Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 18:58

Bonjour les amis,

Pour le concert de printemps de notre groupe polyphonique vocal CADENZA notre directrice a mis quelques pièces italiennes au programme : le fameux Funiculi, Funiculá de Luigi Tenza et aussi I GONDOLIERI de Gioacchino Rossini.

Ce titre fait partie d'une collection de 150 pièces intitulée LES PÊCHÉS DE VIEILLESSE.

Les pêchés de vieillesse sont un recueil de musique de salon, au caractère raffiné, destiné à être joué dans la maison de Rossini à Passy.

Comme toujours Rossini savait merveilleusement mettre en valeur la voix des chanteurs mais en ne négligeant jamais la qualité de l'accompagnement musical.

Voici une version en quatuor (soprano-contralto-tenor-basse) telle qu'a été composée cette oeuvre.

Voghiam sull'agil vela        voguons sous l'agile voile
Bello risplende il cielo           resplendissant est le ciel
La luna è senza velo         la lune est sans voile
Senza tempesta il mar       sans tempête la mer

Vogar, posar sul prato;        voguer, se reposer sur la prairie
Al gondoliere è dato           parmi tous les biens
Fra i beni, il ben maggior    le bien majeur est accordé au gondolier

Non cal se brilla il sole        peu importe si le soleil brille
O mesta appar la luna         ou si la lune mélancolique apparaît
Ognor sulla laguna              toujours sur la lagune
Il gondoliere è Re                   le gondolier est roi

Mais évidemment, et même si Rossini a écrit cette pièce pour quatuor, elle se prête parfaitement à une interprétation chorale. 

Voici une autre interprétation sur un tempo légèrement plus rapide.

L'année dernière on s'était régalé avec le CARNEVALE DI VENEZIA de Rossini et cette année on réédite avec ses gondoliers.

Bref, on continue avec Rossini ....et avec à Venise...

PS: pour ceux qui n' avaient pas lu mon billet sur le Carnevale, le voici sur ce lien...

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Je ne connaissais pas ce titre : un air qui nous fait voyager en gondole, c'est sympa et plein de douceur et d'harmonie... avec des une certaine variété dans le rythme...<br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
Un dernier détail. Contrairement à ce qu'on pourrait croire je trouve que c' est plus facile de chanter en quatuor qu'en chorale. En effet les ténors doivent être parfaitement synchros entre eux, et idem pour les 3 autres cordes. Synchronisation qu'il faut bien soigner lors des ornementations vocales qui sont rapides ( la corde complète doit faire la même chose au même moment).Pb qui n' existe pas en quatuor. où chaque corde est représentée par un seul chanteur.
A
Moi non plus je ne le connaissais pas. C'est une magnifique pièce en trois parties différenciées. J'adore la première entrée des ténors (à 1 min 40 sec sur la dernière video). celle des sopranos aussi. Les 4 voix se répondent, s'interpellent entre elles...C' est très exaltant pour tous les choristes d'interpréter de telles oeuvres. Et puis, il faut essayer d' être à la hauteur. J' ai mis en lien des choeurs professionnels, et il faut essayer de se rapprocher le plus possible de cette qualité. Rossini ne souffre pas bien la médiocrité...<br /> Bonne fin de soirée l'amie
L
J'ai pu lire ton billet dans le metro ce soir, et je me disaisque ta retraite le jour venu ne sera jamais ennuyeuse.
Répondre
A
C' est vrai que j'ai largement de quoi m'occuper en dehors de mon travail...ça devrait faciliter mon départ en retraite, le moment venu. Mais curieusement je ne me sens encore pas prêt pour cette nouvelle étape. L'impression que ça va être un saut dans le vide un peu précipité avec l'impossibilité de faire machine arrière...à suivre...