Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 15:03

Bonjour les amis,

Franchement, et sans vouloir jouer les rabat-joie, je trouve que ce XXI ème siècle ne nous apporte pratiquement que des mauvaises nouvelles.

Brexit, Trump, Salvini, Viktor Orban et maintenant voila le Brésil sur le point d' élire Jaïr Bolsonaro qui est un vulgaire agitateur d' extrême-droite, un défenseur de la dictature militaire, un xénophobe déclaré, un machiste éhonté, un agité du bocal.

Alors, si vous ne le connaissez pas encore, voici dans cet article du FIGARO un florilège de déclarations délirantes qui nous ramène à l' âge des cavernes ( sans vouloir manquer de respect pour l' homme de Cro-Magnon qui était probablement bien moins monstrueux que Bolsonaro).

Lisez-donc ces déclarations qui se passent de commentaires...

J' ai vu à la télévision cette scène écoeurante, honteuse, quand Bolsonaro s'adresse à une députée pour lui dire qu' elle est laide et qu' elle ne mérite pas d' être violée par lui.

Cette scène je vous la remets en VO.

Or, cette scène, tous les brésiliens l' ont vu et pourtant cela ne les a pas empêché de donner une majorité presque absolue à Bolsonaro au premier tour.

Alors, je sais bien que les populistes ont le vent en poupe aux quatre coins de la planète et qu' ils savent profiter d' un monde en crise pour faire croire à leur électorat qu' il existe des solutions simples à leurs problèmes.

Malgré tout, il y a un gros malaise avec Bolsonaro. Cette scène honteuse et scandaleuse dont je parle devrait le disqualifier définitivement dans n' importe quelle démocratie digne de ce nom. Et si ce n' est pas le cas, cela veut dire qu' il y a un énorme problème d' instruction et d' éducation au Brésil qui fait qu' on ne peut pas considérer que ce pays ait atteint une réelle maturité démocratique.

Pour paraphraser Shakespeare je dirai que si quelqu' un comme Bolsonaro est en passe de gagner les élections  c' est qu' il y a quelque chose de profondément pourri au royaume du Brésil.

C' est d' autant plus triste et révoltant que ce pays nous a fait rêver dans les années 60. Le Brésil représentait l' espoir d' un monde meilleur et était l' exemple de pays émergeant qui aurait pu devenir un exemple pour tous les autres. Ce qui est en train de se produire là-bas aujourd' hui devrait alerter et préoccuper tous les intellos et tous les humanistes de la planète...

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 11:39

Bonjour les amis,

Si je devais mettre en musique les deux victoires d' hier, celle de La France contre l' Uruguay, et celle de la Belgique contre le Brésil, je choisirais deux registres différents.

Pour la France j' opterais pour la musique du film GLADIATEURS composée par Hans Zimmer.

La musique juste avant la bataille des romains contre les barbares du Nord de l' Europe. Disons que hier c' était les uruguayens qui interprétaient ces " barbares". Je les ai trouvé un peu trop rugueux  en première mi-temps avec l' envie affichée de casser du gaulois...

 L' organisation rigoureuse des tricolores a su contenir leurs vagues d' assaut .

Griezman était très bien dans le rôle de Maximus Decimus. Il s' est même permis le luxe de ne pas célébrer son but...par respect pour ses adversaires chez lesquels il a de bons amis.  

Quant à la victoire de la Belgique je la mettrais dans un autre registe, plus fin, plus brillant, peut-être avec plus de virtuosité.

C' était plus baroque !

Voici pour célébrer cette belle victoire une brillante interprétation par Cecilia Bartoli du  " Vittoria mio Core " de Giacomo Carissimi  ( 1605-1674).

Hier je ne suis pas sûr que la partition belge était du goût des brésiliens.

Voila une petite bossa nova, une musique douce pour les aider à rentrer à la maison...et pour leur mettre un peu de baume au coeur...

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 05:58

Bonjour les amis,

En 24 heures les deux dernières grandes équipes sud-américaines ont disparu du tableau et nous assisterons nécessairement à une finale 100% européenne.

La France a éliminé l' Uruguay à l' issue d' un match très âpre de la part des joueurs uruguayens. Les Bleus ont dominé leur sujet et ont montré une bonne capacité d' adaptation face à un adversaire qui laissait moins d' espaces que l' Argentine. Le tournant du match a été l' incroyable erreur du gardien uruguayen qui a mal contrôlé un tir lointain de Griezmann. 0-2 au tableau d' affichage à la 61 ème minute, et tout devient plus facile. Les Bleus n' ont plus qu' à contrôler sereinement les vagues d' assauts uruguayennes...et passent en demi-finale sans forcer leur talent.

