Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 06:33

Bonjour les amis,

L' absence douloureuse des êtres chers qui nous ont laissé est un thème qui a été souvent traité au cinéma, en musique et dans la littérature.Je pense au moins à 2 films: LA CHAMBRE VERTE de Truffaut, et aussi à AU-DELÀ de Clint eastwood.Dans ce dernier film, il y a entre autres deux frères jumeaux séparés par la mort, ce qui laisse celui des deux qui a survécu avec un sentiment de culpabilité et de désarroi qui l' empêche de vivre.

Je vous propose le regard de deux artistes sur le thème de l' absence.

Tout d' abord le magnifique " Wish you were here" de Pink Floyd, composé à la mémoire du fondateur du groupe Syd Barret qui avait abusé des acides de son époque et qui est parti prématurément après être sombré dans une forme de folie.

Le morceau commence avec une recherche de station sur une vieille radio à lampes et la musique apparait comme une vieille réminiscence lointaine du passé.

Le thème musical est traité avec sobriété après une longue intro très blues à la guitare 12 cordes interprétée avec énormément de sensibilité...C' est étrangement beau, simple,et mélancolique.Les effets sonores sont extrêmement soignés et nous plongent dans une atmosphère de nostalgie.Gilmour est au sommet de son art.Quand sa voix déclame " Oh how I wish you were here" c' est tout simplement déchirant...

Le jour c' est la vie et il est réservé aux vivants qui requièrent toute notre attention et notre amour, mais c' est la nuit que l' absence se fait sentir.

Ecoutons l' ami Brel qui vient se recueillir sur la tombe de celui qui l' a accompagné toute sa vie, celui qui a été de tous les combats et avec qui il a fait les 400 coups...Jojo !

Avec ce vers magnifique:

" Jojo...j' ai plaisir à te dire que la nuit sera longue à devenir demain...."

Ce à quoi Bashung,sentant son propre départ assez proche, ajoutera quelques années plus tard:

" Plus rien ne s' oppose à la nuit..."

Je dédie ces 3 belles chansons à celui qui m' a laissé il y a 32 jours et 32 nuits....des nuits agitées qui, pour la plupart d' entre elles, sont devenues interminablement longues, pleines de questions sans réponse, de doutes et de regrets aussi.

