Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2018 2 17 /07 /juillet /2018 06:34

Bonjour les amis,

Hier je vous parlais de l' incroyable muflerie de Poutine qui n' avait pas cédé son parapluie à la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic durant la remise du trophée à l' équipe de France.

Un homme, une femme...

Alors, la goujaterie de Poutine a finalement provoqué une complicité spontanée et euphorique qui s' est établie entre Emmanuel Macron et Kolinda Grabar-Kitarovic.

Tous les deux se sont esclaffés et ne se sont pas offusqués du manque de savoir-vivre du maître du Kremlin.

Une complicité, des embrassades...et même une certaine tendresse devenait patente, palpable, avec une présidente qui devenait de plus en plus sensuelle avec ses cheveux mouillés et des gouttes d' eau ruisselant sur son beau visage.

Regardez cette photo.

Un homme, une femme...

La position affectueuse et peu protocolaire de la main de Kolinda sur le cou présidentiel n' est pas sans me rappeler un vers de Chimène dans le CID de Corneille, quand celle-ci dit à Rodrigue: " Va. Je ne te hais point... "

Mais il faut rappeler qu' au début de la rencontre c' est Macron qui avait commencé les premières manoeuvres de rapprochement en embrassant de manière très très appuyée la présidente croate.

Un homme, une femme...

Alors, tout ce que je vais raconter à partir de maintenant n' est que le fruit de mon imagination mais le grand fan de Woody Allen que je suis ne peut s' empêcher de penser que parfois, certaines histoires romantiques commencent avec des situations saugrenues de comédie qui amènent des fous rires complices entre deux êtres...

Il y a dans la photo ci-dessous quelque chose qui va plus loin qu' une simple relation d' amitié entre deux peuples. 

Un homme, une femme...

Alors je vous reraconte l' histoire depuis le début, mais en chansons cette fois-ci...

Tout commence avec la pluie qui fait irruption de manière inattendue au moment le plus inopportun.

Puis d' un seul coup, un miracle s' opère entre deux êtres que rien ne prédisposait à se rencontrer ...et on commence à entendre une sorte de petite musique intérieure agréable, une sorte de Chouabadabada chouabadabada...             ... 

Et puis, une subtile alchimie s' est opérée et la cristallisation si chère à Stendhal a bien eu lieu. Notez au passage que Macron ferait un excellent héros stendhalien. Parfait pour interpréter Julien Sorel ou Lucien Leuwen.

La cristallisation a eu lieu, disais-je...LOVE IS IN THE AIR !

 

Alors merci à ces deux présidents d' avoir apporté à cette Coupe du Monde par ailleurs très réussie une touche de romantisme.

Ne vous méprenez pas, les amis. Je ne veux pas semer la zizanie dans le couple Macron.

Vous avez tous bien compris que je parlais ici de l' amour entre la France et la Croatie symbolisé par ses deux plus hauts représentants...Honni soit qui mal y pense...😂

 

Un homme, une femme...

PS: Petite devinette pour les cinéphiles.

A quel titre de film vous fait penser la 4 ème photo de cet article ( celle où il y a 3 personnages)...?

Alors, je vous donne une piste. Il ne s' agit pas du " GENDARME SE MARIE"

Un homme, une femme...

PS nº 2: il fallait peut-être profiter une dernière fois de telles images entre un homme et une femme car elles risqueraient d' être censurées s' il y en avait des équivalentes lors de la prochaine Coupe du Monde en 2022 au Qatar...😪😡

Pour ceux qui ne seraient pas courant de quoi je parle, lisez cet article-ci:

http://fatizo.over-blog.com/2018/07/la-fifa-se-couche-devant-le-qatar.html

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2018 4 12 /07 /juillet /2018 11:31

Bonjour les amis,

J' avais commencé un article pour répondre à ceux qui voient dans la Coupe du Monde de football un exercice planétaire d' abêtissement et de conditionnement des masses, à ceux qui croient dénoncer une énorme machinerie de diversion du peuple, à ceux qui répètent sans cesse de manière ironique, méprisante et moqueuse  " Du pain et des jeux..."

