Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2019 7 21 /04 /avril /2019 10:34

Bonjour les amis,

je vous invite à écouter en ce dimanche de Pâques la dernière oeuvre chorale interprétée en la cathédrale Notre-Dame de Paris, moins d'une journée avant que les flammes ne s'emparent de l'édifice.

Il s' agit du Stabat Mater de Jean-Charles Gandrille (auteur contemporain) interprété par la maîtrise de Notre-Dame de Paris,  pendant la communion du dimanche des Rameaux du 14 Avril 2019.

Si vous ne connaissez pas les paroles n'oubliez pas d'activer sur la vidéo  les sous-titres dans lesquels apparaîtront le texte latin ainsi que la traduction française.

 

 

Un texte qui parle de désolation, de consternation, de flammes éternelles ardentes, et de jugement dernier...Des paroles qui résonnent étrangement aujourd'hui...

Et une musique lancinante de Gandrille très prenante qui crée un climat dramatique qui va crescendo, chargé d'angoisse, avec des projections vocales qui sont parfois semblables à des cris d'impuissance.

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Que c'est beau ! La musique est somptueuse... un compositeur que je ne connais pas. Et on voit bien l'intérieur de Notre Dame : les vitraux, les boiseries, c'est magnifique !<br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
Un compositeur jeune et qui signe un STABAT MATER avec un orgue effectivement somptueux, et des voix très pénétrantes et un thème lancinant, dense et obsédant jusqu'à la libération finale...Interprété avec des voix d'une telle qualité c'est prodigieux.<br /> Réécouter ça en sachant ce qui s'est produit quelques heures plus tard donne un caractère apocalyptique à cette oeuvre remarquable.<br /> Bonne fin de soirée l' amie
L
En ce jour de resurrection ton bilet tombe à point !<br /> Cette chorale va se taire pendant quelques années... Pourvu qu'on puisse la réentendre un jour...
Répondre
A
Je suppose que la chorale continuera car ce ne sont pas les lieux de cultes qui manquent pour interpréter des chants sacrés.<br /> A part ça il est vraiment beau ce Stabat Mater contemporain que je ne connaissais pas, et il méritait bien un petit billet.<br /> Et il se trouve que justement ce stabat Mater est plus angoissant dans son écriture musicale que les précédents.