Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 06:45

Bonjour les amis,

Les 2 ème journées du mondial nous offrent des matchs d' une incroyable intensité qui mettent les nerfs des joueurs ( et des spectateurs) à rude épreuve.

Après la Suisse qui a triomphé de la Serbie au cours d' un match exemplaire, après le Brésil qui est venu à bout du Costa-Rica de manière miraculeuse dans les arrêts de jeu, c' est l' Allemagne qui hier a flirté avec la mort et l' élimination.

Ce n' est qu' à la dernière minute des arrêts de jeu qu' elle a remporté à dix joueurs contre onze sa victoire contre la Suède et maintenu ses chances de qualification en 8 ème de finale.

Quel scénario ! Quel suspense !...

Toni Kroos qui durant le match avait fait une mauvaise passe ( très peu habituelle chez ce joueur d' une grande fiabilité) qui a amené le premier but suédois, s'est rattrapé en fin de jeu en signant un coup franc magistral, sublime...

Je me réjouis de ce résultat qui prime le jeu offensif.

C' est plus que mérité !

Je n' ai aucune envie de voir progresser dans cette compétition des équipes qui basent leur jeu en espérant une erreur de l' adversaire. J' en ai marre de ces entraîneurs qui poussent leurs joueurs à attendre prudemment l' équipe contraire repliés en défense. Le foot c' est produire du jeu, aller de l' avant, et pas seulement profiter de possibles approximations de l' adversaire.

Hier soir, j' ai été impressionné par l' efficacité du jeu suédois qui a eu très peu d'occasions mais qui a tiré un incroyable parti des erreurs défensives de la Mannschaft.

Plus réaliste en contre-attaques, tu meurs.

J' ai trouvé également incroyable que la défense suédoise n' ait pas explosé sous les coups de boutoir des attaquants allemands. Je crois que certains d' entre eux comme Thomas Müller ne sont plus complètement dans le coup même s' ils restent très actifs.

Ce qui fait la force de la Manschaft c' est que c' est une équipe qui ne pardonne pas...et hier, elle a pardonné, une fois, deux fois, moultes fois...

La Suède quant à elle est une équipe qui a résisté en phase de qualification à l' Italie durant 180 minutes sans prendre un but.Il y a quelque chose qui cloche dans le foot moderne. Normalement une équipe qui s' arc-boute en défense doit le payer tôt ou tard.

Hier les suédois ont payé mais à la minute 90+5'...Une minute avant le coup de sifflet final de l' arbitre. A croire que c' est Hitchcock qui avait signé le scénario.

Peu importe ! La morale est sauve ! Pour l' instant le jeu offensif est primé...mais pas suffisamment à mon goût.

En ce qui concerne la Mannschaft Joachim Löw va certainement essuyer de vives critiques après ce match. Tous ses joueurs n' étaient pas au meilleur niveau hier. C'est un peu surprenant à ce stade de la compétition. Malgré tout Löw a su apporter les changements opportuns, notamment avec l' entrée de Mario Gómez qui a dominé le jeu aérien.

PS: Hors-sujet

Je viens de me rendre compte que lors du match Suisse-Serbie, Shaqiri et Xhaka ont célébré leurs buts de manière très politique en mimant l' aigle symbole de l' Albanie...ça m' avait complètement échappé durant le match...

https://www.letemps.ch/sport/presse-serbe-denonce-une-provocation-apres-gestes-shaqiri-xhaka

 On ne sait plus si c' était Suisse Vs Serbie ou Kosovo Vs Serbie. Quoiqu' il en soit les 2 joueurs auraient pu se passer d' une telle provo. On est en 2018 et on ne va pas refaire l' histoire, ni réalimenter les rancoeurs. Ce qui est clair c' est que ce sont 2 joueurs kosovars qui ont renversé la Serbie. Quelle ironie !...pas franchement du goût des serbes...

