Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 11:00

Bonjour les amis,

Cette après-midi je vais aller à la première répétition du concert coopératif qui aura lieu le 7 Juin 2020 avec orchestre et plus de 130 chanteurs. Ce sera un concert monographique John Rutter avec le TE DEUM, le GLORIA, etc...Je vous envoie en "bande-annonce" un chant de bénédiction que nous allons interpréter, intitulé THE LORD BLESS YOU AND KEEP YOU.

Ecoutez jusqu'au bout les subtilités harmoniques entre les différentes cordes de cette pièce moderne composée en 1981.

On va être "dans la main de Dieu" mes amis...Littéralement dans la main de Dieu... !!!

Pouvoir participer à un tel projet c'est un cadeau de la vie. L'année dernière le CARMINA BURANA en était un autre. Ce sont des expériences riches, denses, uniques et qui marquent...les répétitions aussi sont  enthousiasmantes. C'est donc une aventure de 6 mois qui commence aujourd'hui...

C'est une montée émotionnelle qui ira en crescendo. Au fur et à mesure que la date du concert approchera, au fur et à mesure qu'on peaufinera l'harmonie, on se mettra à vibrer littéralement...et une fois passé le point culminant que sera le concert tant attendu, tant espéré, on sera encore sur un petit nuage pendant deux ou trois jours...ou plus...

On va être dans la main de Dieu...

PS: je vous remets en prime une interprétation du LORD BLESS YOU AND KEEP YOU donnée lors du mariage de Megan et Harry...sous l'oeil connaisseur d'Elton John.

Partager cet article
Repost0
25 mars 2019 1 25 /03 /mars /2019 18:04

Bonjour les amis,

Je vous parlais il y a 3 jours de notre 3 ème répétition du Carmina Burana.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2019/03/iam-amore-virginali-totus-ardeo.html

Les textes latins de cette oeuvre datent du XII ème siècle et avaient été écrits par des goliards (qui étaient des clercs itinérants), des prêtres défroqués ou des étudiants vagabonds, et je vous avais expliqué qu'il y avait dans ce recueil des scènes à caractère sexuel étonnament explicites et parfois assez drôles.

Au programme de ce samedi nous devions répéter IN TABERNA QUANDO SUMUS, et je m'étais trompé dans ma liste de travail. Je suis donc arrivé à cette session sans avoir étudié ni la partition, ni le texte.

Et là, je découvre un texte profane qui est l'une des chansons à boire les plus orgiaques de tous les temps.

Ce morceau c'est une cuite monumentale !

C' est du Frédéric Dard, mais en latin...

Je vous passe d' abord le morceau avec les paroles originales sur la vidéo, suivi d' une traduction française.

La pièce comporte des parties bien différenciées, et elle est chantée uniquement par les hommes (basses, ténors et barytons). In taberna quand sumus est l'un des moments forts pour nous...

Voici maintenant la traduction (très approximative...mais fidèle à l'idée générale).

Quand nous sommes dans la taverne
que nous importe de n'être que poussière ,
mais nous nous hâtons pour les jeux ,
qui nous mettent toujours en sueur
Ce qui se passe dans la taverne
où l'argent est le roi
ça vaut le coup de demander
et d'écouter ce que je dit.

Certains jouent , certains boivent ,
d'autres vivent sans pudeur
De ceux qui jouent ,
certains se retrouvent nus 
certains sont rhabillés
d'autres sont mis à sac .
Personne ici ne craint la mort
mais ils misent le sort pour Bacchus .

Le premier est pour le tournée ,
puis les affranchis boivent ,
une autre fois pour les prisonniers ,
une troisième pour les vivants ,
une quatrième pour les Chrétiens ,
une cinquième pour les fidèles défunts ,
une sixième pour les sœurs légères ,
une septième pour la troupe en campagne .

Une huitième pour les frères pervertis ,
une neuvième pour les moines dispersés ,
une dixième pour ceux qui naviguent
une onzième pour les plaideurs ,
une douzième pour les pénitents ,
une treizième pour les voyageurs ,
une pour le pape une pour le roi
tous boivent sans loi .