Cette année ça s' est encore déchaîné sur les réseaux. Voici un exemple parmi tant d' autres de caricature insultante.

Coupe du Monde 2018 : ma réponse affectueuse à ceux qui tentent de nous gâcher la fête...

Mais finalement j' avais déjà répondu aux détracteurs de ce sport il y a deux ans, donc cette année je vais me limiter à republier l' article que j' avais écrit à l' époque.

Deux ans plus tard, je n' en changerais pas la moindre virgule...

En fait rien n' a changé depuis la publication de cet article si ce n'est le nom de nos gouvernants ...

Les même causes produisent les mêmes effets, de manière aussi sûre que deux et deux font quatre.

Alors un internaute qui m' a lu a eu la gentillesse de compléter ma liste.

Bonjour AJE. La "liste" des griefs couramment répétés a l'encontre des footballeurs que tu as établie en 2016 est à mes yeux incomplète. On pourrait y ajouter que le foot est un vecteur aggravant de tous les nationalismes, qu'il donne aux jeunes générations une complète illusion de l'égalité . Il n'existe pas d'exemple plus parlant de ce qui ce fait de pire en terme de dérive capitaliste dissimulée sous les atours d'un sport.

Donc merci à cet internaute attentif qui a complété de manière pertinente ma liste non-exhaustive de poncifs.

Alors , contrairement aux anti-footeux, je vais réactualiser mon discours et faire remarquer que cette année j' ai pu constater avec un énorme plaisir que l' organisation des russes a permis quelque chose qui est impensable en occident. Ils ont réussi à mélanger les supporteurs des équipes adverses ensemble dans les stades sans qu' il n' y ait les moindres heurts.

On a donc pu voir , entres autres, les supporteurs sénégalais danser et chanter à côté des supporteurs colombiens .

Ces scènes  de bonnes cohabitations entre différentes nationalités se sont répétées tout au long de la compétition.

Bravo les russes qui nous donnent là une leçon. J' espère que nous serons capables d' en faire autant en Europe. La FIFA avait déjà fait de la lutte contre le racisme l' un de ses chevaux de bataille, et le chauvinisme est une forme de racisme également contre lequel il faut lutter.

Coupe du Monde 2018 : ma réponse affectueuse à ceux qui tentent de nous gâcher la fête...

Pour revenir aux anti-footeux, ils se sont piégés eux-mêmes dans une espèce de jeu de rôle.

Nous, nous serions les fans abrutis d' un jeu fait pour divertir les masses.

Eux, ils seraient là pour nous éclairer de leurs lumières...

Trop caricatural tout ça !

Je leur envoie  un dernier message affectueux après la victoire des Bleus en demi-finale:

" Descendre dans la rue pour célébrer dans la joie une victoire et le faire pour défendre des droits sociaux ne sont pas deux choses incompatibles."

Et il se pourrait bien que ces deux catégories de personnes apparemment différentes soient en fait, et comme le disait Coluche, les mêmes. ...😂

PS: Encore un dernier exemple de manipulation malhonnête.

Lisez ce titre:

"Pendant que le monde regarde le foot, Oleg Sentsov meurt de faim" 

 

En fait, c' est sans doute grâce au mondial que Sentsov peut attirer l' attention internationale de manière plus efficace sur sa condition de prisonnier politique.

Il n' a pas choisi sa date pour commencer sa grève de la faim par hasard.

Et finalement, cette utilisation judicieuse du mondial de la part de Sentsov se retourne contre les amateurs de foot qui sont présentés comme d' ignobles complices...C' est le monde à l' envers, on marche sur la tête...

Taubira est allé à fond dans la culpabilisation en parlant de " Coupe obscène" . C'est de justesse si elle n' a pas employé l' expression " Jeux de la honte..."