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Les kosovars ont dû savourer leur revanche sportive contre la Serbie militaire
Répondre
A
Les 2 joueurs sont 2 victimes de la guerre. Le père de Xhoka était prisonnier politique et la famille de Shaqiri a dû abandonner son pays pour se réfugier en Suisse.<br /> La FIFA envisage de prendre des sanctions contre les deux joueurs.<br /> <br /> https://fr.besoccer.com/info/xhaka-et-shaqiri-pourraient-etre-sanctionnes-pour-leurs-celebrations-453413<br /> <br /> La Suisse prend leur défense et s' indigne contre le procés qui leur est fait sur les réseaux.<br /> <br /> https://www.letemps.ch/opinions/linacceptable-proces-humain-xhaka-shaqiri<br /> <br /> Moi, je pense qu' il devrait y avoir une sanction purement symbolique, un rappel à l' ordre envers deux joueurs qui ont été traumatisés durant leur enfance, deux victimes d' une guerre inhumaine...deux joueurs qui ont été provoqués et insultés par les ultras serbes avant le match et qui ont reçu des menaces avant le match.<br />
R
J'ai de plus en plus l'impression que les nerfs des spectateurs sont mis à rude épreuve, au cours de ces matchs : peut-on vraiment parler de plaisir ?<br /> <br /> Belle journée, AJE
Répondre
A
Plaisirs et souffrances, les deux se mélangent de manière intime.<br /> Le foot est le sport qui sait réserver les meilleures dramaturgies qui soient.<br /> Si le foot était un sport avec beaucoup de buts on regarderait le match d' hier très tranquillement,de manière très détendue,et peut-être SANS PASSION, sachant qu' il n' y a pas photo et que la victoire va revenir à l' Allemagne ( tout comme Roland Garros est revenu à Rafa Nadal). Mais justement, il y a peu de buts dans ce sport et donc quand le score ne reflète pas la domination d' une équipe sur l' autre, et bien on " souffre"...mais ça fait partie aussi du plaisir unique que procure le foot. Hier j' ai souffert mais je n' aurais raté ce match pour rien au monde. 90 minutes d' incertitudes c' est intense comme sensations !...Quand en plus la victoire s' obtient à une minute de la fin, là, c' est le délire....l' explosion...le feu d' artifices ! <br /> Bonne fin de journée l' amie<br /> PS il n' y a pas qu' au foot que le plaisir se mélange à la souffrance...dans les amours passionnelles , aussi...
F
C'est justement ce qui fait toute la différence entre un spectacle normal et la magie du sport.<br /> Ici le scénario n'est pas ecrit d'avance. Un acteur d'habitude très bon peu passer à côté de son match. <br /> Quant au public n'en parlons pas.<br /> D'un coté les suedois,proche du bonheur à quelques secondes prêts, et de l'autre les allemands,tendus puis proche du désastre. Et sur ce coup de genie tout est bouleversé avec la désolation totale d'un côté et l'exaltation de l'autre .<br /> Bises Rosemar
F
Sans faire de mauvais jeu de mots, assez petits les suisses sur ce coup là.<br /> Pour revenir à l'Allemagne, j'avais déjà trouvé beaucoup de points faibles contre le Mexique.<br /> Une défense calamiteuse, Ozil et Muller inexistants en attaque.<br /> Cette équipe aura du mal a conserver son titre, mais je l'ai trouvé un peu meilleur hier.<br /> Et le rouge de Boateng est peut-être un mal pour un bien vu sa forme actuelle.<br /> Son remplaçant ne peut qu'être meilleur que lui.<br /> A suivre et bon dimanche l'ami.
Répondre
A
Hier j' ai tellement souffert pendant ce match que ne suis pas sûr que j' y ai pris du plaisir. Un de mes amis m' a écrit sur les réseaux au sujet de la compétition, et de manière rigolarde: " Calme-toi...le pire reste à venir..."<br /> la Manschaft a super bien attaqué dés le départ avec un schéma très offensif et j'' enrageais de voir les suédois mettre à profit certaines carences défensives allemandes et s' en tirer à si bon compte.<br /> Franchement j' aurais adoré un 3 à 0 à la mi-temps, histoire que l' Allemagne leur apprenne comment on gagne une Coupe du Monde.<br /> Boateng n' est pas à son mieux c' est évident. Effectivement, en l' expulsant l' arbitre a peut-être involontairement rendu un bon service à Löw. Mais hier c' était surtout Rüdiger le maillon faible qui n' arrivait pas à contrôler l' attaquant suédois..<br /> A suivre la 3 ème journée décisive. Pas impossible d' imaginer les 3 premières équipes à égalité avec 6 points.Elles ont intérêt à soigner leur goal average !<br /> Bon dimanche l' ami