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

De l' autre côté, la Belgique a réussi l' exploit qu' on attendait d' elle en éliminant le grand favori de la compétition, le Brésil, 1 à 2.

Les Diables Rouges sont montés en puissance et ont montré une parfaite organisation sur le terrain avec des joueurs comme De Bruyne en électron libre qui pouvait apparaître aussi bien à droite qu' à gauche du terrain pour apporter le danger. Notons que sur le début de première mi-temps les belges ont été chanceux car à plusieurs reprises il y a eu le feu dans leur surface de réparation mais un ange est passé par là. Les brésiliens auraient parfaitement pu avoir 2 buts d' avance au bout de la première demi-heure mais le hasard ( sans mauvais jeu de mots de ma part) en a voulu autrement.

Il faut noter aussi que l' absence de Casemiro averti avec 2 cartons s' est faite sentir dans la défense brésilienne incapable de contenir les contre-attaques belges.

Pour le reste les Diables Rouges ont fait un match de rêve. Ils ont fait montre d' un jeu varié avec de grandes capacités offensives. De Bruyne en état de grâce était sur tous les bons coups et a signé un but superbe. L' homme du match est peut-être Thibaut Courtois auteur de deux arrêts magnifiques sans lesquels on se serait embarqué vers des prolongations...ou pire.

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

Et voilà. la première demi-finale sera, comme je l' espérais, le derby France-Belgique.

Pour ceux qui, comme moi, sont originaires des Flandres ça ne va pas être simple de choisir car nous aimons et supportons ces deux équipes.

On a une préférence affective pour les Bleus mais si nous sommes éliminés par une grande Belgique la pilule sera moins amère.

Par ailleurs les belges, tout comme les croates, sont des petits poucets face à des grandes puissances et on a nécessairement pour eux une certaine sympathie.

Mon seul souhait est que l' on assiste à un grand match, que le meilleur gagne, et qu' il aille jusqu'au bout de la compétition et se couronne champion du Monde.

Mon pronostic pour cette demi-finale sera prudent car il y a des deux côtés de magnifiques possibilités offensives et une excellente organisation collective du jeu. Ce sera un match qui pourrait se jouer à peu de choses.

Je pronostique donc un 3 à 2 en faveur de la France...à moins que ce ne soit le contraire...à suivre donc.

 

Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...
Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...Le jour où la Coupe du Monde s' est transformée en Coupe d' Europe...

PS: Pour cette après-midi j' espère que la Croatie va faire le ménage et mettre en vacances l' équipe russe sur un score sans appel et, par ailleurs, j' imagine bien des suédois créer la surprise et éliminer l' Angleterre sans avoir besoin d' arriver à la séance des pénaltys...

PS nº 2 : On arrive peu à peu à la fin de cette compétition merveilleuse. C' est l' occasion de rappeler aussi que le foootball est un jeu, qu' on attend de nos joueurs qu' ils donnent le meilleur d' eux-mêmes, mais une fois qu' il y a un vainqueur et un vaincu, il faut se souvenir que ce n' est qu' un jeu et que la Coupe du Monde est aussi une fête de l' amitié et du rapprochement entre les peuples.

A ce propos, je mettrai un CARTON ROUGE à Jean Luc Mélenchon qui s' est félicité de la défaite allemande d' une manière peu courtoise, et emprunte d' une certaine germanophobie. Si Mélenchon avait été un vrai amateur de foot , il ne se serait pas réjoui du fait que la Manschaft n' ait pas été au niveau auquel elle nous a toujours habitué. Par ailleurs, Mélenchon a donné une bien mauvaise image du public français, plus connaisseur que lui, et moins revenchard...

Mélenchon a sans doute mélangé le sport et la politique...et bien, ce sera un  DOUBLE CARTON ROUGE ! A mon tour de le tacler...

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2018 4 05 /07 /juillet /2018 15:25

Bonjour les amis,

Les Bleus ont réalisé le grand match qu' on attendait d' eux contre l' Argentine.

Les Diables Rouges sont revenus des enfers face à un Japon étincelant qui a livré une bataille valeureuse.

