Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2018 3 05 /09 /septembre /2018 18:37

Bonjour les amis,

Aujourd'hui je veux partager avec vous une nouvelle qui nous vient de Suède.

Greta Thunberg, collégienne de 15 ans, a décidé de faire grève depuis le 26 août dernier et de ne pas reprendre les cours jusqu'aux élections législatives du 9 Septembre afin de manifester contre le réchauffement climatique et de sensibiliser le public à la défense de l'environnement.

Alors moi j' ai horreur de voir les enfants faire irruption dans le domaine de la vie publique et politique. Je trouve cela très incongru. Il faut respecter le temps de l' enfance et je n' aime pas voir des ados essayer de devenir adultes trop tôt.

Il y a un âge pour tout et chaque chose doit se faire en son temps. D' abord il faut former son esprit à l' école et en famille, acquérir des connaissances et un esprit critique, mûrir, et puis, plus tard, à l' âge de la majorité, se mettre au service de la collectivité et des citoyens.

Donc ce titre d'article que j' ai vu ce matin parlant de la grève d'une collégienne de 15 ans  m' a agacé un peu, mais, finalement, après avoir écouté attentivement les propos de Greta, j' avoue qu' elle m' a bousculé un peu dans mes à priori.

Si j' étais son père m'  opposerais-je à sa grève qui est illégale puisqu'elle n' a que 15 ans ?

Et bien, après avoir lu ses déclarations, je n' en suis pas si sûr.

En effet, il n' est sans doute pas normal que ce soit des enfants qui interpellent les politiques sur leurs obligations morales, mais il n' est pas normal non plus que ceux-ci n' orientent pas tous leurs efforts pour protéger les générations à venir de l'énorme danger climatique.

J' appartiens à une génération qui a pu vivre pleinement le temps de l' enfance, sans angoisses, en mordant la vie à pleines dents, en me consacrant à mes études, pendant que les adultes s'occupaient de mon bien-être physique et moral.

Or, les enfants de 15 ans d' aujourd'hui qui sont un peu conscients des graves dangers que court notre planète ne peuvent plus bénéficier de cette insouciance protectrice et bienfaitrice.

Donc, si ces jeunes ne se sentent plus protégés et si l' avenir qui se profile leur paraît cauchemardesque, ne nous étonnons pas qu' ils manifestent leurs préoccupations devant un parlement qui est l' institution la plus symbolique de la vie démocratique d' un pays.

En définitive, on a ce qu' on mérite : nos enfants nous rappellent à nos devoirs moraux, ce qui indique, qu' on le veuille ou pas, qu' on est tombé bien bas.

Finalement, je suis passé de l' agacement à la sympathie pour cette petite Greta qui pourrait devenir un symbole pour toute une jeunesse.

Elle se plante devant son parlement pour  dire aux députés que le vrai défi pour notre survie est là, et qu' il passe par la défense du climat, pour leur dire de ne pas perdre le Nord et d' orienter tous leurs efforts pour limiter le plus possible le réchauffement global.

Greta est active sur les réseaux, et son cas singulier  se transforme déjà en symbole de lutte qui dépasse largement le cadre de ses frontières.

Finalement, tout ce qui peut amener de la sensibilisation pour la défense de l' environnement est bon à prendre, même si ça vient, et c' est bien triste, de la part d' adolescents.

Bravo à Greta donc pour sa pugnacité. Je lui souhaite une bonne reprise au collège le 9 Septembre prochain et un bon courage pour cette lutte qui ne fait que commencer ...

