Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 08:10

Bonjour les amis,

Les micro-trottoirs sont souvent une façon un peu nulos de meubler les journaux télévisés.Quand on ne veut pas balancer soi-même des banalités ou des lieux communs, on les fait dire par des personnes prises au hasard dans la rue et d' un seul coup ça devient de l' info.

Malgré tout certains de ces micro-trottoirs sont parfois surprenants ou révélateurs.

En voici un qui date de 2011 que je vous laisse d' abord découvrir avant d' y aller moi-même de mes petits commentaires malicieux et irrespectueux....

Il y aurait beaucoup à dire sur ces 2 minutes d' interview assez surréalistes.

Tout d' abord il se dégage une sensation générale de malaise car le petit jeune frontiste est sans cesse à côté de la plaque et on souffre un peu pour lui...On a envie que l' interview ( et le supplice) s' abrège.En Espagne on a une belle expression pour traduire cela, on dit " tener vergüenza ajena" c' est à dire " avoir honte pour l' autre".

Par ailleurs, il s' en dégage un effet comique irrésistible car, tout en répondant systématiquement à côté, le p'tit jeune en dévoile énormément sur les idées nocives et toxiques qui polluent son esprit encore bien immature.Il nous fait du Coluche avec " l' histoire d' un mec"...rappelez-vous cette blague qui n' est pas drôle mais qui est racontée par quelqu' un qui n' arrête pas de balancer des énormités racistes.

Donc nous voici en train de voir, mais cette fois-ci dans la réalité, un mec qui nous fait du Coluche sans le savoir.

Revenons sur le rôle du journaliste qui a l' air de bien s' amuser de manière un peu perverse.

J' ai regardé le document deux fois et j' ai un doute.Il semble bien que l' interviewé ne sait vraiment pas ce qu' est réellement un skin-head, ce qui va amener systématiquement des réponses à côté de la plaque.

On voit bien un journaliste qui apparemment essaie de l' aider avec des explications complémentaires du type " ce sont des gens qui pensent comme vous" ou" ils forment une frange du Front National" mais on a quand même l' impression que le jeune ne connaît pas réellement la nature du mouvement skin-head.

J' imagine bien à quel point une telle séquence doit agacer les membres du Fn car, pour eux, elle est destinée à les faire tous passer pour des abrutis un peu ras du plafond.

Normalement le journaliste devrait éliminer cette scène car l' interviewé n' est pas un " bon client" vu qu' il ne comprend pas vraiment ni la question ni la problématique posée par l' éjection des skins de la manif.Il y a donc un petit problème de déontologie journalistique.

Si on regarde la vidéo avec un oeil de pédagogue, on se dit que le journaliste est un peu pervers, qu' il explique sans expliquer et qu' il prend un malin et malsain plaisir à ridiculiser ce pauvre militant.

C' est d' autant plus touchant que le jeune frontiste participe pour la première fois avec un enthousiasme euphorique à une telle concentration et que le journaliste lui gâche un peu son plaisir.

C' est comme si un jeune prenait un super pied d' enfer lors de son dépucelage et qu' au moment d' arriver à l' orgasme il y ait un observateur à côté qui lui balance:" Eh, fais gaffe mec... ta meuf a la chtouille..."

C' est pas sympa...et puis c' est pas beau de se moquer !

Alors mes amis, je vais vous poser une question qui est très à la mode en ce moment:

Fallait-il ou pas publier une telle interview qui est révélatrice certes, mais qui n' est pas honnête à 100 % ?

En effet , on peut considérer qu' au sein de nombreuses rédactions, ce genre d' interview ferait bien rigoler les collègues mais finalement ,on la balancerait à la poubelle pour vice de forme.

