Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 07:19

Le rencontre Parti Socialiste-PODEMOS a enfin eu lieu sur fond de divisions internes au sein des 2 partis et avec des sondages qui indiquent que ces deux formations perdraient des voix en cas de répétition d' élections.J' ai suivi les conférences de presse et ce qui semble prévaloir, plus que la possibilité réelle de former un gouvernement de coalition, c' est le désir de chacun des partenaires de ne pas apparaître comme LE coupable d' un possible échec...Tout va dépendre maintenant de l' habileté de Pedro Sanchez à proposer une alliance PSOE+Ciutadan's+PODEMOS qui soit crédible...le mariage de la carpe et du lapin: obtenir le soutien de libéraux et d' une formation de gauche anti-austérité.Rien n' est perdu donc mais tout reste à faire et le temps court,,,plus qu' un mois pour obtenir une investiture.

Voici ci-dessous le compte-rendu de la réunion d' hier dans LIBE

Je vous avais annoncé qu' un accord de gouvernement, pour aussi inconcevable qu' iul puisse paraître, est possible.J' avais même fait le pari d' un accord de dernière minute en allant à l' encontre de ce que prédisaient tous les grands médias nationaux et internationaux....et bien, je maintiens mon pari...il n' y aura pas d' élections anticipées car la facture électorale risque d' être hypersalée.Personne n' a envie de jouer au poker, sauf la droite de Mariano Rajoy qui a tout à gagner et rien à perdre.Dans moins d' un mois on saura si je me suis trompé ( ou pas)...

Pour moi c' est clair: PSOE et PODEMOS sont liés par un intérêt commun.
OU ILS GOUVERNENT OU ILS SONT MORTS

Ou ils gouvernent ou ils sont morts
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Je lisais un article dans Marianne il y a peu qui disait que les gens de Podemos commençaient à se déchirer entre ceux qui étaient pour une coalition avec les socialistes, et ceux, dont leur leader, qui étaient contre.<br /> A mon avis les gens de Podemos doivent y aller, et après si les socilaistes ne jouent pas le jeu il pourront toujours dire stop.<br /> Bonne soirée l'ami
Répondre
A
Oui, il y a eu aussi un bon papier sur agora écrit par un mec qui connait bien la situation...pas facile à lire pour quelqu' un qui ne connait pas de près la politique espagnole<br /> http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/espagne-le-point-sur-la-crise-de-179228<br /> Le problème c' est qu' il pourrait y avoir 2 majorités:<br /> Alliance de gauche qui compte 161 députés et il en manque 15 et il faut aller à la pêche aux voix du coté des partis régionalistes<br /> Alliance avec ciutadan's qui donnerait une majorité confortable mais là, c' est un peu le mariage de la carpe et du lapin.<br /> Les socialistes ont fait exprès de signer un pacte avec les libéraux, et du coup, maintenant ils respectent leurs alliés et ne veulent rien négocier sans eux...c' est cette manoeuvre antinaturelle qui a surpris tout le monde( mais peut-être que l' arrogance initiale des podemistes à provoqué cette alliance)...<br /> Pour ma part j' auarais préféré la majorité de gauche qui cherche des appoints mais il semble que ce soit cuit...donc il faut trouver un accord qui puisse aller des libéraux centristes jusqu' à la gauche radicale.<br /> Si tu as lu ma réponse à Rosemar tu auras noté qu' il reste de la marge pour former un gouvernement.<br /> <br /> Bonne fin de soirée l' ami
L
En Europe il me semble qu'il y a un seul pays qui a réussi à former un gouvernement d'union nationale... l'Allemagne ! Pourquoi c'est si difficile ailleurs ?
Répondre
A
C' est ce que désire Rajoy de tout coeur.Présider un gouvernement d' union nationale comme en Allemagne...sauf que le contexte de l' Espagne ne le permet pas.Il y a eu une claire volonté de changement qui s' est exprimée.<br /> Ce sera donc, ou un gouvernement d' union autour de Pedro sanchez, ou la répétition de nouvelles élections...NO CHOICE !
R
Les ambitions électorales l'emportent souvent sur les autres considérations, mais que vaut le PSOE en Espagne ? S'il ressemble à notre parti socialiste, on peut craindre des difficultés... En fait, les gouvernements gouvernent de moins en moins et c'est l'Europe qui donne ses directives...<br /> <br /> Bonne journée, AJE
Répondre
A
Avant de te répondre sur le PSOE,je vais juste rappeller que 75% des espagnols ont voté pour le changement mais de manière si éparpillée que c' est finalement Rajoy qui fait le meilleur score !<br /> On nage donc en plein paradoxe...Par ailleurs aucun parti n' est en mesure de mettre en application son programme étant donné qu' il ne dispose que d' un quart des voix...<br /> Pendant que le pays est SANS gouvernement depuis plus de 100 jours, les maires rècemment élus des plateformes citoyennes, de PODEMOS et COMPROMIS font du bon travail à Madrid, à Barcelone, à Valencia,etc... pour réduire les déficits, réduire l' impact des inégalités...Ce travail est déjà mesurable et apprécié par leurs administrés.<br /> Et bien on attend des socialistes qu' ils fassent la même chose mais au niveau du gouvernement.de l' Etat:réduire les inégalités, protéger l' éducation et la santé. déroger certaines lois votés par le PP comme la réforme du code du travail ou de l' éducation, lutter de manière efficace contre la corruption.<br /> On sait bien qu' ils ne peuvent faire de miracles économiques mais ils peuvent rendre notre société bien plus solidaire et juste, et réduire les inégalités les plus criantes.C' est le sens du pacte PSOE-Ciutadan's qui propose d' une centaine de mesures d' urgence sur le lien ci-dessous<br /> <br /> http://www.elperiodico.com/es/noticias/politica/pacto-psoe-ciudadanos-texto-integro-acuerdo-4923417<br /> <br /> Bref, et en conclusion, je pense qu' il y a une urgence à virer la droite néo-libérale même si les difficultés sont énormes.<br /> Les nouveaux maires comme Manuela Carmena ou Ada colau ont montré le chemin...<br /> Bonne fin de journée l' amie