La patronne boit , le patron boit ,
le soldat boit , le prêtre boit ,
celui-ci boit , celle-ci boit ,
l'esclave boit avec la servante ,
l'agile boit , le paresseux boit ,
le blanc boit , le noir boit ,
le pondéré boit , l'inconstant boit ,
le fou boit , le sage boit ,

Le pauvre et le malade boivent ,
l'exilé et l'étranger boivent ,
l'enfant boit , le vieux boit ,
l'évêque et le doyen boivent ,
la sœur boit , le frère boit ,
la vieille boit , la mère boit ,
celui-ci boit ,celui-là boit ,
cent boivent , mille boivent .

Six cent pièces filent
vite , quand , sans retenue
tous boivent sans fin .
Mais ils boivent l'esprit gai ,
ainsi nous sommes ceux que tous méprisent
et ainsi nous sommes sans le sou ,
Ceux qui nous critiquent iront au diable
et avec les justes ne seront pas comptés .

Voici maintenant une mise en scène de "In taberna quando sumus"  à 7 minutes 43 secondes sur cette vidéo.

Sur l'extrait ci-dessus on entend aussi deux pièces que nous avons travaillé ce samedi, OLIM LACUS COLUERAM et EGO SUM ABBAS  entre 3 et 8 minutes.

J'aime beaucoup les solos du baryton sur OLIM LACUS qui déclame sur une mélodie un peu étrange et assez magnétique.

Notez au passage que dans cette taverne les cygnes font une triste fin...

Je terminerai en vous disant que CARMINA BURANA est une oeuvre haute en couleurs, très dense et dynamique, et que la partition est bourrée d'indications de la part de Carl Orff qui voulait lui donner du relief et éviter toute lourdeur, pesanteur ou monotonie.

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2019 5 22 /03 /mars /2019 16:57

Bonjour les amis,

Demain j'irai aux 3 èmes répétitions du CARMINA BURANA que nous devrons interpréter le 9 Juin prochain. 

Pour ceux qui ont raté les épisodes précédents, voici les liens:

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2018/12/carmina-burana.html

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2019/01/carmina-burana-premieres-repetitions.html

Parmi les nombreux morceaux que nous travaillerons demain il y aura SI PUER CUM PUELLULA..

 

Le texte est très explicite...pas de sous-entendus. C'est hot !

 "Si puer cum puellula
moraretur in cellula,
felix coniunctio.
Amore suscrescente
pariter e medio
avulso procul tedio,
fit ludus ineffabilis
membris, lacertis, labii.

Si un garçon avec une fille
demeurent dans une petite pièce,
heureux dans leur union.
L'amour augmente
et entre eux
la pudeur est oubliée
un ineffable jeu commence
avec leur membres, bras et lèvres. "

Il y aura VENI, VENI, VENIAS sur lequel on s'éclate bien...

Le mec est chaud. Il dit à sa belle de venir. Il n'en peut plus...on le sent au bord de l'explosion.

Ça doit se ressentir dans notre interprétation, mais y' a pas de problème pour nous, vu qu'on a tous connu ce genre d'état émotionnel !

 

On repassera aussi CIRCA MEA PECTORA.

Les paroles sont traduites sur la vidéo ci-dessous.

Et puis aussi TEMPUS ES IOCUNDUM.

Avec ce passage que j' adore quand les messieurs et ces dames déclament tour à tour:

 " Oh Oh Oh totus floreo. Iam amore virginali totus ardeo...

Oh oh oh je fleuris tout entier. Je brûle tout entier d'un amour virginal."

Des paroles qui électrisent tous les membres du choeur, qui nous ravivent et nous mettent de bonne humeur ! Des paroles qui coincident justement avec l'arrivée du printemps.

 

Voici maintenant quelques photos extraites des deux dernières répétitions.

Iam amore virginali totus ardeo...
Iam amore virginali totus ardeo...
Iam amore virginali totus ardeo...
Iam amore virginali totus ardeo...
Iam amore virginali totus ardeo...
Iam amore virginali totus ardeo...
Iam amore virginali totus ardeo...

