Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 07:22

Bonjour les amis,

Le FMI, par la voix de sa directrice Christine Lagarde, a fait part de ses propositions économiques pour l' Espagne.

Augmenter la TVA , réduire les frais en matière de santé et d' éducation et rendre les licenciements moins chers...!!!

Et pourquoi ne pas demander aussi le sacrifice de 12 vierges , tant qu' ils y sont ?

J' ai l' impression que le FMI reste complètement indifférent à la situation de pauvreté ou de grande pauvreté dans laquelle se trouve déjà 27 à 29 % de la population.Le FMI continue de croire que c' est le peuple qui doit se faire hara-kiri quand, dans le même temps, toutes les grandes multinationales opérant sur le territoire ibérique continuent d' être les grandes championnes de l' évasion fiscale à travers des systèmes sophistiqués de sociétés-écran dans des paradis fiscaux.

Décidément, le FMI ne nous donne pas d' autres choix que de lui tourner définitivement le dos et de rechercher par nous-mêmes d' autres solutions à la crise...

Ils sont en train de faire le lit de PODEMOS et ne se rendent pas compte qu' un pays ne peut se réduire à un indice de croissance,alors que dans le même temps, les emplois créés sont d' une extrême précarité et ne permettent pas à 27% de la population de faire face à ses besoins de première nécessité.

L' évasion fiscale en Espagne est évaluée à 79 milliards d' euros et que propose le FMI ? Rien, nada, nothing !!!!

Les dirigeants FMI vivent-ils sur une autre planète ? Et bien parfois je me pose la question...

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Je crois que c'est l'Ecuador qui a imposé ses règles à ses créanciers obtenant 75% de ristourne sur la dette... Voilà le chemin à suivre... lorsque plusieurs pays le feront en même temps, ce sera fini de l'abus des intérêts de crédit !<br /> Bonne soirée AJE !
Répondre
A
Oui c' est vrai que Rafael Correa ne s' est pas laissé impressionner par les dirigeants du FMI mais il avait un argument en plus car la dette de son pays était en partie illégitime car dictée par les intérêts des multinationales étrangères qui avaient exploité son pays en imposant leurs conditions.Cet argument là ne vaut pas pour la Grèce, et pour l' Espagne non plus.<br /> Ceci dit je ne vois pas le FMI prendre la moindre initiative pour lutter contre les paradis fiscaux et éviter la fraude fiscale à grande échelle...ça aussi ça aiderait les pays en difficulté.<br /> Bonne fin de soirée l' ami
R
Décidément, la situation n'évolue pas : encore et toujours l'austérité qui s'impose : que va devenir la Grèce ? Sans arrêt, sa sortie de l'euro est reculée, on craint une réaction en chaîne ?<br /> <br /> Belle soirée, AJE
Répondre
A
J' ai oublié un détail Rosemar.Même si la droite se maintenait au pouvoir elle n' appliquerait pas ces dernières recommandations du FMI parce qu'on est déjà à la limite du supportable et parce qu' elles vont à l' encontre du but recherché.Par exemple l' augmentation de la TVA a fait exploser le travail au noir...Un seul exemple:de nombreux coiffeurs viennent travailler au black à domicile plus de 15 000 emplois supprimés avec leurs cotisations...
A
Bonjour Rosemar,<br /> En ce qui concerne l' Espagne la situation n' est pas aussi dramatique qu' en Grèce puisqu' elle peut honorer sa dette rééchelonnée.Simplement les mesures autéritaires que l' Espagne a appliquées n' ont pas amené la reprise tant attendue, surtout sur le marché de l' emploi stable ( 25 % de chômage)...La croissance de l' Espagne ne se traduit pas dans la vie de tous les jours( et c' est ce qui a fait perdre les élections à Rajoy mis à part les pb de corruption).Les grands dirigeants et le FMI ne veulent pas voir qu' une partie du peuple s' enfonce de manière chronique dans la grande pauvreté...C' est de l' autisme...Les recommendations de Lagarde démontrent qu' il n' y a vraiment rien de bon à attendre du FMI et qu' on devra se débrouiller autrement pour s' en sortir...Pourquoi une instance internationale de poids comme le FMI ne part pas en guerre contre les paradis fiscaux, avec menaces de mettre à l' amende les banques qui organisent les fuites de capitaux? Pourquoi cette instance ne prend pas une seule petite décision en faveur des plus démunis ? Pourquoi n' essaie t' elle pas de s' acheter un début de moralité ?<br /> Pour PODEMOS les déclarations de Lagarde c' est du pain béni, un boulevard pour s' attaquer au pouvoir des castes<br /> Bonne fin de journée l' amie
L
bonjour AJE, le FMI veut appliquer a l Espagne le même programme économique quelle tente de mettre en place en Grèce , un programme de vente a la découpe des services publics , des ports , aéroport , énergie etc etc .... TAFTA avant l heure ..bonne journée a toi
Répondre
A
Bonjour Lino.<br /> La situation de l' Espagne est un peu différente de celle de la Grèce: elle a mis en application les mesures préconisées par la troika et elle retrouve de la croissance mais la précarité des emplois créés fait que plus d' un quart de la population ne peut faire face à ses besoins.Demander un effort supplémentaire aux populations dans un tel contexte frise l' inconscience ...par ailleurs les dirigeants du FMI ne tirent aucune conclusion des élections du 24 mai.La déclaration de Lagarde frise l' autisme politique et est considérée presque comme une déclaration de guerre...même la droite n' ose plus tenir ce discours suicidaire.<br /> Merci pour le lien sur la Grèce<br /> Bonne journée l' ami
L
...la fin de l article donne un idée des enjeux politiques .. <br /> <br /> http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/09/athenes-fait-des-contre-propositions-a-ses-creanciers_4650035_3234.html