Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2019 3 27 /03 /mars /2019 19:33

Bonjour les amis,

C'est aujourd'hui la journée internationale du théâtre et il y a eu dans mon lycée une conférence sur les espaces de représentation au XVI ème et XVII ème siècle durant l'époque du siècle d'or espagnol.

La conférence a commencé par la lecture  du manifeste pour le théâtre que le dramaturge cubain Carlos Celdran avait écrit pour cette journée internationale du 27 Mars 2019.

Le voici en version originale espagnole

http://www.lavapiesbarriodeteatros.es/mensaje-del-dia-mundial-del-teatro-2019-por-carlos-celdran/

Et voici la traduction française sur le lien ci-dessous de ce vibrant plaidoyer. Lisez-le et vous comprendrez pourquoi cet excellent dramaturge a été choisi pour défendre au niveau mondial la cause du théâtre.

Ensuite la conférence sur les espaces de représentation a commencé et les deux intervenants ont montré une série de documents aux élèves, et entre autres, un tableau de Brueghel le jeune intitulé "La kermesse villageoise avec un théâtre et une procession".

Ce tableau, mis à part sa grande valeur artistique, foisonne de détails qui sont une mine d'informations pour les historiens.

Cliquez sur la photo ci-dessous et vous y verrez, entre autres, que durant cette fête villageoise il y a une représentation théâtrale, probablement une sainete primitive avant que le genre ne s'étoffe. A l'époque les acteurs écrivaient eux-même leurs textes et mettaient en scène des situations qui devaient attirer les passants. Le public restait debout donc l'oeuvre devait être de courte durée, de 20 à 30 minutes.

On peut apprécier également que la structure du théâtre était assez rudimentaire. La scène dressée sur des tréteaux est très petite. Un rideau en arrière-fond permet aux comédiens de faire leur entrée. Il y a 3 personnages sur scène... Peut-être une histoire de mari qui revient des champs avec une hôte sur le dos et qui surprend son épouse avec un galant...

Journée internationale du théâtre : le message de Carlos Celdrán

Lors de la présentation de ce tableau le conférencier a attiré l'attention des étudiants sur un petit détail. Deux personnages (dont l'un est vêtu tout de blanc) s'appuient sur une clotûre derrière la scène.

Cliquez sur l' agrandissement que j'ai réalisé ci-dessous pour mieux les voir....

Journée internationale du théâtre : le message de Carlos Celdrán

Alors , je vous pose ma devinette du jour.

" Que font-ils selon vous ? "

J'avoue que je n'ai pas su répondre à cette question quand le conférencier l'a posée, ni personne dans l'assistance d'ailleurs.

Il nous a expliqué que ces deux personnes sont des "sinvergüenzas", des effrontés, des voyeurs qui essaient de mater les actrices pendant leurs changements de costumes...

Bien évidemment la réponse correcte à la devinette a déclenché un gros éclat de rire et l'hilarité parmi les étudiants.

Et alors là, moi je dis bravo l'artiste, bravo Brueghel qui a poussé le soin du détail  jusqu'à croquer ces deux villageois indélicats.

Vous le voyez les amis. L'intérêt et l'attirance du public masculin pour la plastique des jeunes actrices, ça ne date pas d'hier...... 😂😂😂

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Je suis écroulé de rire... Cependant c'est une interprétation du tableau qu'aucune femme en petite tenue ne vient étayer...
Répondre
A
Il faudrait peut-être faire une analyse de l'oeuvre aux rayons X pour apporter une preuve définitive de cette explication...-)<br /> Malgré tout elle semble très vraisemblable. Les deux personnages n' ont aucune autre raison de se trouver là, et dans cette position d'observation...
R
Etonnant, ce tableau de Brueghel : on voit bien les spectateurs qui s'agglutinent autour de la scène, les coulisses derrière le rideau, quant aux deux personnages qui s'appuient sur la clôture, ils se tiennent sur une sorte de mur : ce sont des voyeurs bien équipés !!<br /> <br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
Oui, le tableau de Brughel est riche d'enseignements pour ceux qui s'intéressent à l'histoire du théâtre en Europe. C' est un tableau en forme de reportage avec une profusion de détails.<br /> Pendant l'exposé on a pu voir un dessin d' époque intéressant que je n' ai pas retrouvé sur le net. Il s' agissait d'une représentation publique en Espagne semblable à celle de Brughel avec, de chaque côté de la scène des flambeaux allumés maintenus par 2 personnages, alors que la représentation avait lieu en plein jour. Donc les flambeaux servaient juste à indiquer au spectateur que la scène se passait de nuit... <br /> J'ai bien aimé le manifeste de Carlos Celdrán qui est bien traduit et qui offre une belle définition de l'art théatral.<br /> Bonne fin de soirée l' amie