envers Lopetegui pour faire pression sur les cadres de la fédération et éviter le limogeage...sans succès...L'attitude de Lopetegui a également déçu les joueurs de la Roja. Ramos, dès l' annonce officielle de la destitution s' est immédiatement rangé du côté de Rubiales et du nouvel entraîneur Fernando Hierro pour ne pas compromettre l' unité et la cohésion du groupe avant d' affronter la compétition.

Partager cet article
Repost0