Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 07:01

Bonjour les amis,

Aujourd' hui cela fait exactement dix ans que mon papa nous a quitté.

Il m' a laissé en héritage de l' amour, de la bienveillance et de la chaleur humaine.

Dix ans se sont passés depuis lesquels son esprit m' accompagne d' une manière qui est maintenant différente,mais toujours de façon sereine et apaisée.Je le sens proche de moi et je continue de partager avec lui par la pensée mes émotions, mes joies et mes tristesses.

 

 

 

 

Sans toi languit mon coeur...

Quelques fois il m' arrive de rire avec lui, ou alors, de le prendre à témoin de ce qui m' arrive...ou de ce qui nous arrive à tous.

Papa se passionnait aussi pour la politique.Parfois je pense à lui quand je vois notre monde qui change, qui perd ses valeurs, qui n' est pas à la hauteur de ce que nos parents ont défendu, quand je vois un monde qui se déconstruit.

Il m' arrive même de l' interpeller parfois:

" Eh, Pa...tu vois ce que vois ? "

Et parfois j' ai envie de lui dire, comme après l' élection de Trump :

" Eh, Pa ...t' es parti au bon moment...avant que ça commence franchement à déconner..."

Aujourd' hui en ce jour anniversaire de sa mort j' aimerais juste partager avec vous un air de bel canto interprété par son chanteur préféré.

J' ai choisi CARO MIO BEN dont les paroles et la musique expriment la douce mélancolie qui berce mon coeur quand je pense à lui.

 " Allez Papa.Tu resteras toujours présent dans nos coeurs et aujourd' hui cette chanson-là, elle est pour toi...."

Caro mio ben,
Credimi almen,
Senza di te
Languisce il cor.
 
Caro mio ben,
Senza di te
Languisce il cor.
 
Il tuo fedel
Sospira ognor.
Cessa, crudel,
Tanto rigor!
 
Cessa, crudel,
Tanto rigor.
Tanto rigor!



 

Mon bien chéri,
Au moins, crois moi,
Sans toi,
Mon cœur languit,
 
Mon bien chéri,
Sans toi,
Mon cœur languit,
 
Ton fidèle,
soupire à chaque instant,
Cesse, cruel,
Tant de dureté,
 
Cesse cruel,
Tant de rigueur,
Tant de rigueur,



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
S'il pouvait te laisser un commentaire... mais je suppose que tu imagines le contenu de son commentaire.<br /> Au moment que bcp de monde hais son père ou sa mère, toi tu les adores, c'est magnifique !
Répondre
A
J' en profite pour partager avec toi un morceau que j' écoutais avec mon père.Il s' agit d' un extrait de l' opéra LUCIA DE LAMMERMOOR de Donizetti...Un duo époustouflant de Pavarotti avec Joan Sutherland...Le final est éblouissant...<br /> https://www.youtube.com/watch?v=MLYWu1mI52A
A
Je pense qu' avec le temps on acquiert la maturité qui nous permet de comprendre réellement à quel point l' amour des parents a été le socle sur lequel on a jeté les fondations de ce qui a été notre propre vie.<br /> Que dirait mon père aujourd' hui ? Il nous embrasserait tous tendrement sans doute... Je pense qu' il est parti à un moment où la société ne cessait de progresser et qu' il vivrait avec beaucoup de tristesse le fait que ses petits-enfants ou arrières-petits enfants seront peut-être confrontés à des situations aussi dures ou pires que celles que lui a connu.Son espoir avait toujours été d' aller de l' avant et de vivre dans un monde meilleur et que ses descendants n' aient pas à souffrir ce que lui a vécu.C' est pour ça que je parle de monde qui se déconstruit...<br /> Bonne journée l' ami
F
Très beau témoignage d'amour de la part d'un fils à son père.<br /> Nous avons grandi dans un monde si différent de celui de maintenant, c'est tout du moins mon ressenti, que je me demande souvent ce que penserait nos ainés de ce qui se passe actuellement.<br /> Pas dans le même sens , mais j'aime beaucoup.<br /> https://www.youtube.com/watch?v=b-7c4VNGOgU<br /> Bonne soirée l'ami.
Répondre
A
Nos parents ont vécu une autre époque et dans un monde qui est maintenant en crise et en perte de valeurs, ils continuent d' être des référents pour nous.Mon père venait du monde de la terre, un monde où on a le sens de la valeur humaine,du travail, un monde qui ne se laisse pas impressionner par les vanités de notre société moderne. J' ai parlé de Trump parce que j' imagine bien la grimace qu' aurait fait mon père s' il avait vécu son élection.Il aurait pensé que notre planète ne tourne plus très rond, que nous avons des dirigeants qui n' ont aucune stature, aucune grandeur.Il aurait pensé que nous ne respectons même plus notre propre histoire.<br /> Pour lui un homme c' était quelqu' un qui est capable de préserver sa famille, et un grand responsable politique c' est quelqu' un capable de créer un élan d' adhésion social pour son projet...Inutile de te dire que dans notre société de 2017 il se serait senti de plus en plus décalé.<br /> Combien de fois, en voyant l' actualité j' ai pensé à mon père en lui disant mentalement: " Au moins, t' auras pas connu ça..."<br /> Merci pour le Cat Stevens très émouvant<br /> Bonne fin de soirée l' ami<br />
R
Un bel hommage émouvant à ton père : nous avons tous en mémoire des disparus qui nous ont donné des leçons de vie, de bonheur, de tendresse, d'amour de la vie. Ils restent si présents, comme tu le dis si bien. Ils font partie de nous, ils nous ont transmis des valeurs essentielles.<br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
C' est tout à fait ça Rosemar. Mon père m'a transmis l' essentiel, ce qui me permet aujourd' hui d' avoir un sentiment d' apaisement et de sérénité quand je pense à lui.Il n' y a pas eu de malentendu entre nous.J' ai failli intituler mon post " Nous nous sommes tant aimés"...et même si je ne lui ai pas rendu le millième de ce qu' il m' a donné,j' ai eu l' occasion de lui témoigner un profond amour filial.<br /> Quand je l' ai perdu il y a 10 ans, je ne me doutais pas qu' il continuerait de m' accompagner de manière si naturelle...<br /> Bonne fin de soirée l' amie
R
Merci pourcet article ....moi aussi je lui oarle toujours ...
Répondre
A
Je sais que tu lui parles aussi.C' est pour ça que j' utilise aussi le NOUS dans mon article.<br /> De même que l' aria que j' ai choisi pour lui rendre hommage.Je sais que les paroles te parlent aussi, tout autant qu' à moi.Grosses bises fraternelles.<br /> PS: il s' est produit quelque chose de curieux ce matin, juste après avoir publié mon article.<br /> Je porte toujours sa montre avec moi depuis des années.Et ce matin ,elle s' est arrêtée à 7 h 35 minutes.Je ne suis pas superstitieux mais cette coincidence m' a vraiment troublé.Il y a 10 ans à 7 h 35 minutes je parlais avec mon directeur pour lui dire que j' allais sauter dans le premier avion pour aller le rejoindre.Et j' ai eu la chance de pouvoir le voir vivant avant qu' il ne s' en aille.Il est parti complètement entouré des siens.