Voila les amis. Je vous laisse. En ce moment j'essaie de répéter à toute vitesse et sans me mêler les pinceaux:

Si puer cum puellula moraretur in cellula

La phrase n'est pas difficile, mais à la vitesse à laquelle on va la chanter il vaut mieux l'avoir bien en tête.

Essayez de prononcer ça très vite et vous comprendrez de quoi je parle.

Je terminerai en vous disant que lors de la dernière répétition le directeur de chant nous a communiqué une bonne nouvelle.

L'église n'étant pas assez grande pour accueillir tout le public prévu, il y aura finalement deux concerts le 9 Juin prochain: l'un l'après-midi et l'autre en soirée...Youpi !

Iam amore virginali totus ardeo...
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 19:38

Bonjour les amis,

Cette année, pour nos concerts de Noël avec notre groupe vocal CADENZA nous avons incorporé de nouvelles pièces à notre répertoire dont deux chansons françaises: NOEL NOUVELET et ENTRE LE BOEUF ET L' ÂNE GRIS qui datent toutes deux du Moyen-âge.

Alors, c' est toujours assez cocasse pour moi qui suit né en France mais qui vit en Espagne de découvrir à l' étranger des pièces françaises que je ne connaissais pas.

La structure musicale de NOEL NOUVELET est très simple mais John Rutter, grand compositeur britannique du XX ème siècle, a eu la bonne idée de l' harmoniser à 4 voix et de lui donner plus de relief et plus d' éclat.

Voici les paroles

  1. Noël nouvelet, Noël chantons ici.
    Dévotes gens, crions à Dieu merci!
    Chantons Noël pour le Roi nouvelet, Noël!
    Chantons Noël pour le Roi nouvelet!
  2. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  3. L’Ange disait: «Pasteurs partez d’ici.
    L’âme en repos et le cœur réjoui;
    En Bethléhem trouverez l’agnelet, Noël!
    En Bethléhem trouverez l’agnelet!»
  4. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  5. En Bethléhem, étant tous réunis,
    Trouvent l’Enfant, Joseph, Marie aussi!
    La crèche était au lieu d’un bercelet, Noël!
    La crèche était au lieu d’un bercelet!
  6. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  7. Bientôt les rois par l’étoile éclaircis,
    De l’Orient dont ils étaient sortis
    A Bethléhem vinrent un matinet, Noël!
    A Bethléhem vinrent un matinet!
  8. Noël nouvelet. Noël chantons ici!
  9. L’un portait l’or, l’autre l’encens béni,
    Un autre encore à Jésus myrrhe offrit
    L’étable alors au Paradis semblait, Noël!
    L’étable alors au Paradis semblait!

Alors, il se trouve qu en faisant des recherches sur le net, je suis tombé sur une version  de la chanteuse canadienne Loreena McKennitt.

Notre ami Fatizo nous avait fait un compte-rendu de son concert lors de son passage au Grand Rex, à Paris au printemps dernier.

 

Loreena McKennitt fait une reprise de cette chanson française médiévale en y incorporant sa touche celtique habituelle, mais aussi des sonorités et des percussions orientales.

Elle tente un mariage musical plein de sens, de symbole et de signification puisque selon la tradition, les Rois d' Afrique et d' Orient sont venus saluer la naissance du Christ. 

En  écoutant la chanteuse, on a l' impression d' être lentement bercé sur le dos des chameaux portant les Rois Mages guidés par l' étoile de l' Espérance du Renouveau.

Son interprétation envoûtante est tout simplement pleine de magie et nous enchante....

Par ailleurs, sachez que j' ai entrepris cette semaine la lecture de GASPARD, MELCHIOR ET BALTHAZAR de Michel Tournier.

J' ai besoin en cette fin d' année de dépolluer mon esprit de toutes ces nouvelles nationales et internationales inquiétantes dont nous sommes bombardés chaque jour.Je ressens un vrai désir de retrouver une âme d' enfant ayant soif de magie,d' exotisme,d' enchantement, de Renouveau et d ' Espérance...

Noël Nouvelet
Partager cet article
Repost0