Les deux équipes ont eu droit à quelques jours de de trêve avant les quarts de finale qui commenceront vendredi.

A partir de demain, chaque match sera une finale.

Une seule règle : vaincre ou mourir.

Les joueurs sont prêts avec un moral de vainqueur. Maintenant tout est dans leurs têtes.

Alors, allez-y les gars ! Votre heure de gloire est arrivée.

Demain , faites-nous vibrer...

Tout est permis, sauf le doute. La défaite ne sera pas humiliante si vous n' avez rien lâché.

Inspirez-vous du film GLADIATEURS et du général romain Maximus Decimus à la tête de ses valeureux guerriers et dont la devise était FORCE ET HONNEUR.

Ecoutez dans vos casques la musique du film juste avant d' entrer sur la pelouse, et chacun d' entre vous se sentira investi de sa mission et saura ce qu' il a à faire...

 

 

PS: pour les élèves qui se sont présentés à l' épreuve de français du Brevet des collèges, et qui trouvent que le sujet de cette année était trop difficile, les questions du jour sont les suivantes:

Question nº 1:" Avec quelles équipes nationales tient l' auteur de cet article ? "

Nota: il y en a deux...
 

Nota Bene:

1.  Diables rouges est le surnom qui est donné aux joueurs  de l' équipe de Belgique.

2. Maximus Decimus n' est pas un joueur brésilien.

 

Question nº 2: " Quel jour de la semaine commencent les quarts de finale ? "

 

Question nº 3: " Pensez-vous que seule la victoire a de la valeur pour l' auteur?"

Sujet de réflexion.

Peut-on parler de bataille quand il s' agit d' un match de football ?

Argumentez votre réponse...

Allez les Bleus ! Allez les Diables rouges ! Demain, faites-nous vibrer...!

Après avoir répondu aux questions antérieures et, juste pour vous détendre,

 regardez cette vidéo jusqu'au bout...

Partager cet article
Repost0
23 juin 2018 6 23 /06 /juin /2018 06:49

Bonjour les amis,

Hier soir je vous parlais du match de la Suisse contre la Serbie au cours duquel la principale qualité des helvétiques aura été d' y croire jusqu' au bout, grâce entre autres à Shaqiri, leur attaquant particulièrement rebelle.

Mais hier , il y a eu aussi le Brésil qui y a cru jusqu'au bout et qui a dû attendre les dernières minutes dans les temps d' arrêts de jeu pour venir à bout d' un Costa-Rica qui n' avait pas beaucoup d' arguments à opposer, mais qui était protégé par Keylor Navas, le gardien génial du REAL qui arrête tout ( ou presque).

Au moment où on redoutait que le Costa-Rica ne réussisse à maintenir un résultat contre le cours du jeu, la logique s' est finalement imposée...mais durant les temps d' arrêts.

Premier but de Coutinho à 90+1'...A ce moment-là votre serviteur explose, exulte, embrasse chaudement son fils, et balance tout ce qu' il a à portée de la main dans son salon. Gooooooaaaaal !!! Yesssssss !!!

Dans la lancée il y a eu un 2 ème but à suivre de Neymar à 90+7'

L' une des images les plus frappantes de ce mondial sera l' attitude de Neymar qui a été l' artilleur numéro un de son équipe, mais qui s' effondre en pleurs dès le coup de sifflet final de l' arbitre. Ses nerfs le lâchent...

Neymar au bord de la crise de nerfs, qui s' est dépensé sans compter, qui s' est énervé contre l' arbitre au cours du match. Neymar qui a très mal vécu l' annulation par la VAR de son pénalty ( la VAR avait raison et il n' y avait pas péneau). Neymar qui est allé s' accrocher avec les joueurs costa-ricains qui perdaient volontairement du temps sur la fin de match.

Tous ceux qui ont vu le match et qui ont souffert avec le capitaine de la Seleçao comprennent ces larmes. Les brésiliens avaient multiplié les attaques, surclassé l' équipe adverse, mais le score restait désespérément bloqué à 0-0.

Quand le Brésil a réussi à marquer la différence dans les dernières minutes ça a été un énorme ouf de soulagement, une explosion de joie. Ce n' était que justice !

Et ces larmes de Neymar, on les partageait tous...Moi, j' avais envie de pleurer de joie avec lui.

On dira et on pensera ce qu' on veut du capitaine de cette équipe, mais il en a et il en veut...Dans son tweet, il résumait tout en quelques mots.