Moralité: si on achète du gaz russe c' est normal vu qu' on en a besoin...mais si on regarde un match de foot , ça nous transforme en d' affreux complices d' un régime totalitaire.

Elle ne fait pas dans la dentelle Taubira !

Je lui rappelle quand même qu' on ne peut pas demander directement la libération de Sentsov qui a été jugé par un tribunal. Tout au plus on peut demander avec véhémence une révision de son procès que certains observateurs étrangers pourraient juger comme ayant été partial et n' ayant pas offert les garanties minimales de justice communément admises en matière de droit.

Si Macron profite de l' un de ses voyages en Russie pour le faire, il aura notre bénédiction et notre soutien moral sans failles.

 

PS nº 2 : J' en profite pour vous remettre en lien cet excellent sketch parodique destiné à ceux qui croient qu' on peut tout résoudre avec des boycotts de compétitions sportives.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 09:18

Bonjour les amis,

Hier soir la Coupe du Monde nous a encore offert un chapitre grandiose et glorieux avec le match Belgique-Japon.

Pour avoir un grand match il faut deux grandes équipes qui s' affrontent et hier c'était le cas.

Deux grandes équipes qui jouent au foot et pas à spéculer sur l' adversaire.

Mais lisez d' abord ce compte-rendu sur ce match qui m' a fait passer par toutes les émotions, par tous les états d' âmes, de l'exaspération la plus profonde à la joie la plus éclatante. 

De 0 à 2, la Belgique a effectué une " remontada " spectaculaire 3 à 2, avec le 3ème but inscrit durant les arrêts de jeu à 90+4'

 

Je veux saluer l' attitude impeccable des japonais qui, menant 0 à 2, ont continué à animer le jeu, et à aller de l' avant en essayant de marquer un troisième but ( et ils ont été à deux doigts de le réussir). Ils ont été héroïques et ils honorent ce sport.

Hier il y a eu un grand vainqueur : le football !

Quant aux Diables Rouges, ils nous ont donné une leçon. A 0-2 on pouvait craindre le pire : le doute qui s' installe et une équipe supérieure finalement débordée et vaincue, mais il n' en a rien été.

Ils y ont cru jusqu'au bout, sont passés au plan B avec deux changements. La partie s' est emballée sur un rythme vertigineux. On est passé dans une autre dimension.

Les efforts des belges qui prenaient des risques et qui flirtaient avec le KO ont été récompensés au terme d' une deuxième mi-temps folle, folle, folle. Bravo les Diables Rouges !

Je leur dédie ce VENCERÒ extrait de l' opéra Turandot de Puccini. 

Ecoutez comment Pavarotti lance trois fois son " Je vaincrai"  à 2 minutes 57 secondes.

C' est prodigieux !

 

Dilegua, oh notte ! 
Tramontate, stelle !
Tramontate, stelle ! 
All'alba vincerò !
Vincerò ! 
Vincerò!

Dissipe-toi, ô nuit ! Ô étoiles, couchez-vous !
Ô étoiles, couchez-vous !

A l'aube, je vaincrai ! Je vaincrai ! Je vaincrai !

Oui, hier c' était la victoire de la volonté et de la détermination. C' était GRAND, GRAND, GRAND ...tout simplement.

Il n' y a que la Coupe du Monde de football pour nous offrir de tels moments.

PS: Hier soir un bon ami qui a suivi le match en France sur Bein TV m' a dit que le commentateur, enthousiaste, s' était exclamé en deuxième mi-temps " que le match était débridé..."...😂

Effectivement, c' était le moins qu' on puisse dire...un jeu de mots involontaire  bien pardonnable !

PS nº 2: C' est vraiment lamentable qu' en France les spectateurs doivent suivre les matchs du mondial sur des chaînes payantes !

C' est super nul  de chez nul. En Espagne tous les matchs depuis le début de la compétition, TOUS, peuvent être suivis en clair...

 

Partager cet article
Repost0