Par ailleurs mes amis, n' hésitez pas à y aller de vos petits commentaires qui peut-être contrediront certains des miens.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Je me souviens très bien de cette video.<br /> Je suis d'accord avec toi sur le coté pervers du journaliste. Finalement on se met presque du coté du jeune frontiste , qui n'a pas l'air bien méchant.<br /> Nous avons là un jeune un peu perdu qui est ravi de se retrouver dans un mouvement ou on l'accepte tel qu'il est. On ne va pas chercher à le tirer vers le haut, alors il se croit bien accepter puisqu'on le prend tel qu'il est.<br /> Je ne suis pas sur que c'est comme ça qu'on fera baisser le FN, au contraire.<br /> Beaucoup de gns vont se dire. Mais pour qui il se prend ce journaliste à vouloir humilier un jeune sans instruction. Et je suis sur qu'il y a beaucoup plus de gens qu'on ne le pense qui ne savent pas ce qu'est un skin-head .<br /> Bonne soirée l'ami.
Répondre
R
bonjour je viens de regarder à nouveau la vidéo, je partage un peu l'avis de Fatizo, on sent vraiment les "limites" et ce matin, j'ai même un peu de compassion pour lui ! enfin ! imaginez le même lascar dans le train, ou dans un rond point prioritaire ! enfin, désolée de me répéter, mais ils sont mon quasi quotidien et vivre auprès des personnes "bêtes et méchantes" croyez moi c'est dur dur ........
A
Et bien je note qu' on a des perceptions finalement très voisines.Effectivemement se moquer ou humilier n' est jamais une bonne méthode pour lutter contre l' intolérance ou la xénophobie.Par ailleurs nous ne savons rien de l' histoire de ce jeune et de ce qu' il y a dans son vécu qui l' a amené à vouloir participer de ce mouvement.Face à un élève par exemple qui te balance certains de ses arguments il ne faut jamais répondre frontalement "Vous avez tort" ou alors " Je vais vous expliquer comment sont vraiment les choses".Les bons profs utilisent la méthode socratique, et face à des affirmations pleines de certitude, posent habilement des questions qui peuvent bousculer la personne dans ses croyances ou l' obliger à rectifier d' elle-même certaines contradictions...<br /> Bonne fin de soirée l' ami
R
C'est désolant et drôle à la fois : on perçoit un certain vide dans l'électorat du FN, bon, c'est vrai qu'il est jeune et inexpérimenté, le trac devant une caméra peut jouer, aussi...<br /> On a entendu tellement de déclarations ineptes de la part des dirigeants de ce parti, qu'on ne s'en étonne plus...<br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
Bonjour Rosemar,<br /> On garde une certaine sympathie pour lui car il est encore jeune.On peut garder l' espoir qu' il va évoluer car il a toute la vie devant lui pour ouvrir les yeux et mieux comprendre le monde...Par contre avec les vieux fhaineux xénophobes cet espoir est un peu vain...<br /> Bonne fin d'après-midi l' amie<br /> PS: j' ai abandonné la lecture de AU REVOIR LA-HAUT ...Il y a un premier bon chapitre et puis ce livre tire trop en longueur , s' attarde sur des descriptions très pénibles qui n' apportent rien ou peu...Il contient plein d' anachronismes de langage qui lui enlèvent pas mal de crédibilité ( les héros parlent un français du XXI ème siècle).Je te mets un lien où tu verras qu' il y a des lecteurs qui sont bien plus saignants que moi ( et à juste titre...).Enfin, les bons sentiments ne donnent pas forcément de la bonne littérature comme disait André GIDE.Lemaitre en est la parfaite démonstration...<br /> <br /> http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/37254<br /> <br /> Je suis particulièrement d' accord avec les critiques de "Ah c'qu'on s'emmerde ici, 'merd'ici, 'merd'ici, tsoin tsoin!" et de " désolant".<br /> Il parait que Lemaitre écrit de très bons polars et je vais m' attaquer à son ALEX dont j' espère qu' il sera bien mieux que son pâle au revoir là -haut....
R
Bonjour, je travaille dans une entreprise où depuis 8 ans j'ai hélas la surprise presque tous les jours d'entendre des propos similaires ..... les 80 % d'intérimaires qui sont eux ! "normaux" travaillent et nous ne les voyons pas ! la peur des nouvelles mesures du gouvernement, provoquent des passages quotidiens de cette population qui fait tout pour obtenir un poste, et dès le début de la mission, sont souvent blessés ou malade, même si j'ai conscience de dévier du sujet ! Dieu que je suis contente de partage ma souffrance quotidienne ! vous êtes loin d'imaginer, la réalité . Donc le "loustic" moi je vois la même chose tous les jours ..... enfin presque ..... pour mémoire je travaille à Valenciennes ..... belle semaine à vous tous ...... Rosie
Répondre
A
Et oui.Marine fait un carton dans les anciens bastions rouges ce qui montre bien que la conscience de classe du prolétariat n' est pas aussi élévée qu' on aimerait le croire.La crise est passée par là, les égoismes sont revenus...Merci de ton témoignage et bon lundi.
R
"partager" désolée, j'écris trop vite ...hihi .....