«Personne ne sait par quoi je suis passé pour arriver ici. Les pleurs sont de joie, de dépassement. Dans ma vie, les choses n'ont jamais été faciles. Ça ne va pas être le cas maintenant, n'est-ce pas ? Le rêve continue. Le rêve, non. L'objectif ! (A ses partenaires) Félicitations pour le match, les gars !» 

 
 

 

Ces quelques mots de Neymar expliquent la magie de cette compétition qui nous offre des vrais moments de vérité humaine qui vont bien au delà d' une simple histoire de millionnaires qui courent derrière une baballe.

Hier c' était épique, c' était une histoire d' assaut à l' abordage, une histoire d'hommes. Il fallait à tout prix ramener trois points, et le faire dans les règles de l' art. Le talent, la volonté collective et la détermination ont permis d' atteindre l'objectif, en créant du beau, ... en créant du football de rêve.

Partager cet article
Repost0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 23:02

Bonjour les amis,

Le fait de vivre en Espagne me permet souvent d' avoir des nouvelles d' Amérique latine, et le moins qu' on puisse dire c' est qu' elles ne sont pas folichonnes.

Je ne suis pas sûr que les gens en France se rendent compte à quel point la situation sociale est détériorée dans certains de ces pays, avec bien souvent des violences quotidiennes barbares et  insupportables, dignes des pires exactions d' ISIS.

Je prendrai juste 2 exemples de la semaine dernière: rien que deux.

Le Brésil d' abord.

Lisez l' article.Ça se passe de commentaires

 

Quand on pense que ce chaos règne dans un pays qui vient d' organiser des JO, c' est assez surréaliste.

Mon deuxième exemple provient du Mexique où l' Etat livre une véritable guerre aux narcos.Toutes les semaines il se passe des trucs insensés avec un nombre effroyable de victimes.

Allez sur cet article d' EL PAIS où il y a une vidéo où on voit un hélico de la marine mexicaine mener une action contre des trafiquants qui se soldera par 15 morts. Pas de blessés.Que des morts...

Les images sont impresionnantes.Ce sont des images de guerre au milieu de populations civiles dans un quartier résidentiel !!!

On a l' impression au debut du clip de voir un extrait de TERMINATOR, ou la fin du film SCARFACE de Brian de Palma ,mais non, c' est pas du cinoche.C' est notre monde réel en 2017.

Alors quand on voit ça,on ne peut s' empêcher d' essayer de savoir comment on a pu en arriver là.

Dans les années 60 , de nombreux pays sud-américains faisaient partie du groupe des non-alignés.Dans les années 70 ça n' allait pas si mal pour eux ( Mexique,Brésil, Vénézuela, etc...).On pouvait espérer un futur et un avenir plein de progrès dans ces pays qui théoriquement ont suffisamment de ressources pour pouvoir offrir une situation convenable à l' ensemble de leurs concitoyens .Et au lieu de ça, on se retrouve au XXI ème siècle avec toujours autant de misère, mais avec en prime, une violence à n' en plus finir et un vrai retour à la BARBARIE.

Aujourd' hui j' entends souvent parler à juste titre des situations instables au Moyen-Orient, de la guerre civile en Ukraine,etc... mais qui parle de l' Amérique latine ?

Il n' y a qu' en lisant la liste de conseils prodigués aux touristes étrangers dans les consulats qu' on se rend compte que la situation est très dangereuse.

Lisez donc ces petits conseils du gouvernement suisse pour leurs ressortissants qui veulent aller au Mexique,par exemple....des conseils à ne pas prendre à la rigolade car il n' y a pas que la guerre contre les narcos, il y a aussi les enlèvements pour obtenir une rançon...

 

Une partie importante du Monde est en train de vivre depuis deux décennies une véritable régression,une involution, avec un retour à des pratiques barbares, mais tout se passe comme si personne ne s' en rendait compte, ou comme si personne n' en parlait.

Alors, je ne dis pas que les journaux français devraient nous bombarder quotidiennement d' informations sanglantes au sujet de ces pays.Non, ce n' est pas mon propos mais de là à ignorer ce qu' il s' y passe il y a une marge.Chaque fois que je parle avec des amis français qui n' ont pas voyagé dans cette partie du monde, je me rends compte qu' ils ne savent rien...ou à peu près rien de ce qu' il s' y passe.

Cette violence dont on parle si peu...
Partager cet article
Repost0