Bon dimanche les amis

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Le temps, oui, la vie qui nous entraîne aident à accepter les absences, et parfois, la douleur revient...<br /> Le morceau des Pink Floyd est superbe et la voix, déchirante. Les chansons de Brel, Bashung sont aussi très émouvantes.<br /> <br /> Bon dimanche, AJE
Répondre
A
Bonjour Rosemar<br /> Oui ce sont 3 morceaux de facture très différentes mais qui passent bien l' épreuve du temps.Un petit mot sur Bashung qui est parti de manière discrète et pudique...Son OSEZ JOSEPHINE est l' un des plus beaux rocks français jamais écrits mais lui ne s' est jamais pris la grosse tête.<br /> Je ne sais pas si tu as vu le film AU DELA mais il est particulièrement habile car on le suit avec intérêt et attention quelques soient nos croyances( ou notre manque de croyances) au sujet d' un hypothétique au-delà...C' est un film qui aide à vivre et à affronter l' absence.Le film mène en parallèle plusieurs narrations mais la fin de l' histoire du frère jumeau m' a particulièrement ému et recèle une belle leçon de vie<br /> Bon dimanche l' amie
R
Très beau billet ..... la distance complique toujours les choses puisqu'il est tout simplement difficile de palper ..... et éprouver ...... je me souviens lorsque mon petit fils est né, j'ai fait un aller retour, et durant un mois, je ne cesser de me dire je suis désormais mamie, mais !? et puis un mois plus tard lorsqu'il est venu chez moi avec ses parents ! là ! j'ai pu endossé le costume ! j'avais enfin réalisé ...... <br /> on peut éprouver un manque lorsque les communications téléphoniques fusent ! là ! avec Vito ce n'était pas le cas, pour toi pire que papa, ce deuil va être très compliqué, ceci dit, ici pour nous tous, la boucle n'est pas bouclé du tout ! loin de là ! il y a vraiment pour chacun un travail à faire que seul le temps fera, mais, pour nous notre génération, il y aura notre vie, avant et après Vito ! bon dimanche à tous ...... Rosie
Répondre
A
Bonjour Rosie<br /> Oui la distance complique tout...Mon esprit essaie de reconstituer les morceaux importants qui m' ont échappé...une espèce de puzzle se reforme à travers tous les témoignages de ceux qui étaient proches comme toi...Au début du roman ZORBA LE GREC le protagoniste a une apparition d' un oiseau noir qui vient interrompre une rêverie et comprend instantanément que son ami qui vivait au loin est parti...c' était son dernier signe.Et moi, aujourd' hui en 2015 avec le télephone, internet, et tutti quanti j' ai rien vu venir ! <br /> Oui ça va prendre du temps...j' ai l' impression qu' il restera définitivement un goût très amer: celui de ne pas s' être dit au revoir alors que nous nous sommes tant aimés.<br /> Bon dimanche Rosie
F
Qu'est-ce qui peut nous sembler plus injuste que de perdre ceux que nous aimons, et surtout lorsqu'ils ne sont pas allés jusqu'au bout du chemin.<br /> Une raison de plus pour profiter de chaque instant de la vie.<br /> Je pense à tous ces anciens qui ont parfois eu des vies avec peu d'occasions de s'amuser.<br /> Une enfance difficile, une vie de travail bien longue, et quelques rares moments de bonheur.<br /> Brel sera toujours le Number One.<br /> P.S<br /> Je suis comme toi, je n'aime guère Pagny.<br /> Voici d'autres chansons sur la mort d'un être cher.<br /> https://www.youtube.com/watch?v=XgcQ86LfRsY<br /> https://www.youtube.com/watch?v=s4d8tCN2Qz0<br /> https://www.youtube.com/watch?v=6sWpLXaMooE<br /> https://www.youtube.com/watch?v=lsmZk3-M8Qc<br /> https://www.youtube.com/watch?v=x8l43czQAy4<br /> Bon dimanche l'ami.
Répondre
A
Bonjoiur Fatizo,<br /> et merci pour cette belle anthologie.Je vais me repasser les deux premières chansons qui sont très belles et que je ne connais pas bien.<br /> France Gall me met la chair de poule.Elle est d' un tel courage et a dû affronter de telles épreuves cruelles.C' est une leçon de vie à elle toute seule.<br /> La chanson de Barbara est bien plus lourde et plus trouble car elle a révélé plus tard qu' elle avait été victime d' une relation incestueuse avec son père dont elle s' était éloignée définitivement plus tard...une expérience qui la marquera pour le restant de ses jours<br /> <br /> http://www.liberation.fr/livres/1998/09/17/sa-moins-belle-histoire-d-amour-barbara-decrit-les-coulisses-de-nantes-un-inceste-pere-fille-et-son-_246029<br /> <br /> Il est des absences qui continuent de se faire sentir plus que d' autres.Par exemple Coluche continue de me manquer...pas le saint Coluche des restaus du coeur, mais le Coluche du peuple, avec sa gouaille , qui savait retourner le rire contre tous les propagateurs de haine...Encore aujourd' hui quand je vois certains titres d' actualité, je ne peux m' empêcher de penser à ce qu' aurait été sa réaction s' il était encore parmi nous.<br /> Enfin l' absence de Vito revêt un côté irréel puisqu' il vivait loin de mon quotidien.J' essaie de me dire qu' il n' est plus là, et à chaque fois ça me demande un gros effort d' imagination.Les circonstances ont fait qu' il n' a pas pu me dire au revoir et ça aussi, ça pèse terriblement aujourd' hui.La boucle n' est pas bien bouclée...<br /> Bon dimanche l' ami
L
Jojo, 6 pieds sous terre tu espères encore...<br /> Il espère en quoi Jojo ? :-)<br /> <br /> Le clip de Bashung m'a bcp plu... la fille qui joue à la guitare électrique... je ne vois pas de câbles traîner par terre...<br /> <br /> Bon dimanche l'ami... un bonjour de mon train vers Caen !
Répondre
A
Bonjour L' Hatem<br /> Jojo était un militant socialiste de la première heure.Il avait un caractère bien trempé, c' était un homme de fortes convictions ( contrairement à Brel qui était plus en proie au doute).L' espérance de Jojo en une humanité plus fraternelle est éternelle et va au delà de la mort.Jojo est mort mais pas ses idées qui lui survivront..."Jojo tu espères encore...Jojo,tu frères encore".<br /> la belle guitariste du clip est sud-américaine(chilienne ? ) et s' appelle Azucena Camaño.C' est l' épouse de Florent Pagny...Je n' aime pas Pagny mais je lui reconnais au moins un certain bon gout pour les belles femmes.<br /> Bon dimanche l' ami et bon séjour en Normandie