Que ça nous plaise ou pas, il faudra bien écouter la petite Greta...
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Comme tu le soulignes dans le début de ton billet, moi non plus je ne suis pas pour que les enfants fassent de la politique.<br /> Je suis gêné quelque peu par cette attitude. <br /> Je pense qu'à cet age on n'a pas tous les éléments en main pour avoir un jugement raisonnable.<br /> On va me répondre que beaucoup d'adultes sont dans le même cas.<br /> Bonne soirée l'ami.
Répondre
A
Il est probable que Greta, de par sa jeunesse,n' a pas la maturité nécessaire pour aborder certains des problèmes posés par la lutte contre le réchauffement climatique mais malgré tout il semble qu' elle soit quand même très bien informée pour quelqu'un de son âge ( et sans doute bien mieux informée que la grande majorité des adultes).<br /> Avant de lire l' article j' ai d' abord cru à une élève un peu narcissique qui voulait attirer l' attention sur sa personne, et se faire de la pub en utilisant le réchauffement comme un alibi. Puis quand on l' écoute, on sent bien une vraie préoccupation et aussi sans doute une certaine exaspération de jeune rebelle qui pense que les adultes sont défaitistes, qu' ils sont résignés, et que pour gagner cette bataille il faut une vraie volonté de fer qui n' existe pas.<br /> Et on peut pas dire qu' elle ait complètement tort. C' est en cela qu' elle arrive à nous sensibiliser. Elle nous dit: " Arrêtez avec vos salades. On va droit dans le mur et vous de faites rien de sérieux pour inverser la tendance...".<br /> Finalement cette petite collégienne de 15 ans arrive à provoquer un déclic au sein de la société suédoise où son initiative est très commentée . Elle a donc réussi à ce que les partis en lice pour ces élections s' engagent davantage sur cette question. Par ailleurs, sa grève a été relatée également dans toute la presse étrangère, et notamment en Espagne où je vis, et a eu un écho international positif..<br /> Pas mal quand même...<br /> Bonne soirée l' ami
R
Une initiative touchante, mais on peut douter de son efficacité : de plus en plus, c'est une course en avant vers plus de croissance et de productivité, l'écologie passe après : on l'a vu, avec la démission de Nicolas Hulot.<br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
Bien sûr on peut douter de l' efficacité de sa démarche. Cette info m' a d' abord fait sourire dans un premier temps. Il y a quelque chose de pathétique dans cette grève qui est apparemment soutenue par 35 enseignants dont l' un de ses profs.<br /> Mais écouter cette collégienne nous dire: " vous vous fichez de mon futur" est douloureux car on n' a pas de vraie réponse cohérente et crédible à lui faire...On ne peut pas lui répondre: " Tu te trompes, tu ne devrais pas faire grève et ta place est au collège où tu vas te construire un futur" parce que le monde qu' on va lui laisser sera peut-être un enfer, un chaos.<br /> Nous on est résigné, et elle ne l' est pas : on peut lui laisser au moins ce droit moral...Il faudra des gens qui ont son tempérament et qui ne font pas de concessions pour lutter contre le réchauffement global.<br /> Bonne soirée l' amie
L
Eh bien, la décision de Greta est great, émouvante, mais je pense qu'elle ne sera pas suivie d'effet puisque le besoin de croissance économique ne le permet pas. Si le pays de Greta se met au vert, la Chine, les USA, le Brésil, l'Inde, la Russie s'enfoutent un peu ! <br /> Bonne soirée l'ami.
Répondre
A
Les organisateurs de la prochaine conférence sur le climat qui aura lieu fin 2018 en Pologne à Katowice pourraient inviter Greta à monter à la tribune pour venir exprimer ses vives préoccupations devant tous les dirigeants de la planète, et les mettre devant leurs responsabilités...
A
L' exemple personnel de Greta peut quand même sensibiliser une grande partie du monde occidental, et ce n' est pas rien. Une figure de proue symbolique peut créer un élan citoyen. Son attitude est moralement et éthiquement juste même si on peut douter de son efficacité.<br /> Sa mère, par exemple, a décidé de ne plus prendre l' avion et c' est un bon exemple à suivre qu' essayer de limiter le plus possible ses déplacements en avion.<br /> Bonne soirée l' ami