Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 16:24

Bonjour les amis,

Il y a quelques jours je vous avais dit tout le bien que je pensais de MANCHESTER BY THE SEA de Kenneth Lonergan.

J' avais écrit dans mon article que pour ma part j' aurais attribué à Casey Affleck l' Oscar de la meilleure interprétation masculine, et l'académie américaine a exaucé mes voeux.

J' ai donc misé sur le bon cheval !

C' est un Oscar mérité pour un acteur qui interprète avec beaucoup de vérité, de pudeur et d' authenticité, la douleur, la désolation morale d' un personnage qui a commis une petite erreur très lourde de conséquences qu' il ne peut se pardonner. 

Lee ne sombre pas dans la dépression.Il affronte ses responsabilités tout en vivant au bord d' un gouffre, d' un vide métaphysique dans lequel la vie l' a projeté.C' est un héros existentialiste surgi du quotidien d' une Amérique desenchantée, cette Amérique prolétarienne qui a probablement voté Trump...Le désarroi de Lee nous touche car il est partiellement le nôtre, à tous.

Casey ne se lance dans aucun numéro d' acteurs.Il joue son rôle avec justesse et sobriété.Il est Lee de manière crédible car il a bien intériorisé tous les codes du monde ouvrier.Il est capable de nous faire ressentir plein d' émotions sur de simples attitudes ou regards.

La scène de sa déclaration dans le bureau de Police est une des plus bouleversantes que j' ai jamais vues.

Alors,je suis content de cette attribution mais je me dis qu' on revient de loin car si Nate Parker ( dont j' ai écrit tout le mal que je pensais de son interprétation dans NAISSANCE D' UNE NATION) n' avait eu des démêlées avec la justice au sujet d' une affaire de viol il aurait probablement été proposé dans la liste des nominés...Et rien que le fait qu' il soit nominé aurait été assez honteux.

Affleck et Parker sont vraiment deux exemples parfaitement opposés.

D' un côté Nate Parker qui en fait des tonnes, et qui s' identifie lui-même à son " héros" à la morale tordue et dévoyée. Nate Parker hyper narcissique qui se LA PÈTE à fond...qui est vraiment insupportable à l' écran et qui représente le cinéma QUE J' ABHORRE de ces jeunes réalisateurs méprisants, suffisants, prétentieux, finalement très nulos et avec un égo démesuré inversement proportionnel à leur talent...Nate Parker qui tente de profiter du personnage historique qui avait ses propres raisons d' en découdre avec les blancs pour se mettre en valeur lui-même et cracher sa haine comme un vulgaire rappeur ( excusez mon pléonasme ).Parker qui serait risible si le sujet abordé n' était dramatique...

En face, l' interprétation d' Affleck est une vraie leçon de sensibilité, de modestie et d' humanité.

Après avoir vu le MANCHESTER BY THE SEA, j' ai gardé le personnage de Lee deux jours d' affilée dans mon esprit...et ça, il faut être un très grand acteur ( servi par un grand metteur en scène) pour faire une telle impression sur le spectateur.

Lee m' accompagnera pour toujours...

And the winner is...Casey Affleck !

PS: alors, il se trouve que, par le plus grand des hasards Casey Affleck est lui-aussi au coeur d' un mini scandale dans  une affaire de moeurs...Certains penseront donc qu' il y a eu deux poids, deux mesures de la part de l' académie des Oscars.Je n' entrerai pas dans ces polémiques sur lesquelles la justice ne s' est pas encore prononcée.Je m' en tiens  à l' interpétation des deux acteurs, et là, il n' y a pas photo:

Celle de Casey est énorme...et celle de Nate Parker nulle à c...

 

 

Partager cet article
Repost0