Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 09:04

Bonjour les amis,

Un fait divers horrible, un accident stupide (comme c'est le cas pour la grande majorité des accidents), a frappé mon esprit la semaine dernière.

Le voici résumé sur le lien ci-dessous.

La scène a été filmée par une caméra de surveillance et les images sont terribles.

On sent le couple qui est un peu éméché, qui se laisse de plus en plus aller à des épanchements effusifs. La demoiselle enroule ses jambes autour du corps de son amant qui est incapable de contrôler son équilibre, jusqu'au dénouement tragique.

Je fais partie des personnes qui ont facilement le vertige et le thème récurrent de la chute faisait partie de mes cauchemars d'enfant.

Dans mon sommeil je faisais souvent des rêves de chute sans fin jusqu'au moment où mes palpitations cardiaques devenaient si violentes que je me réveillais en sueur dans mon lit.

Plus tard je n'ai jamais aimé, par exemple, les situations typiques de vacances quand mes amis s'approchaient un peu trop près à mon goût de l'à-pic d'une falaise.

Ça me donnait des sueurs froides.

" Arrêtez les gars !...C'est pas marrant..."

Quand j'étais élève de l'école normale de Cachan un de mes collègues avait emmené son ami malgache en randonnée pour lui faire découvrir son Jura natal. Malheureusement l'étudiant malgache lors d'une marche sur un sentier de montagne a perdu l'équilibre, a glissé en pente douce sans pouvoir freiner sa chute jusqu'à finir par tomber d'une barre rocheuse verticale. La chute fut mortelle...et je revois encore la mine compassée de mon collègue qui avait repris les cours en septembre, en rasant les murs, après avoir perdu l'un de ses meilleurs amis.  Il n'était coupable de rien mais c'est lui qui avait embarqué son pote dans cette mortelle randonnée...Par ailleurs cet accident ne lui serait jamais arrivé à lui car, avec son expérience de montagnard, s'il avait glissé, il aurait eu le bon réflexe d'utiliser son pic pour le planter dans le sol et  stopper sa glissade jusqu'à la barre fatidique, chose que n'a pas su faire son ami malgache.

Mais revenons à cet accident de ces amants péruviens car le drame arrive de manière inopinée alors que le couple est en train de batifoler de manière frivole et romantique sur ce pont. Comment ne pas voir une terrible métaphore de ce que l' amour peut parfois engendrer.

Les Rita Mitsouko chantaient que les histoires d' amour finissent souvent très mal....sauf qu'ici la transition est brutale car on passe en quelques instants de moments euphoriques de bien-être et d'abandon...à une fin tragique. Parfois il faut toute une vie pour passer d'un état à l'autre et ici ça se joue en quelques secondes comme un terrible raccourci de la vie.

Comment ne pas penser également en voyant les images du couple péruvien au proverbe français qui dit que " Qui trop embrasse mal étreint "...

Effectivement l'amant se laisse trop aller, n'assure pas bien son étreinte ce qui provoque la chute. Rarement un proverbe n'aura connu d'illustration audiovisuelle plus démonstrative.

Par ailleurs l'état d'ivresse de l'amant est le seul motif qui puisse expliquer son manque d'appréciation du danger. Cet accident ne se serait jamais produit s'il avait été sobre...mais justement l'un des charmes de l'amour est de se laisser porter par une certaine forme d'ivresse et de griserie. L'amour c'est ce qui nous rend déraisonnable...qui nous donne des ailes...

Certes, mais Isaac Newton nous répondrait que les lois de la gravité sont complètement insensibles aux charmes passionnels et romantiques d'une relation amoureuse.

C'est important de croire que l'amour donne des ailes, à condition de ne pas prendre ce dicton au pied de la lettre. Les lois de la gravité portent bien leur nom : on ne peut pas les prendre à la légère.

C'est la morale de mon billet, même si au fond, elle ne me plaît pas beaucoup...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Comme toi, je crains le vide et je n'aime pas les pentes raides. Mais, en fait, ces deux amoureux viennent illustrer cette expression commune : "tomber amoureux", ce qui évoque une chute, tout de même. En tout cas, ce fait divers est étonnant : l'amour peut entraîner une forme de folie et d'inconscience, mais à ce point !!<br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
Merci pour ce rappel qui m'avait échappé au sujet de l'expression " tomber amoureux" qui associe l'amour avec la chute. D'ailleurs ça marche aussi en anglais avec l'expression "to fall in love". Dans le roman de Stendhal Lucien Leuwen son héros tombe de cheval et se ridiculise lors de sa première rencontre avec Madame de Chasteller, il tombera amoureux d'elle par la suite...<br /> La chute c'est souvent un signe interprétable...comme un acte manqué...<br /> Quant à l'accident dont est victime ce couple péruvien, je le trouve très marquant par son caractère à la fois improbable et tragiquement ironique. La vie joue parfois de très vilains tours et là, on peut dire que c'est le pompon de la malchance qu'ont décroché ces deux amants maudits.<br /> Bonne fin de soirée l' amie
M
C'est terrible, ce genre d'accident. Je n'ose imaginer ce qu'on éprouve en tombant.<br /> Je suis comme toi, j'ai peur des chutes et je déteste voir Marc s'approcher trop près d'un a pic, il en rit mais pas moi, j'ai le vertige pour lui!<br /> Bises,<br /> Mo
Répondre
M
Nous sommes de bonnes clientes pour le film "Vertigo"... ;-)
A
Déjà que je n'aime pas les histoires de chutes mais je trouve que celle-ci c'est vraiment le comble de l'horreur puisqu'elle a lieu en plein moment de bonheur et de bien-être mutuel. Et, tout comme toi, quand je vois quelqu'un prendre des risques inutiles j'en attrape les mains moites...<br /> Au cinoche, je suis un bon client aussi pour les scènes qui donnent du vertige. Avec moi ça marche toujours, j'en palis, ou alors je regarde ailleurs le temps que la scène finisse....<br /> Bonne fin de journée Mo
L
Va falloir que tu prennes des vacances pour aller traverser le pont en verre en Chine...<br /> <br /> https://www.atlantico.fr/video/2363325/chine--un-pont-entierement-en-verre-situe-a-180-metres-de-hauteur-permet-de-traverser-un-gouffre
Répondre
L
L'avion... Nous avons là la même phobie... Je ne suis pas allé voir mes parents depuis 2011
A
Merci...très peu pour moi ! lol !<br /> Ceci dit je suis rationnel et j' arrive par exemple à maîtriser ma peur de l'avion en me disant que les statistiques sont en ma faveur...